5 aliments qui font sourire

Imprimer






Certains parfums exercent une puissante action sur les émotions. En voici cinq et leurs aliments correspondants, qui vous aideront à vous sentir rapidement mieux.

Le pouvoir des odeurs

Fermez les yeux et imaginez que vous humez l’odeur du pain fraîchement cuit ou de biscuits chauds aux brisures de chocolat. Si vous éprouvez de la joie ou de la paix, c’est signe que ces aliments sont pour vous des déclencheurs d’émotions positives : leur effet sur votre cerveau est immédiat.

«Les récepteurs qui perçoivent les odeurs sont liés au système limbique du cerveau, lequel est le centre des émotions et des souvenirs les plus anciens», explique Susan Biali, titulaire de doctorat, experte en mieux-être de la Colombie-Britannique et auteure de Your Prescription for Life: 7 Steps to a Healthier, Happier You (Beaufort Books, janvier 2010). «Les odeurs agréables associées à de bons souvenirs ont de fortes chances de déclencher des émotions positives.»

Ce n’est pas uniquement parce qu’elles sont associées à des souvenir positifs que certaines odeurs atténuent l’humeur mais aussi parce qu’elles agissent sur l’équilibre neurochimique du cerveau, transformant les émotions. Par conséquent, pour vous remettre de bonne humeur, cuisinez les groupes d’aliments suivants, dont les parfums ont tous montré un effet positif sur l’humeur.






Latte, thé et crème glacée à la vanille

Latte, thé et crème glacée à la vanille

Si vous êtes claquée, irritable et sans énergie, Susan Biali conseille de prendre une pause latte. «Ajoutez quelques gouttes d’essence de vanille et inhalez-en profondément le parfum tandis que vous buvez, explique-t-elle. Cela vous détendra et vous permettra de voir les choses sous un meilleur jour.»

On a prouvé que l’odeur de la vanille déclenchait des sentiments de joie, de détente, même sensuels, ajoute-t-elle. Vous pouvez prendre d’autres aliments aromatisés à la vanille, par exemple du thé…

Bâtonnets à la cannelle et à la menthe poivrée

Bâtonnets à la cannelle et à la menthe poivrée

Le parfum de la cannelle et de la menthe poivrée a pour effet d’atténuer la fatigue, de stimuler le système nerveux central et de rehausser la motivation, de dire Bryan Raudenbush, professeur adjoint de psychologie à l’université Wheeling Jesuit de la West Virginia.  Une tasse d’infusion de menthe poivrée ou un chocolat chaud saupoudré de cannelle (ou garnie d’un bâtonnet à la cannelle ou à la menthe poivrée) peut améliorer la vivacité et atténuer la fatigue.

Gingembre

Gingembre

On a associé la dépression à un faible taux de dopamine, neurotransmetteur nerveux. Or, le gingembre a pour effet d’en accroître le taux. «Des chercheurs ont prouvé que le gingembre pouvait contribuer à atténuer la dépression et l’anxiété», explique Nathalie Lussier, experte de Toronto en crudivorisme. «Coupez le rhizome frais en tranches que vous mettrez dans la baignoire tandis qu’elle se remplit et laissez-vous dorloter par ses effluves relaxantes qui agiront positivement sur votre humeur.»

Citron et orange

Citron et orange

Le parfum des agrumes tels que l’orange, le citron et la tangerine, agit sur les neurotransmetteurs du cerveau, soulage le stress et exerce une action antidépressive. «Les résultats d’études indiquent que la clémentine est un autre de ces agrumes dont le parfum rend les gens heureux, les stimule et les énergise», selon la chercheuse Susan Biali. Le parfum de la lavande et celui de la rose agissent aussi sur l’humeur, mais celui du citron s’avère le plus puissant. Inhalez profondément le parfum des agrumes tandis que vous préparez un plat.

Grains de café torréfiés

Grains de café torréfiés

Pour terminer votre repas en beauté, prenez un café, dont l’arôme vous réconfortera (optez pour le décaféiné si la caféine vous empêche de dormir). Des chercheurs ont démontré que l’arôme des grains de café torréfiés non seulement atténuait le stress résultant de la privation de sommeil chez les rats, mais agissait aussi comme antioxydant. On a également prouvé que la caféine protégeait la mémoire et freinait le déclin des facultés cognitives chez les femmes.






Source

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *