3 Recettes d’assouplissants maison

Imprimer






Vous pouvez fabriquer vous-même votre propre assouplissant textile si vous désirez une solution plus économique ou plus écologique pour adoucir votre linge. Voici 3 recettes simples et faciles à réaliser.


Recette 1 : vinaigre blanc

Ingrédients

  • 3 litres de vinaigre blanc
  • 25 à 30 gouttes d’huile essentielle de votre choix
  1. incorporez l’huile essentielle directement dans le bidon de vinaigre blanc
  2. laissez agir environ une minute afin que les deux ingrédients se mélangent bien.

Astuce : Ajoutez 60 ml de ce mélange à votre cycle de rinçage.


Recette 2 : bicarbonate + vinaigre blanc

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • 150 ml de vinaigre blanc
  • 250 ml d’eau
  •  15 gouttes d’Huile Essentielle (lavande, vanille, citron, orange, pin sylvestre…)
  1. diluez le bicarbonate de soude dans l’eau
  2. rajoutez doucement le vinaigre mais attention, le contact bicarbonate/vinaigre mousse fort !
  3. puis l’huile essentielle de votre choix.
  4. mélangez très doucement le tout et ouvrez le flacon entre deux mélanges pour chasser le gaz,  résultat du mélange vinaigre/bicarbonate.

Attendez 24h au moins avant la première utilisation et n’oubliez pas de remuer le mélange avant chaque utilisation.

Astuce : Versez 60ml de ce mélange à votre cycle de rinçage.


Recette 3 : assouplissant pour amidonner votre linge

Ingrédients

  • 1 litre d’eau déminéralisée
  • 1 demi-litre de vinaigre d’alcool blanc
  • deux cuillères à soupe d’amidon de riz en poudre
  • une cuillère à soupe de glycérine
  1. commencez par délayer l’amidon dans de l’eau froid
  2. dans une casserole, versez le tout dans un litre d’eau chaude
  3. mélangez bien et attendez que l’eau se mette à bouillir
  4. laissez refroidir
  5. ajoutez le vinaigre et la glycérine
  6. mélangez encore et conservez la préparation dans une bouteille
  7. ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles de votre choix

Astuce : Cet assouplissant va rigidifier votre linge. Pensez à repasser votre linge encore un peu humide si vous mettez de l’amidon.Utilisez cet assouplissant comme n’importe quel assouplissant du commerce. 





Merci pour votre partage !

Une pensée sur “3 Recettes d’assouplissants maison

  • janvier 16, 2018 à 12:56
    Permalink

    Bonjour, Ne jamais mélanger vinaigre blanc et bicarbonate de soude, c’est du gâchis pur et dur pour un adoucissant, je m’explique :

    La réaction peut être notée (en la simplifiant un peu) de la façon suivante :
    NaHCO3 + CH3 COOH —> CO2 + H2O + CH3 COONa
    Bicarbonate de sodium + acide acétique donne dioxyde de carbone + eau + acétate de sodium

    Donc vous transformez votre vinaigre et bicarbonate, en CO² (gâchis çà pschittt, et même pas citron ou orange ^^), en eau (pas besoin d’expliquer pourquoi c’est du gâchis ^^) et en acétate de sodium. Je vous laisse allez voir la fiche de l’acétate de sodium sur « wikiprout » et vous comprendrez du coup aussi gâchis j’espère.

    La seule raison qui ferai que votre produit fonctionne encore plus ou moins comme adoucissant c’est parce que vous avez mis plus de vinaigre blanc que de bicarbonate pour la réaction et qu’une fois tout le bicarbonate transformé en ce qui est mis plus haut il vous reste quand même du vinaigre blanc en excès, coup de bol ^^.

    Avec un vinaigre à 8 ° (ou 8 % c’est pareil) d’acidité et donc 80 g d’acide acétique naturel par litre de vinaigre, il faudra à peu près 45 ml (soit environ 1/3 de verre) pour une réaction complète avec une petite cuillère de 5 g de poudre de bicarbonate. Si vous mettez plus de bicarbonate, il en restera à la fin. Si vous mettez plus de vinaigre, il en restera à la fin. Et si vous dosez parfaitement, il ne restera plus que de l’eau et de l’acétate dilué dans cette eau. Pour constater la présence de l’acétate, il suffit ensuite de chauffer, et l’eau s’évaporera en ne laissant au fond que les cristaux d’acétate de sodium.

    Conclusion :

    on garde le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude mais on ne les mélange pas !

    Le vinaigre blanc : comme adoucissant dans le compartiment adoucissant

    Le bicarbonate de soude : dans le compartiment pour la lessive (ou peut-être déjà incorporé à votre lessive maison ^^)

    Une chose cependant : la réaction peut présenter une efficacité mécanique, mais PONCTUEL seulement, et peut-être utile dans les cas suivants par exemple :

    Le débouchage des canalisations (éviers et WC) : lorsqu’on verse du bicarbonate dans la cuvette et qu’on ajoute du vinaigre (de préférence chauffé), l’effervescence contribue au débouchage et les résultats sont impressionnants. On peut également utiliser des cristaux de soude concentrés (carbonate de sodium anhydre) à la place du bicarbonate, qui sont une base plus forte : le résultat sera encore meilleur.

    Le nettoyage des surfaces très grasses : dans ce cas, on imbibe l’éponge avec le vinaigre, on saupoudre l’éponge ainsi humidifiée avec du bicarbonate et on s’empresse de frotter : là aussi l’efficacité est impressionnante sur une vitre de four ou d’insert, sur un plat gras et/ou brulé. On peut aussi utiliser un spray ou un vaporisateur avec du vinaigre, pulvériser sur les surfaces et laisser agir, puis frotter avec du bicarbonate en poudre. Plus Malin, tout aussi efficace, moins cher et moins dangereux pour vous et pour la Nature que du Cillut Prout !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *