Shampoing naturel et écologique pour des cheveux en santé

Imprimer






De nos jours, la plus grande partie des produits que nous utilisons pendant notre toilette quotidienne est non seulement complètement synthétique, mais aussi pleine de substances qui peuvent être dangereuses pour la santé, étant donné qu’elles traversent notre peau par les pores et pénètrent dans le flux sanguin.

C’est ce qui arrive, par exemple, avec les shampoings. Les fabriquants cherchent des produits qui sentent bon et qui moussent beaucoup, et nous ne nous apercevons pas que nous utilisons des produits extrêmement agressifs qui à la longue peuvent être très dangereux pour la santé. Ceux-ci contiennent, par exemple, le fameux laurylsulfate de sodium, un agent surfactant (tensioactif) qui s’utilisait comme détergent industriel ou dégraissant. Appliqué sur notre cuir chevelu, celui-ci élimine notre couche de graisse naturelle, irrite et assèche notre peau, en plus d’être toxique.

Les shampoings écologiques représentent une alternative naturelle et saine, car ils sont élaborés avec des ingrédients naturels et sont aromatisés avec des huiles essentielles, mais ces shampoings sont malheureusement bien plus chers que les shampooings classiques.

Face à cette situation, une solution simple est de récupérer les formules traditionnelles qui sont naturelles et ne coûtent pas beaucoup d’argent, comme par exemple nous laver les cheveux avec un mélange de bicarbonate de sodium et vinaigre de pomme.

De quoi avons-nous besoin ?

  • Bicarbonate de sodium
  • Vinaigre de pomme
  • Deux bouteilles en plastique

Comment le préparer ?

Dissoudre une cuillère à soupe de bicarbonate dans un verre d’eau tiède et remplir la première bouteille avec ce mélange. Ce mélange est en réalité le shampooing proprement dit, il sera donc possible d’augmenter ou de réduire la quantité de bicarbonate en fonction du type de cheveux (plus ou moins gras). Plus on a les cheveux gras, plus il faudra ajouter de bicarbonate.

Mélanger un quart de verre de vinaigre de pomme et un verre d’eau et remplir la deuxième bouteille. Ce deuxième mélange servira de revitalisant et de la même façon, nous adapterons la quantité de vinaigre à notre type de cheveux. Plus les cheveux sont secs, plus on ajoutera de vinaigre.

Comment l’appliquer ?

  1. Appliquer le mélange contenant le bicarbonate sur différents endroits de la tête et masser doucement (avec les cheveux humides).
  2. Rincer à l’eau. Vos cheveux deviendront un peu rêches, mais le vinaigre rééquilibrera ensuite votre pH.
  3. Appliquer ensuite le mélange à base de vinaigre, puis rincer à nouveau.

Nous pouvons ajouter des huiles essentielles afin d’aromatiser ou même augmenter certaines propriétés. Par exemple, l’huile d’arbre à thé nous aidera à éliminer les pellicules, l’huile de romarin nous aidera à éviter la chute de cheveux, et l’huile de lavande détendra le cuir chevelu et laissera une odeur agréable. Dans tous les cas, l’odeur de vinaigre disparaît lorsque les cheveux sont secs.

L’huile essentielle de romarin est un bon ingrédient à ajouter à notre shampooing naturel

Si nous avons les cheveux secs, nous pouvons appliquer un peu d’huile de jojoba ou de sésame après le lavage, et de temps en temps appliquer un masque hydratant.

Lorsque nous arrêtons d’utiliser des produits chimiques, il faut un temps d’adaptation pour que les cheveux régénèrent leur couche protectrice naturelle, et c’est pour cela que pendant les premiers jours, voire les premières semaines, il est tout à fait possible d’avoir les cheveux plus gras ou avoir plus de pellicules. Si nous sommes patients, à la longue nos cheveux nous le rendront bien !







 Source
Merci pour votre partage !

Une pensée sur “Shampoing naturel et écologique pour des cheveux en santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *