10 aliments que vous ne devriez pas manger si vous avez des douleurs articulaires

Imprimer




La douleur articulaire aggrave considérablement les activités quotidiennes même les plus simples et conduit à l’inflammation, l’enflure et l’inconfort. Beaucoup de gens souffrent de ces douleurs, peu importe leur âge ou leur sexe. Continuez à lire pour savoir quels sont les aliments qui peuvent être éliminés de votre alimentation pour apporter un soulagement et une amélioration à vos articulations.

10 aliments à éviter en cas de douleurs articulaires

La douleur peut varier de légère à sévère, d’aiguë à chronique. Les principales causes de douleurs articulaires sont la goutte et l’arthrite, ainsi que les blessures, la leucémie, les os cassés ou déboîtés, la fibromyalgie, les muscles tendus, le lupus et même la bursite. La douleur articulaire peut également être aggravée par certains aliments et, au contraire, calmée par d’autres.

1. Sucre et sucres artificiels

Des quantités excessives de sucre conduisent à l’inflammation. Le sucre déclenche les cytokines, un agent inflammatoire. Par ailleurs, le sucre exerce une pression sur les articulations et le gain de poids.

Vous devriez également éviter les sodas et les boissons sucrées. Le journal américain de la nutrition clinique a publié une étude en 2014, qui a montré que les aliments avec du sucre pourraient contribuer à l’apparition de la polyarthrite rhumatoïde chez les femmes.

Par conséquent, évitez d’utiliser le miel, la mélasse ou la stevia, les bonbons, le sucre, les boissons gazeuses, les friandises, les collations, les céréales sucrées et les pâtisseries. Tout ce qui est sucré. C’est particulièrement triste pour les gens qui aiment les choses sucrées, mais c’est une réalité qui doit être prise en compte si vous voulez avoir une qualité de vie et prévenir les étapes avancées de la douleur ou des maladies déjà officiellement diagnostiquées, comme l’arthrite ou celles qui incluent dans vos symptômes les plus forts, la douleur articulaire.

2. Viande rouge et transformée

Les viandes rouges et transformées contiennent des purines et des nitrites, des produits chimiques qui aggravent la douleur et l’inflammation, ainsi que des toxines causées par la glycation et des produits de glycation avancés (protéines exposées au sucre).

Selon une étude menée en 2014 dans les Actes de l’Académie nationale des sciences, le glucane dans la viande rouge favorise la croissance du cancer et aggrave l’inflammation.

Le journal américain de la nutrition clinique a publié une autre étude qui a trouvé un lien entre la viande rouge et les marqueurs de l’inflammation.

3. Oeufs

La consommation régulière d’oeufs conduit à plus d’inflammation et d’enflure et donc de douleurs dans les articulations. Le jaune aggrave l’inflammation, car il contient de l’acide arachidonique qui produit des prostaglandines (provoquant une inflammation). Les œufs contiennent également des graisses saturées, qui ont également des effets néfastes pour certaines personnes.

4. Bière

La consommation excessive d’alcool a un effet négatif sur la douleur articulaire. La bière contient des purines qui sont converties en acide urique, ce qui nuit aux douleurs articulaires. La bière contient également du gluten qui nuit aux articulations fragiles.

5. Produits laitiers

Les produits laitiers aggravent également la douleur, car ils sont riches en protéines. Selon le comité des médecins pour la médecine responsable, la protéine irrite également les tissus articulaires environnants.

Par ailleurs, les graisses saturées dans les produits laitiers (fromage, lait, beurre) sont également préjudiciables à la douleur articulaire. Au lieu de cela, vous devriez consommer des amandes dans le fromage et le lait végétal, du tofu ou du ghee. Achetez seulement des produits biologiques.

6. Grains et farine raffinée

Ils ont également un index glycémique élevé qui soutient l’inflammation.

Il a été démontré que la consommation quotidienne de produits à base de blé et de céréales favorise le développement de maladies auto-immunes chroniques et augmente le risque de problèmes cardiaques, de diabète et même de cancer. Vous devez les remplacer par de la farine de noix de coco, d’amande et de riz brun.

7. Aliments avec du glutamate monosodique 

L’additif MSG est ajouté aux aliments pour améliorer son goût, mais il est extrêmement mauvais dans le cas de l’arthrite rhumatoïde.

8. Huile de maïs

L’huile de maïs est riche en acides gras oméga-6, dangereux pour la santé. Une étude publiée dans le Journal of nutrition and metabolism a montré que ces acides conduisent à l’inflammation.

Évitez également les vinaigrettes pour salades à l’huile de maïs pour de préférence de l’huile d’olive, d’avocat, de pépins de raisin et de carthame.

9. Sel raffiné

Le sel de table est riche en additifs et en produits chimiques qui nuisent à l’équilibre des fluides dans le corps. Pour éviter la perte de calcium nécessaire aux os, évitez ce sel. La malbouffe est également riche en sel alors mangez-le en petites quantités, ou remplacez-le par du sel rose de l’Himalaya ou du sel marin.

10. Protéines de lactosérum

L’inflammation est également aggravée par la caséine et le gluten. La caséine produit de l’acide urique qui, à des niveaux excessifs, provoque une inflammation des articulations.

Cette condition est également connue sous le nom de goutte. Les personnes ayant une sensibilité au gluten sont également sujettes à la goutte. Le Journal nutrition biochemistry a publié une étude en 2013, qui a montré que les aliments sans gluten réduisent l’inflammation, l’adiposité et la résistance à l’insuline.



Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *