3 émotions qui causent le surpoids

Imprimer





Entre le corps et les émotions il y a une relation intime. Par conséquent, pour faire face à tout symptôme physique, il est nécessaire de les prendre en compte. Cela vaut pour toutes les maladies chroniques, qui se produisent soudainement ou les symptômes qui n’ont apparemment aucune cause physique. Mais cela vaut aussi pour la bonne santé, ce qui est le reflet de l’esprit est aussi en équilibre.

Selon les experts en décodage biologique :
 » Les personnes en surpoids ont souvent des sentiments de peur et se sentent souvent en insécurité. Dans de nombreux cas elles ont tendance à être des personnes ayant une carence affective ou/et une insatisfaction sexuelle ; la nourriture se transforme alors en un palliatif de leur mécontentement. « 
Parmi les sentiments qui favorisent le surpoids, il y a :
  • la solitude,
  • l’ennui,
  • la tristesse,
  • le rejet,
  • le sentiment d’échec,
  • le sentiment d’impuissance,
  • des idées négatives.

Comme certains disent :

le seul régime efficace est l’abstention de pensées négatives.

Si vous éprouvez des difficultés à perdre du poids, toutes ces émotions peuvent être parmi les causes et d’autres aussi parce que dans chaque personne la relation entre le plan émotionnel et le physique peut prendre différentes formes.

Ici, nous allons nous arrêter sur trois des émotions qui sont liées à l’embonpoint le plus souvent :

  • la solitude,
  • l’anxiété,
  • la tristesse.
plaque-chocolat

1. L’anxiété 

  • Comment vous sentez-vous ?

L’anxiété est une réponse naturelle à une menace qui nous aide à nous défendre et nous tenir prêts pour y faire face. Cependant, souvent nous éprouvons de l’anxiété quand il n’y a pas de menace ou quand une situation est éloignée et que nous ne pouvons pas contrôler à ce moment-là, comme un examen ou quelque chose de plus abstrait, comme l’avenir. Lorsque l’anxiété sans danger persiste, il est peut-être sage de consulter un psychologue.

  • Comment est-ce lié à l’embonpoint ?

L’état d’anxiété est un état actif d’alerte dans lequel le corps est prêt à réagir rapidement et cherche des solutions à la menace. Quand il est vraiment en danger ou ne peut rien faire, l’alimentation peut être une réaction. Beaucoup de gens souffrant d’anxiété ne savent pas ce qui se passe en eux et à ce moment-là, seule la nourriture les calme.

  • Comment peut-on combattre ?

Si l’anxiété est grave et pose un problème pour la personne (soit par le surpoids soit parce que cela affecte la vie), il est peut-être préférable de recourir à une thérapie. Pendant ce temps, il peut être bénéfique d’effectuer du yoga et de la méditation, manger des aliments qui aident à soulager l’anxiété comme les noix, raisins secs, légumes coupés en bâtonnets comme du céleri branche et des carottes, avocat, asperge, épinards, bleuets (myrtilles), avoine, légumineuses, faire plus d’exercice et boire de l’eau.

tristesse

2. La tristesse

  • Comment vous sentez-vous ?

Ne confondez pas tristesse et dépression. La tristesse est temporaire et est généralement de causes identifiables, la personne peut expliquer ce qui se passe et peut poursuivre sa vie. La dépression est si profonde que la personne n’a pas de motivation pour faire quoi que ce soit et sortir du lit est une véritable bataille.

  • Comment est-ce lié à l’embonpoint ?

La relation entre tristesse et surpoids est le stress dans le cerveau. Face à une situation perçue comme négative, qui provoque tristesse et stress, l’esprit cherche un stimulus positif qui provoque une satisfaction à court terme et souvent la nourriture est la première chose qui apporte cette satisfaction.

  • Comment peut-on combattre ?

Quand la tristesse a une cause, il est nécessaire de lidentifier et de travailler sur le problème car il sagit de chercher à résoudre la situation à long terme, au lieu dobtenir une satisfaction immédiate mais éphémère.

Non seulement la nourriture peut fonctionner de cette façon, mais aussi l’alcool, la cigarette ou les drogues ;  alors quand une personne a tendance à réagir de cette façon face à la tristesse, il est bon de demander une aide. Quelques aliments sont des antidépresseurs naturels comme les noix de cajou, le gingembre, la poudre de chili, le poivre de Cayenne, les oméga-3 dans les poissons gras, les graines de lin, l’huile de canola, le soja, les fruits secs comme les noix, les noisettes et les amandes, l’algue chlorella.

solitude

3. La solitude

  • Comment vous sentez-vous ?

Beaucoup décrivent la solitude comme un vide. Ce n’est pas simplement le manque de quelqu’un, mais limpression d’être seul. Elle peut se produire après une rupture, un déménagement dans une autre ville loin des attachements ou parce que la personne se rend compte qu’elle est isolée et essaie de combler ce vide de différentes manières dont la nourriture.

  • Comment est-ce lié à l’embonpoint ?

Le sentiment de vide, de solitude et de surpoids est mis en relation quand les gens essaient de combler avec la nourriture. Tout monde ne trouve pas satisfaction de cette façon, mais ceux qui y arrivent peuvent voir comment leur problème devient chaque fois plus grand. La solitude qui existe derrière réellement n’est pas résolue, donc le problème persiste.

  • Comment peut-on combattre ?

Le positif est que l’on peut faire face à la solitude en cherchant de vieux amis, sortir pour se socialiser et se faire de nouveaux amis et même en essayant de connaître des gens sur les réseaux sociaux. On peut se lancer dans un sport, un cours ou étudier quelque chose de nouveau… Tout ceci, peut être une bonne façon de trouver un  soutien, mais parfois il est aussi nécessaire de se rendre compte qu’il y a aussi des personnes qui sont vraiment là pour nous dans notre cercle proche.






Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *