5 huiles essentielles à toujours avoir dans sa pharmacie

Imprimer






Les huiles essentielles possèdent des vertus thérapeutiques qui peuvent soigner ou prévenir les maux de la vie quotidienne. Découvrez 5 huiles essentielles indispensables à avoir dans son armoire à pharmacie.


Les huiles essentielles possèdent des principes actifs puissants et elles peuvent être contre-indiquées dans certains cas (femmes enceintes, enfants d’un certain âge). Elles ne se consomment pas pures. Il est important de demander conseil à votre professionnel de santé et de respecter rigoureusement la posologie indiquée.


L’huile essentielle de lavande vraie calme le stress

L’huile essentielle de lavande vraie calme le stress

L’huile essentielle de lavande vraie (lavandulaangustifolia) compte une multitude de propriétés et de vertus c’est pourquoi on la surnomme  « panacée universelle« .

Cette essence aromatique a toute sa place dans l’armoire à pharmacie car elle possède de nombreuses vertus : elle soulage l’anxiété, la nervosité, l’insomnie, les ballonnements et les troubles digestifs.

La commission E1 reconnaît notamment l’usage de la lavande pour lutter contre les troubles de l’agitation et de l’anxiété.

Pour calmer ces troubles, plusieurs utilisations permettent de profiter des bienfaits de l’huile essentielle de lavande :

  • On préconise de diluer 1 à 4 gouttes d’huile essentielle de lavandula angustifolia, par jour et avant le coucher, dans une huile végétale. Il est également possible d’inhaler ces arômes volatiles thérapeutiques, il suffira de disposer 2 à 4 gouttes d’huile essentielle de lavande dans un diffuseur.
  • Par voie externe, on peut appliquer jusqu’à 5 gouttes d’huile essentielle de lavande , diluées dans de l’huile végétale de jojoba par exemple, au niveau des avant bras et du plexus solaire zone situé au niveau de l’estomac, juste au dessous du sternum.

L’huile essentielle de lavande  fait partie de la famille des huiles essentielles présentant une certaine innocuité et est généralement bien tolérée.


Sources :
1. Les 24 membres de la Commission E constituaient un panel interdisciplinaire exceptionnel qui comptait des experts reconnus en médecine, en pharmacologie, en toxicologie, en pharmacie et en phytothérapie. De 1978 à 1994, ces spécialistes ont évalué 360 plantes en se basant sur une documentation très fournie comprenant, entre autres, des analyses chimiques, des études expérimentales, pharmacologiques et toxicologiques ainsi que des recherches cliniques et épidémiologiques. Le premier jet d’une monographie était révisé par tous les membres de la Commission E, mais aussi par des associations scientifiques, des experts universitaires et d’autres spécialistes.
2. Huiles essentielles mode d’emploi, nerys purchon
3. Huiles essentielles chémotypées, a.Zhiri, D.Baudoux, M.L Breda
4. Aromathérapie, DR J.Valnet


L’huile essentielle de menthe poivrée soulage les céphalée

L’huile essentielle de menthe poivrée soulage les céphalées

Les céphalées (= maux de tête) sont largement répandues et peuvent avoir différentes origines : manque de sommeil, stress permanent, anxiété, hygiène de vie, mode alimentaire…

L’huile essentielle de menthe poivrée (mentha x piperita) qui possède des propriétés analgésique et anesthésique peut constituer un remède à ces maux de tête.

Les femmes sont beaucoup plus touchéespar les maux de tête que les hommes d’autant plus que les céphalées sont parfois favorisées par les troubles féminins tels que la ménopause ou les cycles menstruels.

Ces douleurs plus ou moins intenses sont souvent incommodantes et arrivent parfois à la limite du supportable. Elles peuvent affecter le quotidien en renforçant l’état de fatigue et en contribuant à la baisse de la concentration et des facultés intellectuelles.

Par voie externe,  il suffira de disposer 2 à 4 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée au niveau des tempes et de la nuque  et de procéder à un massage circulaire. La synergie alliant bienfaisance du massage et propriétés de l’huile essentielle de menthe poivrée devrait rapidement atténuer la douleur et la gêne.

Si la douleur persiste, il est recommandé de se rendre chez son professionnel de santé.


Sources :
1. Les maux de tête (céphalées) sont-ils fréquents (l’organisation mondiale de la santé)
2. Huiles essentielles mode d’emploi, nerys purchon
3. Huiles essentielles chémotypées, a.Zhiri, D.Baudoux, M.L Breda
4. Aromathérapie, DR J.Valnet







L’huile essentielle de girofle pour lutter contre le mal de dents

L’huile essentielle de girofle pour lutter contre le mal de dents

On a beau identifier les origines d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire : alimentation, tabac, alcool, etc, à l’arrivée du mal de dents, on ne souhaite qu’une seule chose : que cela cesse rapidement !

Le clou de girofle est reconnu par la Commission E1  dans son action contre le traitement de la douleur dentaire grâce à sa composition en eugénol, un antiseptique et analgésique.

Les douleurs dentaires peuvent vite devenir invivables voire paralysantes avec une incapacité pour parler et/ou manger. Dans certains cas, la douleur peut se prolonger jusqu’à la tête et la nuque.

L’huile essentielle de clou de girofle (eugenia caryophyllus) sera très appréciée dans l’armoire à pharmacie en attendant le rendez-vous chez le dentiste.

Vous pouvez disposer jusqu’à 3 gouttes d’huile essentielle de clou de girofle sur un coton tige et l’appliquer directement sur la zone infectée, sans l’avaler, pour engourdir le nerf et atténuer la douleur.

Les douleurs dentaires ont  différentes origines, il est alors vivement recommandé de consulter son professionnel de santé dès leur apparition pour prévenir leur évolution et soigner l’infection au plus vite.


Sources :
1. Les 24 membres de la Commission E constituaient un panel interdisciplinaire exceptionnel qui comptait des experts reconnus en médecine, en pharmacologie, en toxicologie, en pharmacie et en phytothérapie. De 1978 à 1994, ces spécialistes ont évalué 360 plantes en se basant sur une documentation très fournie comprenant, entre autres, des analyses chimiques, des études expérimentales, pharmacologiques et toxicologiques ainsi que des recherches cliniques et épidémiologiques. Le premier jet d’une monographie était révisé par tous les membres de la Commission E, mais aussi par des associations scientifiques, des experts universitaires et d’autres spécialistes.
2. Santé bucco-dentaire, l’organisation mondiale de la santé.
3. Huiles essentielles mode d’emploi, nerys purchon
4. Huiles essentielles chémotypées, a.Zhiri, D.Baudoux, M.L Breda
5. Aromathérapie, DR J.Valnet


L’huile essentielle de géranium, essentielle à la vie quotidienne

L’huile essentielle de géranium, essentielle à la vie quotidienne

En aromathérapie, on utilise seulement quelques variétés de géraniums alors qu’il en existe des centaines.

L’huile essentielle de géranium Pelargonium graveolens, Pelargonium odorantissimum possède une délicieuse odeur capable d’exalter les sens. Son arôme envoûtant accompagne la fabrication de certains parfums.

Mais, cette essence végétale a de nombreux autres atouts qui vont surtout servir aux « petits bobos » du quotidien. Les mauvais coups ou les chutes provoquant des plaies ou des ecchymoses font partie des accidents domestiques bénins fréquents, les bienfaits de l’huile essentielle de géranium seront alors appréciés.

En cas de plaie, les propriétés antalgiques de cette essence vont traiter la douleur et ses vertus hémostatiques et antiseptiques vont stopper les saignements et favoriser la cicatrisation en désinfectant la zone irritée. On peut également utiliser l’huile essentielle de géranium  en cas d’ecchymoses.

Par ailleurs, l’huile essentielle de géranium peut venir en aide à une des maladies de la peau les plus répandues : les mycoses cutanées superficielles.
Contagieuses, elles sont liées à la prolifération de champignons invisibles à l’œil nu. Elles touchent les enfants et les adultes. L’infection peut s’étendre et s’accompagner de démangeaisons, de desquamations ou d’autres lésions. Pouvant être très gênantes, elles nécessitent un traitement fongicide (= qui détruit les champignons).
L’huile essentielle de géranium se révèle être une solution d’aromathérapie efficace, avec son action antifongique puissante, elle viendra combattre l’infection liée à la mycose cutanée.

Si la plaie, les saignements, ou l’ecchymose sont trop importants, il faut se rendre immédiatement chez son professionnel de santé ou dans certains cas alerter les secours.


Sources :
1. mycoses cutanées, ameli-santé
2. Les mycoses cutanées, pharmaconseils
3. Huiles essentielles mode d’emploi, nerys purchon.
4. Huiles essentielles chémotypées, a.Zhiri, D.Baudoux, M.L Breda.
5. Huiles essentielles chémotypées, a.Zhiri, D.Baudoux, M.L Breda


L’huile essentielle de citron aide à la digestion

L’huile essentielle de citron aide à la digestion

Le citron est un fruit aux multiples propriétés. Il est largement répandu et on le retrouve aussi bien dans l’alimentation, les cosmétiques, les produits ménagers que dans le domaine médical.

Par moment, l’organisme aura du mal à digérer les aliments, ce peut être du à des excès ou des mauvais choix alimentaires ou à d’autres facteurs comme l’anxiété.

L’huile essentielle de citron se présente alors comme une alliée de la digestion en stimulant l’action de la vésicule biliaire, du pancréas et du foie. La production et le stockage de la bile vont alors optimiser la digestion des glucides et des lipides.

Sa composition en vitamine C apporterait du tonus et renforcerait le système immunitaire.

C’est donc sans grande surprise que l’huile essentielle de citron a toute sa légitimité dans la pharmacie maison.

Malgré son goût acidulé, le citron est un alcalin qui favorise le retour à l’équilibre acido-basique de l’organisme.

Les fêtes de fin d’année ou les changements de saisons vont modifier les habitudes alimentaires et mettre l’organisme à l’épreuve d’une nouvelle adaptation non sans mal. Grâce à ses vertus, cette essence aromatique saura l’accompagner et le soulager.


Sources :
1. Huiles essentielles mode d’emploi, nerys purchon
2. Huiles essentielles chémotypées, a.Zhiri, D.Baudoux, M.L Breda.
3. Aromathérapie, DR J.Valnet.


Source






Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *