6 Bienfaits de la sève de bouleau

Imprimer






La sève de bouleau (à ne pas confondre avec le jus de bouleau qui est complètement différent puisqu’il s’agit d’une décoction de feuilles de bouleau, c’est un produit cuit qui ne contient pas les mêmes bienfaits. ) possède bien plus de bienfaits sur notre santé qu’il n’y parait. Elle est l’un des meilleurs draineurs naturels existants et sa fonction dépurative et de diurétique est véritablement efficace. Au printemps, elle est donc particulièrement indispensable pour purifier le sang et aider l’organisme au changement de saison. Il n’est pas étonnant si l’arbre de bouleau donne davantage de sève lorsque l’hiver est encore plus rude.

L’ensemble des bienfaits de la sève de bouleau tient de sa composition quasi-unique à l’état naturel. En effet, elle contient du calcium, du potassium, du magnésium, du sodium, du sélénium, du zinc, du chrome, ainsi qu’un bon nombre d’autres oligo-éléments et minéraux aux vertus multiples. Elle est également peu calorique, 100 ml de sève de bouleau fraîche correspond à seulement 20 calories. Grâce à sa composition, l’eau de bouleau permet à l’organisme de procéder à un drainage naturel de tous les émonctoires (foie, reins, pancréas, peau), rendant les régimes alimentaires plus efficaces.  C’est un remède naturel remarquable contre les rhumatismes, la fatigue et les allergies.

La sève fraîche, non pasteurisée, donc vivante, contient minéraux, oligo-éléments, acides aminés, sucres, ainsi que deux hétérosides, le bétuloside et le monotropitoside, qui libèrent, par hydrolyse, du salicylate de méthyle, voisin de l’aspirine, analgésique, anti-inflammatoire et diurétique. Elle est également riche en anti-oxydants, vitamines A, E, D3, C, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, K1.

Les bienfaits de la sève de bouleau

1. Draineur

La sève de bouleau contribue, de façon significative, au drainage et à l’élimination des déchets acides de l’organisme. Elle semble toute indiquée pour son action sur l’hyper uricémie et sur l’hypercholestérolémie.

2. Beauté

Cheveux : en lotion capillaire, la sève de bouleau convient à tout type de cheveux et ne se rince pas. L’action est bénéfique pour les cheveux et cuirs chevelus à problèmes.
Peau : elle améliore l’aspect du tissu adipeux, favorise la clarté du teint et l’éclat de la peau.
Elle s’avère très utile dans les affections cutanées.

3. Reminéralisant

Outre sa teneur faible en hydrates de carbones, la sève de bouleau est particulièrement riche en éléments minéraux : Calcium (Ca), Magnésium (Mg) et Potassium (K), en oligoéléments, Zinc (Zn), Manganèse (Mn), Fer (Fe) et Sodium (Na).

Une quinzaine d’acides aminés et une cinquantaine de protéines sont également présents. Même si, d’un point de vue nutritionnel, ces acides aminés et protéines sont en faible quantité, ils sont très assimilables.

Le caractère légèrement acide de la solution est dû, notamment, à la présence de l’acide malique, principal acide organique présent dans la sève de bouleau.





4. Détoxifiant

La sève de bouleau facilite, de manière douce et prolongée, le jeu des émonctoires du corps humain, de façon à désintoxiquer doucement l’organisme (eczéma, dartres, psoriasis, dermites du cuir chevelu…).

Selon Max Téteau, elle contient notamment 2 hétérosides : le bétuloside et le monotropitoside, qui libèrent, par hydrolyse, du salicylate de méthyle, voisin de l’aspirine, analgésique, anti-inflammatoire et diurétique.

Elle est idéale en cure de printemps pour drainer les toxines accumulées par l’organisme.

5. Minceur

La cure de sève de bouleau produit un véritable “nettoyage” du foie, des reins et du pancréas.
Elle combat la rétention d’eau, contribue au drainage de la peau, ainsi qu’à l’atténuation progressive de la cellulite.

6. Vitalité

La sève de bouleau stimule le métabolisme. Déjà riche en antioxydants, sa teneur significative en vitamines A, E, D3, C, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, K1, en fait un allié de vitalité. Elle favorise la souplesse des articulations et la libération du mouvement.

Faire une cure

  • suivre cette cure de 21 jours est facile, il suffit juste d’avoir un frigo et de penser à sortir à l’avance chaque soir son verre pour le lendemain, pour consommer le jus de bouleau à température ambiante.
  • le gout est neutre, il est conseillé de boire 1 à 2 verre par jour (250 ml), à jeun, en gardant le liquide dans sa bouche pour une meilleure assimilation par l’organisme.
  • coté résultats : satisfaisant pour lutter contre la fatigue, on sent effectivement que le corps a retrouvé du carburant. Moyen pour les attentes sur le coté drainage. Il faudrait vraiment accompagner d’un régime pour être pleinement efficace. Malgré tout on peut escompter 1 à 2 centimètres en moins de tour de cuisse et moins de peau d’orange.
  • aucun symptôme désagréable : pas de maux de ventre, pas de troubles intestinaux, ….(sauf si on a oublié de sortir son verre avant et que le jus est vraiment froid ).
  • résultat global satisfaisant, à voir si l’effet tient plusieurs semaines ou mois…car l’investissement est quand même conséquent. Avec aussi la satisfaction d’avoir utilisé un produit naturel pour se sentir mieux plutôt que d’avoir eu recours à des médicaments à base de chimie de synthèse.






Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *