Comment construire une fontaine zen de jardin

Imprimer






Le jardin est un endroit pour profiter du plein air mais aussi paisible et propice à la détente. Vous allez sûrement aimer ce projet. En plus d’embellir et de décorer votre jardin, il sera l’endroit idéal pour construire cette fontaine zen pour vous asseoir tranquillement et contempler les sons de la nature.

Ici, vous verrez le processus étape par étape et ne craignez pas que ce projet soit trop difficile, car il ne l’est pas ! Lorsque la fontaine sera terminée, vous verrez comment le son agréable de la cascade vous apportera détente et bien être.

La construction pas à pas 

Les achats :

  • Une pompe : elle est disponible en jardinerie ou sur internet. Il faudra en prendre une immergée. Optez pour un modèle avec un débit maximum de 900 litres par heure, au-delà, ce serait trop puissant pour une fontaine basique avec le tuyau de sortie de 13 mm (1/2″).
  • Un tuyau 1/2″ (environ 13mm) de préférence en cuivre (mais du plastique rigide devrait aussi être adapté) : il servira à transporter l’eau vers le haut. La longueur du tuyau doit faire 60 cm de plus que la hauteur de votre future fontaine.
  • Un bassin / réservoir étanche : vous pouvez utiliser un bac de rangement en plastique ou encore une bassine / un sceau de maçon utilisé pour faire le mortier. Il faut que ce soit assez grand pour accueillir la pompe et l’eau.
  • Des pierres ou d’autres matériaux pour créer le corps de la fontaine. Choisissez-en qui s’empilent facilement. Dans le cas de pierres, elles doivent avoir des faces plates. Même si le tuyau central en cuivre fournira un certain maintient, il est préférable que les matériaux tiennent d’eux-mêmes.
  • Des petites roches, du gros gravier ou un autre paillage en terre cuite ou en verre pour camoufler le dessus de la fosse. Un seau de 20 litres devrait être suffisant.
  • Un raccord 1/2″ par 1/2″ femelle : pour relier la pompe au tuyau (il est possible qu’il soit fourni avec la pompe).
  • Une vanne 1/2″ pour régler le débit de l’eau (si la pompe n’inclut pas cette fonctionnalité).
  • Une grille pour protéger la pompe contre les débris. Elle peut être en différents matériaux tant qu’ils ont un cadre bien rigide. Le tout assez grand pour couvrir la surface du bassin.
  • Le support pour soutenir la fontaine, comme par exemple des petites poutres ou planches en composite.
  • Du gravier de drainage pour mettre dans et en dessous du bassin. Environ 40kg.
  • Un tuyau PVC 1″ (25mm) pour passer le cordon d’alimentation de la pompe jusqu’à la prise.

1. Creuser le trou 

A l’aide d’une pelle, creusez un trou 5 cm plus profond de la hauteur du bassin et aussi large. Puis faites une tranchée étroite et peu profonde entre la fosse et la prise électrique la plus proche.

2. Installer le bassin et le conduit 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déposez un lit de 5 cm de gravier de drainage dans le trou. Placez le réservoir servant de bassin au-dessus des gravillons. Si nécessaire, décalez le gravier pour que la bassine soit bien stable.

Mesurez la distance entre la prise et le bord du bassin. Coupez un morceau de tuyau PVC de cette longueur.
Passez une ficelle dans le conduit et accrochez un bout de celle-ci à la fiche électrique de la pompe. Tirez le cordon électrique à l’intérieur du tuyau. Scotchez fermement la prise au bout de la conduite de manière à ce qu’elle ne puisse plus repartir en arrière. Placez le tuyau dans la tranchée et remblayez par-dessus.

3. Monter les pièces

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Placez la pompe au centre du bassin. Mettez la grille au-dessus du réservoir. Faites une marque juste au-dessus de la sortie filetée de la pompe (là où va sortir l’eau), ainsi qu’un niveau du bord le plus proche du conduit PVC.

4. Faire une ouverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec des gros ciseaux (ou une pince coupante selon la dureté du matériau qui sert de grille), découpez un cercle de 2,5 cm de diamètre au niveau du repère centrale. Ensuite, créez une trappe à trois cotés au niveau de la marque proche du conduit PVC contenant le fil électrique de la pompe. Faites en sorte que l’ouverture soit assez grande pour vous permettre d’atteindre et d’extraire la pompe pour son entretien.

5. Brancher le tuyau et pompe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous devez installer une vanne pour réguler le débit de l’eau : coupez un bout du tuyau en cuivre de 10 cm. Dévissez les raccords de serrage des extrémités de la vanne. Faites glisser un écrou de la vanne, puis l’anneau en laiton sur la plus grande section du tuyau. Insérez le tube dans l’une des extrémités de la vanne puis serrez à la main l’écrou sur l’anneau. Fixez le petit morceau du tuyau à l’autre extrémité de la vanne, de la même façon.

Vissez l’extrémité filetée du raccord sur la sortie de refoulement de la pompe. Prenez à part l’autre extrémité et faites glisser l’écrou puis la bague sur la partie courte du tube en cuivre. Connectez le tuyau à la pompe avec le raccord. A l’aide d’une clé à molette, serrez les écrous qu’un quart de tour supplémentaire.

Vous voyez, avec une pompe ayant une fonction de régulation de débit intégrée, le travail d’assemblage est diminué. De même, avec un tuyau en plastique rigide, c’était peut-être moins solide, mais c’était beaucoup plus simple pour les raccordements.

Versez une couche de 5 cm de gravier de drainage au fond du réservoir. Replacez la pompe au centre du bassin avec le tuyau en l’air. Faites glisser le grillage le long du tube et placez bien la trappe d’accès au niveau du cordon électrique.

6. Mettre en place le support

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’aide d’une scie à main, coupez les éléments formant le support de façon à ce qu’ils dépassent de quelques centimètres de chaque côté de la fosse. Posez-les au-dessus de la grille.

7. Percer les pierres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Empilez les pierres pour créer un ensemble esthétique. Numérotez la face inférieure chaque élément au crayon afin de connaitre l’ordre. Désempilez les pierres.

Posez une pierre sur un sol meuble ou sur du gravier. En utilisant une perceuse à percussion équipée d’un foret à béton de 16 mm, percez le côté plat de la pierre. Répétez l’opération pour toutes les roches.

Gardez un seau d’eau à proximité. Versez-en un peu par intermittence sur la pierre pour la garder humide et le foret froid pendant que vous travaillez.

8. Assembler la fontaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfilez les pierres le long du tuyau en cuivre jusqu’à qu’elles soient toutes empilées et équilibrées. Marquez le haut du tube à l’endroit où les pierres s’arrêtent. Retirez celle du haut et couper le tube en cuivre 0,5 cm en dessous de la marque. Remettez la roche.

Remplissez le bac avec suffisant d’eau pour qu’elle recouvre de 10 cm le haut de la pompe. Ouvrez la vanne si vous en avez installé une. Branchez la pompe, allumez-la et vérifiez le débit. Ajustez la pression avec la vanne.

9. Les finitions

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dirigez l’écoulement de l’eau en faisant pivoter les pierres empilées. Calez des petits cailloux dans les interstices pour maintenir la structure stable. Pour rendre le dispositif pérenne, coupez l’eau et mettez des touches de colle silicone transparente entre les pierres. Laissez sécher avant de faire circuler l’eau à nouveau. Une fois l’écoulement de la fontaine à votre goût, fermer la trappe du grillage et camouflez-le avec de petites roches ou un autre paillage résistant à l’eau.

Vérifiez le niveau d’eau du bassin régulièrement, surtout quand il fait chaud et remplissez pour garder la pompe immergée en permanence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






Source traduction et adaptation du tutoriel par http://www.amenagementdujardin.net/

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *