25 aliments puissants pour lutter contre le cancer du sein

Imprimer






Avec le risque de 1 sur 8 de développer un cancer du sein, il est actuellement le principal cancer des femmes. Heureusement, la nature a fourni un arsenal protecteur de superaliments qui peut aider à prévenir le développement du cancer du sein.

Réduisez radicalement votre risque de cancer du sein avec ces 25 aliments sains

1. La roquette

Cette incroyable salade verte est un cousin aux choux de Bruxelles et au brocoli. En la mâchant, la roquette libère des isothiocyanates, des composés qui neutralisent les agents cancérogènes dans le corps. La roquette est également riche en chlorophylle, en vitamine C et en bêta-carotène, un pigment végétal avec des effets bénéfiques dans la lutte contre le cancer.

2. Les graines de lin

Les graines de lin ont un gout de noisettes et sont entourées d’une fibre qui réduit le risque de cancer. Elles inhibent également l’excès d’œstrogène dans le corps à déclencher le cancer du sein.

Pour un maximum de bienfaits, broyer les graines de lin avant de les utiliser et les saupoudrer sur les salades, yaourts ou sur tout autre aliment.

 3. Le thé vert 

Le thé vert est rempli de flavonoïdes connus sous le nom de catéchines, qui protègent l’ADN contre les dommages causés par les radicaux libres. Les catéchines suppriment également l’urokinase, une enzyme qui est souvent hyperactive chez les patients atteints de cancer du sein.

Pour un bénéfice maximal de lutte contre le cancer, choisissez des feuilles de thé en vrac. L’ajout d’un filet de jus de citron à votre thé vert rend les catéchines puissantes encore plus biodisponibles.

4. Les framboises

Les framboises sont riches en fibres et riches en acide ellagique, un anti-cancérogène puissant et anti-mutagène qui peut empêcher des changements dangereux dans l’ADN cellulaire. Des études ont montré que les extraits de framboises ont causé l’apoptose (la mort cellulaire programmée) dans les cellules cancéreuses.

5. Le saumon rose

Le saumon est élevé en acides gras oméga-3, ce qui peut aider à prévenir le cancer du sein. Par ailleurs, l’astaxanthine (qui donne à la chair sa couleur rose-orange distinctive) est un antioxydant puissant qui peut réduire les dommages causés par les radicaux libres.

Choisissez le saumon sauvage, qui contient le plus d’astaxanthine et le moins de contaminants possibles. En raison du risque de surexposition au mercure, il est recommandé de limiter votre consommation de saumon à deux portions par semaine.

6. Les noix 

Les noix sont une source riche d’acides gras oméga-3 et sont riches en antioxydants, ce qui réduit le risque de cancer du sein. Mangez-les comme une collation, ou ajoutez-les aux salades et vos plats.

7. Les asperges

L’asperge est une bonne source de glutathion, un antioxydant naturel qui est essentiel pour la désintoxication des toxines et des cancérogènes. Le glutathion renforce également le système immunitaire et améliore les activités des macrophages qui combattent le cancer.

8. Le raifort

Ce condiment piquant est une énorme source de glucosinolates, des composés qui aident à la désintoxication des agents cancérogènes et qui ont démontré qu’ils ralentissaient la croissance des tumeurs cancéreuses.

9. Les cerises

Les cerises possèdent de puissantes qualités antioxydantes et anti-inflammatoires et sont également chargées de pigments végétaux anti-inflammatoires appelés anthocyanines.

Bonus : les cerises contiennent des niveaux élevés d’alcool périllique, qui a été montré pour cibler et détruire les cellules cancéreuses.

10. Le chou

À l’instar de la roquette, le chou libère des isothiocyanates lorsqu’ils sont mâchés et protège l’ADN cellulaire des mutations cancéreuses. Parce que la cuisson prolongée épuise ses polyphénols qui luttent contre le cancer, il est préférable de manger du chou cru ou très légèrement cuit à la vapeur.

11. Le kale

Le kale possède l’une des valeurs antioxydantes les plus élevées de tous les aliments de la planète, ce qui lui confère une capacité inégalée à éliminer les radicaux libres qui peuvent causer des dommages oxydatifs et peuvent contribuer au cancer du sein. Par ailleurs, le kale contient des quantités énormes de bêta-carotène, qui est fortement associé à un risque plus faible de développer un cancer du sein.

12. L’ail

Lorsqu’il est haché ou mâché, l’ail libère un composé appelé allicine. L’allicine a été montré pour aider à prévenir le développement du cancer du sein, lorsqu’il est consommé régulièrement. Pour un maximum d’avantages, couper ou écraser l’ail 10 minutes avant de le manger pour activer complètement l’allicine.





13. Le cresson 

Le cresson est une excellente source de composés pour lutter contre le cancer comme le sulforaphane et le bêta-carotène. Par ailleurs, des études ont montré que les polyphénols dans le cresson aident à arrêter la production de la métalloprotéinase-9 de la matrice, un produit chimique qui facilite la propagation du cancer du sein.

Ce beau légume vert a un goût poivré et de citron et peut être utilisé pour ajouter du piquant et du croquant aux sandwichs et aux salades.

14. Le brocoli

Comme d’autres légumes crucifères, le brocoli est chargé de sulforaphane, qui neutralise les cancérogènes, supprime la mutation de l’ADN et induit l’apoptose dans les cellules cancéreuses. Le brocoli ainsi que les choux de Bruxelles contient également du glutathion, l’antioxydant principal du corps.

Parce que la cuisson détruit le glutathion, le brocoli doit être mangé cru ou légèrement cuit à la vapeur pour maximiser l’apport en nutriments.

15. Les choux de Bruxelles

Les choux de Bruxelles ont d’humbles pouvoirs héroïques quand il s’agit de lutter contre le cancer du sein. Cousin du brocoli et du chou, les choux de Bruxelles contiennent de l’indole-3-carbinol, un antioxydant puissant qui aide à neutraliser et éliminer les toxines cancéreuses.

16. Les carottes

En plus d’être élevé en bêta-carotène, les carottes sont une bonne source de falcarinol (ou carotatoxine), un alcool gras, qui inhibe le cancer du sein.

Pour un meilleur effet, il préférable de les manger crues ou légèrement cuites à la vapeur et ne pas les éplucher (si bio) afin de conserver intactes les polyphénols et les nutriments précieux.

17. Les champignons shiitake 

Les champignons Shiitake contiennent du sélénium minéral pour lutter contre le cancer. Avec une seule tasse, ils offrent plus de la moitié de la quantité quotidienne recommandée en sélénium. Mais leur arme secrète est leur teneur élevée en bêta-glucanes, des sucres bénéfiques classés comme «modificateurs de la réponse biologique», qui visent et détruisent les cellules cancéreuses.

La saveur riche et la consistance de ces champignons savoureux en font l’un des joyaux de la cuisine végétarienne et végétarienne.

18. Les œufs de poisson

Les œufs de poisson sont chargés de DHA et d’EPA, les mêmes acides gras oméga-3 bénéfiques dans le poisson et les recherches montrent que la consommation d’oméga-3 régulièrement est associée à un risque plus faible de cancer. Cependant, en raison de leurs niveaux élevés de cholestérol et de sodium, il est préférable de les manger en quantités modestes.

Pour des raisons environnementales, cherchez des œufs provenant du saumon ou du merlu,  pas l’esturgeon de l’Atlantique, qui est surexploité.

19. Les pruneaux

Les pruneaux sont de loin en tête sur l’échelle de l’indice ORAC, qui mesure les pouvoirs antioxydants de la nourriture. En fait, la teneur en antioxydants des pruneaux est le double de celles de superstars nutritionnelles comme les myrtilles et les raisins secs.

Par ailleurs, leur teneur élevée en fibres peut aider à prévenir le cancer du sein dépendant de l’oestrogène chez les femmes pré-ménopausées.

20. Le romarin

Cette savoureuse herbe a des niveaux élevés d’acide carnosique, d’acide rosmarinique et d’alpha-tocophérol, tous des antioxydants puissants. Par ailleurs, le romarin a été montré pour inactiver les types d’œstrogènes agressifs comme l’estradiol et l’estrone qui peuvent déclencher le cancer du sein.

21. La soupe miso

Des études ont montré que les isoflavones de soja trouvés dans ce bouillon délicatement aromatisé réduisent le risque de cancer du sein. En tant que nourriture fermentée, le miso a des effets stimulants pour le système immunitaire et peut améliorer la fonction des macrophages qui détruisent le cancer.

22. La grenade

La grenade contient trois composés différents : la lutéole, l’acide ellagique et l’acide punicique, qui se révèlent dans des études visant à prévenir les dommages à l’ADN, à prévenir la prolifération des cellules cancéreuses et à réduire le nombre et la taille des tumeurs mammaires. Dans une étude publiée dans Nutrition and Cancer, les chercheurs ont noté que la grenade a provoqué une «réduction frappante de l’incidence tumorale mammaire et du fardeau tumoral total».

23. Les champignons maitake 

Les champignons Maitake sont considérés comme un champignon médicamenteux dans certains systèmes de guérison naturelle, et les études renforcent leurs capacités à inhiber la croissance des tumeurs et à activer les macrophages. Utilisez-les comme pour les champignons shiitake, dans les soupes, les salades et les ragoûts.

24. Les patates douces

Élevé en bêta-carotène, en fibres, en anthocyanines et en vitamine A et C, les patates douces ont toutes les bonnes choses pour se qualifier comme aliments anticancéreux. Une étude a révélé que les femmes pré-ménopausées qui mangent des quantités saines de bêta-carotène, de fibres et de vitamine C réduisent le risque de cancer du sein de moitié.

25. Le curcuma 

La curcumine, l’ingrédient actif de cette épice jaune clair, est un antioxydant puissant et un agent anti-inflammatoire. La curcumine supprime la production du composé chimique nitrosamine  qui est associé à un risque accru de cancer et provoque une apoptose dans les cellules cancéreuses.

Manger régulièrement ces aliments peut être des armes puissantes contre le cancer du sein. Bien sûr, n’achetez que des aliments biologiques certifiés, exempts d’OGM et de pesticides. 






Source

Merci pour votre partage !

Une pensée sur “25 aliments puissants pour lutter contre le cancer du sein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *