Le premier supermarché de restes alimentaires ouvre au Danemark

Imprimer






ANTI-GASPI. À Copenhague, Wefood commercialise des denrées invendues, légèrement périmées ou abîmées. C’est le premier supermarché de ce genre. Inauguré le 22 février, il a nécessité la modification de la loi danoise sur la vente de produits dépassés. La loi française, elle aussi en avance dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, a été modifiée début février.

Wefood, le premier supermarché de denrées invendues, a ouvert lundi 22 février 2016 à Copenhague. Emballages endommagés et produits dont la date limite de consommation est légèrement dépassée auraient dû être conduits à la poubelle, mais les Danois vont pouvoir s’en régaler à un prix réduit de 30 à 50 €. Pas seulement les consommateurs à faible revenu, mais « tous (ceux qui sont) préoccupés par la quantité de déchets alimentaires produits par ce pays », a rapporté au journal britannique The Independant un membre de Folkekirkens Nødhjælp, une ONG d’aide aux personnes démunies financée par l’Église du Danemark.

Une loi française pionnière contre le gaspillage alimentaire

Wefood est l’aboutissement d’une campagne de financement participatif et de la modification de la loi danoise régissant la vente de denrées périmées. En France, le Parlement a adopté le 3 février 2016 une loi inédite pour réduire le gaspillage alimentaire. Ce vote, à l’unanimité, a fait suite à la pétition lancée par le conseiller municipal LR de Courbevoie (Hauts-de-Seine) Arash Derambarsh et signée par plus de 211 000 personnes.

Certaines enseignes de supermarchés avaient déjà pris des engagements volontaires contre le gaspillage alimentaire. Comme Auchan, qui a fêté, presque un an jour pour jour avant l’adoption de la loi, le 4 février 2015, ses vingt ans de partenariat avec la Fédération française des banques alimentaires.

La loi votée en France « va permettre à 10 millions de Français de pouvoir manger à leur faim », s’est réjoui le conseiller municipal de Courbevoie, qui souhaite que la France convainque la Commission européenne de légiférer de même pour tous les pays de l’Union.

(Photo ©Wefood.)






Source

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *