10 astuces pour moins saler son assiette

Imprimer






Le sel est connu pour rehausser la saveur des plats. Cependant, consommé en grande quantité, il peut être nocif pour la santé. Il fait perdre l’élasticité des tissus internes, ce qui peut causer de l’hypertension artérielle qui augmente le risque d’accidents cardio-vasculaires. Il provoque la rétention d’eau , qui aggrave l’apparition de cellulite et accélère le vieillissement de la peau. L’Organisation Mondiale de la Santé conseille de ne pas dépasser la dose de 5 g de sel par jour.

Voici 10 astuces pour moins saler son assiette.

  1. Lisez les étiquettes

Avant d’acheter un produit, il est recommandé de lire son étiquette. Cette dernière donne une bonne indication des apports nutritionnels. On évite ainsi de manger ce qu’on veut éviter : des aliments trop salés. Lire les étiquettes permet d’éviter également de se tromper sur la teneur en sel d’un aliment. Tout comme le sucre, le sel se cache dans des produits qu’on ne soupçonne pas forcément !

  1. La cuisine maison à privilégier

Les produits industriels déjà préparés contiennent généralement beaucoup de sel, qui est utilisé afin de mieux les conserver et pour rehausser leur goût. Cuisiner à la maison permet de contourner ce problème : il ne tient qu’à vous de décider quelle quantité de sel rajouter à vos plats.

  1. Des aliments à consommer avec modération

Réduisez la consommation des aliments à haute teneur en sel, tels les fromages, les charcuteries, le pain, les céréales, les biscuits, les potages en sachet et les vinaigrettes en bouteille. Attention : ce n’est pas parce qu’un aliment n’a pas un goût salé prononcé qu’il ne contient pas beaucoup de sodium.

  1. L’attitude à table

Ne gardez pas la salière sur la table. Salez les repas avant de les servir. Ensuite, ne rajoutez pas de sel dans votre assiette. Cela vous permettra de garder un certain contrôle sur la quantité de sel de vos repas.

Au restaurant, demandez au serveur si le plat a été préalablement salé. Si la réponse est positive, ne le salez pas davantage.

  1. Aromatisez avec des herbes

En plus de relever la saveur de vos plats, les herbes aromatisées ont d’innombrables bienfaits : la marjolaine est un anti-stress, la menthe est digestive…
De plus, on peut les ajouter à nos plats frais ou séchés, ce qui facilite leur conservation. Il est possible de les mélanger selon les goûts ce qui rajoute des saveurs très diversifiées.





  1. Pimentez vos plats avec des épices

Les épices comme le curcuma, le cumin, le gingembre et la cannelle ont un goût puissant qui agrémente les plats. Plusieurs mélanges d’épices existent et ils ne comportent peu ou pas du tout de sel.

  1. Le sel diététique

Le sel diététique a un goût semblable au sel de table mais il est composé de sels minéraux (1/3 de chlorure de sodium et 2/3 de chlorure de potassium). Contrairement au sel, il ne provoque pas de rétention et a même un pouvoir diurétique.

  1. Le gomasio

Originaire du Japon, le gomasio est fait de sel marin et de sésame grillé et il contient parfois des algues. Sa teneur en sel est très basse (à peine 10 %) et son goût est agréable. Seul inconvénient : il ne se cuit pas. Il peut donc être utilisé dans les salades et les vinaigrettes.

  1. L’algue noire

Produit du Japon, cette est employée dans la confection des sushis. Saupoudrée sur les repas, cette algue charmera par sa saveur légèrement iodée.

  1. Le sel fou

Le sel fou est un mélange d’épices et d’aromates qui vient de l’île de Ré. Il est savoureux et a une très faible teneur en sel. Parmi ses constituants on retrouve du poivre gris, rouge et blanc, de la coriandre, des baies roses, du thym et du romarin. N’hésitez pas à confectionner votre sel fou personnalisé.






Sources :

http://www.canalvie.com/sante/articles/les-effets-reels-du-sel-sur-la-sante-4038/
1. Organisation Mondiale de la Santé

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=10-astuces-moins-saler

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *