Comment lutter contre le gaspillage alimentaire : conseils et gestes simples

Imprimer

Chaque français gaspille en moyenne 20 kilos de nourriture par an. Ce chiffre exorbitant nous concerne tous, et appelle à une modification des comportements et des habitudes de consommations. Suivez ces quelques conseils simples pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Le gaspillage alimentaire est un problème courant et pas toujours facile à déceler. A l’image de la majorité d’entre nous, vous y participez sans doute d’une façon ou d’une autre. Nous jetons tous les restes de la veille, le pain rassis ou encore les yaourts du fond du frigo… Pourtant, les solutions sont nombreuses et simples pour lutter contre ce phénomène.

1. Gérer ses achats

Faire attention au gaspillage alimentaire commence dès votre passage au supermarché : moins vous achèterez de denrées potentiellement inutiles et moins vous en remplirez votre poubelle. Pour éviter les achats compulsifs, ayez le réflexe de la liste de courses : écrivez à l’avance tout ce dont vous avez besoin, et respectez-la scrupuleusement.

Autre astuce : évitez autant que possible de faire vos courses lorsque vous avez faim, car cela vous pousserait à acheter toute sorte de choses dont vous pourriez vous passer.

2. Apprendre à lire les étiquettes

Nous avons tous déjà jeté une boite de conserve intacte sous prétexte que « la date était dépassée ». Pourtant, toutes ces étiquettes ne mentionnent pas toutes la même chose ! En effet, il ne faut pas confondre Date Limite de Consommation (DLC) et Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO)

  • La DLC : elle est reconnaissable par la mention « A consommer jusqu’au… ». Après cette limite, le produit est considéré comme impropre à la consommation
  • La DLUO : elle est reconnaissable par la mention « A consommer de préférence avant le…». Après cette limite, le produit n’est ni périmé ni dangereux : son gout et ses qualités nutritionnelles risquent simplement d’être légèrement altérés .

3. Savoir ranger ses denrées alimentaires

L’ennemi numéro 1 du gaspillage alimentaire, c’est le frigo. En effet, on y empile parfois tellement de nourriture qu’on finit par oublier ce qui s’y trouve. Pour éviter ce problème, faites attention à ranger chaque chose à sa place : par exemple les denrées périssables comme les produits à base d’œuf ou de lait, la viande ou encore le poisson doivent être rangés dans la partie la plus froide du réfrigérateur.

Pour ce qui est des fruits, n’hésitez pas à multiplier les corbeilles : si vous empilez trop ils dureront moins longtemps.

4. Tester de nouvelles recettes !

Certains produits ne sont plus consommables en l’état, mais raviront vos papilles après un petit temps derrière les fourneaux ! Laissez parlez votre imagination, ou jetez un œil à la multitude de recettes « anti-gaspi » disponible sur le net. Par exemple, les fruits trop mûrs retrouveront une deuxième jeunesse en tant que compote tandis que le pain rassis d’hier soir vous offrira un superbe petit déjeuner à base de pain perdu. Pour les plus motivés, vous pouvez même tenter le 100% récup en faisant des chips de fruits ou de légumes avec vos épluchures !

En suivant ces quelques conseils simples et de bon sens, non seulement vous lutterez contre le problème du gaspillage alimentaire, mais votre pouvoir d’achat y gagnera aussi, de même que la Planète à travers ces petits gestes quotidiens !

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *