Le mystère des yeux bleus enfin décrypté

Imprimer





Les premiers hommes avaient des yeux marrons : les yeux bleus sont arrivés bien plus tard dans l’histoire de l’évolution. Et ils ne devraient pas disparaître.

Des parents aux yeux marrons peuvent avoir des enfants aux yeux bleus

Cro-Magnon et tous les autres hominidés jusqu’à l’homme moderne, avaient les yeux marrons, c’est désormais un fait établi scientifiquement. Pourquoi ? Parce que la mutation génétique à l’origine des yeux bleus n’est apparue qu’en Europe, puis au Moyen-Orient, voici 10 000 ans ! Une mutation qui s’est ensuite répandue dans la population.

Chose intéressante, vous pouvez très bien être porteur du gène des yeux bleus, tout en ayant des yeux marrons… Mais vos enfants, eux, pourront avoir les yeux bleus ! Normal : le gène des yeux marrons masque celui des yeux bleus, lorsqu’il s’exprime. Pour avoir les yeux bleus, il faut que celui des yeux marrons soit absent ! C’est exactement comme avec les roux. Un enfant roux peut apparaître dans une famille, car le gène qui donne cette couleur caractéristique aux cheveux et à la peau de ceux qui en sont porteurs peut être transmis par des parents qui le portent aussi, mais chez lesquels il n’est pas exprimé, c’est à dire, « pas actif ».

Non, les yeux bleus ne vont pas disparaître

Résultat des courses, les yeux bleus n’ont pas vocation à disparaître, comme l’explique un article du Figaro Santé qui a posé la question des généticiens. Dans les faits, le nombre de personnes aux yeux bleus reste stable dans la population mondiale. En France, 30 % des habitants ont les yeux bleus. Dans certains pays nordiques, ce pourcentage dépasse largement les trois-quarts de la population ! Ce qui peut se produire, c’est une modification du pourcentage d’habitants aux yeux bleus dans un pays donné, en fonction des migrations et des brassages de population. En revanche, dans les pays où les yeux bleus sont sur-représentés, statistiquement, ils n’ont aucun risque de disparaître… Ni non plus à devenir la norme, cependant !






Source

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *