Un lunch en pot en 5 étapes faciles

Imprimer




« Out » les plats en plastiques, on fait les « frais » avec la dernière tendance de l’heure : les lunchs en pot. En plus d’être rapide à préparer, c’est un repas santé qui se transporte aisément, qui est facile à faire, qui se prépare à l’avance et qui laisse une place immense à la variété. Ne pensez pas qu’un lunch en pot se limite qu’à de la salade. Vous trouverez une multitude de recettes sur le Web. Vous avez envie d’adopter l’idée ? Vous n’avez qu’à suivre ces 5 étapes faciles !

Vous aurez besoin :

  1. De n’importe lequel bocal en verre de 500 ml ou plus (un pot de type Mason, Wrek ou tout simplement un vieux pot de confiture qu’on aura récupéré), idéalement à large embouchure.
  2. De votre imagination débordante !

Superposer les ingrédients en 5 étapes faciles

Étape 1. La sauce ou la vinaigrette

Déposer de 2 à 3 c. à soupe de vinaigrette maison (l’idéal!) ou du commerce (parfait pour sauver du temps) au fond de notre pot. On prend bien soin de ne pas renverser notre pot pour que les délicates feuilles de notre salade restent bien protégées de la vinaigrette.

Étape 2. Les protéines

Pour un lunch avec un effet coupe-faim réussi, on s’assure d’ajouter une bonne dose de protéines. Voici quelques choix judicieux:

  • 75 à 90 g de thon ou de saumon en conserve
  • 75 à 90 g de poulet ou de jambon cuit
  • 75 à 90 g de crevettes nordiques
  • 2 oeufs
  • 180 g de légumineuses (pois chiches, lentilles, etc.)
  • 100 g de tofu ferme nature ou mariné

Étape 3. Les légumes

Couleur et variété sont les seuls mots à retenir. Choisissez 1 ou plusieurs choix de légumes. On en met beaucoup, beaucoup, à notre goût!

  • Brocoli cru ou légèrement cuit
  • Haricots verts ou jaunes cuits
  • Carottes en rubans ou râpées
  • Edamames ( fèves immatures de soja)
  • Tomates cerises, coupées en 2
  • Pois mange-tout ou pois verts
  • Concombres tranchés
  • Champignons tranchés
  • Avocats
  • Radis

Étape 4 : Le croquant

Un peu de croquant mettra du piquant dans votre lunch! Noix, graines, fromage, grains entiers, c’est ici que ça se passe!

  • Graines de tournesol, de sésame
  • Amandes, pacanes, pistaches, arachides
  • Noix de Grenoble, noix de pins, noix de soya
  • Fromage cheddar, bocconcini, feta, suisse, etc.
  • Grains de quinoa cuits, nouilles soba, riz brun, orge, pâtes alimentaires de blé entier, etc.

Étape 5. La finition

C’est ici qu’on ajoute de la verdure ou qu’on balance les goûts avec des fruits ou des herbes fraiches. On ajoute au choix:

  • Verdure: Boston, roquette, épinards, mélange printanier, etc.
  • Fines herbes fraiches: coriandre, persil, basilic, menthe
  • Des fruits séchés: canneberges, abricots, raisins, dattes
  • Fruits frais: cubes de pomme ou de poires, morceaux de cantaloup ou de melon miel, orange, clémentines, pomme grenade, papaye
  • Mini-pousses au choix

Au moment de servir, on mélange le tout vigoureusement et on déguste directement dans le pot (parce qu’on n’aime pas faire la vaisselle). À partir de maintenant, c’est nous qui l la vedette à l’heure du lunch !





Préparer nos lunchs en pot à l’avance

Un lunch en pot se conserve aisément 5 jours au réfrigérateur dans un bocal fermé hermétiquement. On peut donc préparer tous les lunchs de la semaine … le weekend!

Prudence …

La prudence est de mise avec les ingrédients périssables comme la volaille cuite, les crevettes ou les œufs, qui se conservent de 1-2 jours au réfrigérateur. Soyez également vigilant avec votre avocat, qui risque de noircir, ou vos tomates, qui risquent de ramollir. Certaines combinaisons seront meilleures lorsque cuisinées à la dernière minute !





Source

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *