Vitamines, minéraux et compléments pour chat…Danger d’une overdose !

Imprimer

Votre chat a besoin de beaucoup de vitamines et de minéraux que son corps est hélas incapable de produire.

C’est la raison pour laquelle certaines personnes jugent bon d’administrer dans la ration quotidienne habituelle de leurs chat des vitamines qui constituent des suppléments alimentaires destinés à couvrir tous ses besoins nutritionnels.

Saviez-vous que certaines vitamines ou minéraux en surdose peuvent être dangereux pour le chat ?

Découvrons lesquels …






La vitamine A – Symptômes d’une overdose chez le chat

La vitamine A est une vitamine liposoluble qui existe sous deux formes: le bêta-carotène et le rétinol. Le bêta-carotène se trouve principalement dans la matière végétale alors que le rétinol se trouve surtout dans les matières grasses animales. Curieusement, les chats ne peuvent pas convertir le bêta-carotène en vitamine A comme le fait l’organisme humain ! Leur unique source de vitamine A est le rétinol.

Le foie, le jaune d’oeuf, le beurre, l’huile de foie de poisson et les reins sont quelques aliments parmi d’autres qui fournissent au chat de la vitamine A.

Puisque la vitamine A est liposoluble, elle peut s’accumuler dans le corps de votre animal de compagnie pendant une longue période de temps. Une overdose de vitamine A est dons possible provoquant une hypervitaminose A et dans ce cas, la colonne vertébrale de votre animal commence à durcir et une affection douloureuse se caractérise par

les symptômes suivants:

• Difficulté à marcher

• Dégénérescence musculaire

• Douleurs dans les pattes et le corps

• Torticolis

• Perte d’appétit

La raideur de la nuque est généralement le premier signe que votre chat a un problème de santé. Vous remarquerez qu’il a des difficultés à se toiletter. Cette pathologie doit être traitée immédiatement car la colonne vertébrale finira par durcir complètement et le chat sera incapable de se déplacer.

La vitamine D – Signes d’une surdose chez le chats

La vitamine D est appelée la vitamine du soleil et pour une bonne raison : les animaux font le plein en vitamine D en s’exposant au soleil. les rayons ultraviolets B (UVB) atteignent la peau et permettent la formation de vitamine D3 à partir d’un dérivé du cholestérol.

La vitamine D est une vitamine liposoluble qui existe aussi sous forme d’ergocalciférol, qui provient de produits d’origine végétale, et de cholécalciférol, qui provient de produits d’origine animale.

Une surdose de vitamine D conduit chez le chat à un durcissement des organes internes y compris les vaisseaux sanguins.

Les symptômes comprennent :

• Douleur au toucher

• Diminution de l’appétit

• Consommation d’eau accrue

• Vomissement

• Perte de poids

L’hypervitaminose D peut tuer votre chat. C’est une question grave. Si vous remarquez ces signes, vous devriez l’emmener immédiatement chez le vétérinaire.






Un excès de calcium et ses effets dans l’organisme du chat

Le calcium est essentiel à la croissance des os, au maintien des dents solides. Il est l’un des minéraux les plus essentiels à l’alimentation de votre animal de compagnie. Le calcium travaille main dans la main avec de la vitamine D et ne peut pas être absorbée sans vitamine D dans l’alimentation. Les sources de calcium comprennent les sardines, les légumes verts et les produits laitiers.

Un excès de calcium dans l’alimentation de votre chat peut entraîner des déformations osseuses douloureuses, des éperons osseux et des dépôts de calcium. Une hypercalcémie peut également provoquer des problèmes avec la production et l’absorption du phosphore, du zinc, du fer et de l’iode. Cet état pathologique peut devenir encore pire si votre animal de compagnie manifeste est victime d’un excès de vitamine D.

Le magnésium et les symptômes d’une overdose

Ce minéral joue un rôle fondamental dans la fonction musculaire et nerveuse de l’organisme. Le magnésium aide également à convertir le glucose sanguin en énergie. La poitrine de poulet, le thon, la sardine, la crevette et la noix sont quelques-uns des aliments qui fournissent au chat du magnésium en bonne quantité.

Un excès de magnésium alimentaire peut conduire à des problèmes de santé chez le chat, y compris le redoutable MVUIF (Maladie des voies urinaires inférieures félines) et d’autres problèmes urinaires.

Un supplément alimentaire de magnésium est rarement nécessaire chez le chat.

Les symptômes de la MVUIF comprennent :

• Sang dans l’urine

• Difficulté à uriner

• Dépression

• Perte d’appétit

• Vomissement

• Déshydratation

Si votre chat présente l’un de ces signes, précipitez-vous chez le vétérinaire . La MVUIF peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps et c’est une maladie douloureuse et déprimante pour votre animal de compagnie.






Un excès de phosphore chez le chat

Votre chat a besoin de phosphore parce que le calcium est inefficace sans ce dernier. Puisque le phosphore se trouve dans toutes les protéines animales, votre chat peut facilement en faire une overdose. Les sources de phosphore comprennent la viande, le poisson, le jaune d’œuf et les céréales complètes.

Un excès de phosphore dans l’alimentation de votre chat peut entraîner une carence en calcium, des problèmes de convulsions et de croissance osseuse. Surveillez ce minéral dans les aliments. Le phosphore se retrouve dans les aliments pour chat sous forme de phosphate de calcium, de phosphate de sodium et de pyrophosphate de sodium.

Conseil pratique :

Si l’étiquette qui se trouve sur les aliments pour chat précise: « équilibré », cela signifie que l’alimentation de votre animal de compagnie a déjà été complétée par des vitamines et des minéraux.

Il n’est donc pas sage de recourir à des suppléments alimentaires juste parce qu’ils sont censés être bon pour l’animal !






Sources :

http://www.petco.com/Content/ArticleList/Article/33/2/256/

Dangerous-Supplements-for-Cats.aspx

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *