5 Raisons pour arrêter de boire du Coca Cola Zero

Imprimer





Les édulcorants artificiels, et les sodas comme le Coca Cola Zero ou light, qui en contiennent le plus, ne sont surtout pas des produits santé, comme certains le croient.

Dans une diète Paléo, la première règle et, peut-être, la plus importante, est de ne pas manger des aliments transformés, de se tenir aux aliments naturels. Ce-ci pour s’approcher un maximum à des habitudes alimentaires qui nous sont adaptées.

Les sucres raffinés et les édulcorants sont évidemment des ingrédients qu’il faut éviter, pour cette raison.

Toutefois on pourrait penser que les édulcorants sont moins pires que le sucre.

Et bien, je suis sincèrement navré de vous l’annoncer, mais ce n’est pas le cas.

Durant les 30 dernières années, la consommation de soda « diététique » comme le Coca Cola Zero ou Pepsi Max, a augmenté considérablement. Mais c’est aussi le cas de l’obésité et d’autres maladies chroniques. Bien sûr, il y a d’autres habitudes malsaines qui peuvent expliquer cela, mais on soupçonne fortement que la consommation de Coca Cola Zero et autres boissons « diététiques » augmentent les risques d’obésité, d’hypertension artérielle, de syndrome métabolique, de diabète, d’insuffisance rénale, de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral hémorragique.

Le Coca Cola Zero augmente vos risques de maladies cardiaques

maladie-cardiaque

Une nouvelle étude met en relation l’utilisation des édulcorants artificiels avec ces pathologies, par le biais de la graisse abdominale.

La graisse stockée au niveau du ventre est connue pour être, en termes médicales, la forme la plus dangereuse de graisse. En fait, cette graisse, que l’on appelle graisse viscérale, enveloppe les organes viscéraux et constitue un facteur de risque de maladie cardiaque, cancer, diabète et syndrome métabolique.

Cette nouvelle étude menée par le Health Science Center de l’Université du Texas à San Antonio mise à déterminer s’il y a un lien entre la consommation de sodas diététiques et cette forme particulière de graisse. Si la corrélation existe, les sodas diététiques pourraient aussi être impliqués dans les risques des pathologies chroniques.

Les chercheurs ont suivi 466 participants européens-américains et mexicains-américains âgés de plus de 65 ans pendant 10 ans. Ils devaient répondre à un questionnaire au sujet de leurs habitudes alimentaires, d’activité physique, et d’autres habitudes de vie. L’équipe a pris les mesures de taille, de poids et de tour de taille à plusieurs reprises. Tout au long de la période d’étude.

L’étude a pu démontrer que les personnes qui buvaient des sodas (au moins un verre par jour) avaient un tour de taille significativement plus élevé au cours des années que ceux qui n’en buvaient pas du tout.

Après ajustement avec d’autres variables telles que l’habitude de fumer, l’âge, le niveau d’activité, et le tour de taille au début de chaque intervalle de suivi, les résultats étaient encore plus évidents: le tour de taille avait augmenté de 2 cm chez les « non-buveurs » (ceux qui ne buvaient pas de boissons diététiques), de presque le double chez les buveurs occasionnels et de plus de 6 cm pour les buveurs quotidiens.

Une autre étude a suivi 62 femmes en surpoids qui essayaient de perdre du poids et qui buvaient régulièrement du Coca Cola Zero ou d’autres boissons diététiques. La moitié d’entre elles a commencé de boire de l’eau à leur place, alors que l’autre moitié a continué avec les boissons diététiques.

Celles qui avaient arrêté avec cette habitude avaient perdu 8,8 kilos, alors que les autres en avaient perdu 1,2 kilos de moins. Cette différence a été considérée comme étant significative.

Les valeurs d’insuline à jeun et la tolérance au glucose étaient améliorés chez le groupe de buveuses d’eau par rapport au groupe qui buvait des boissons diététiques.

Donc, si vous souhaitez perdre du poids et améliorer votre santé, arrêtez de boire le Coca Cola Zero et autres boissons « light ».






Pourquoi les édulcorants artificiels conduiraient à une augmentation de la graisse abdominale ?

graisse-abdominale

Voici quelques explications :

  1. Une hypothèse récemment formulée est que les édulcorants artificiels peuvent changer l’équilibre des bactéries dans l’intestin. Une étude récente a trouvé que, après avoir bu des boissons diététiques pendant une semaine, la flore intestinale était bien déséquilibrée. La flore intestinale est bien connue pour affecter notre digestion et métabolisation des aliments: si son équilibre est modifié, cela peut ouvrir la voie à la surcharge pondérale et l’obésité. Les boissons diététiques, par ailleurs, sont très acides et cela pourrait jouer un rôle de dérangement vis à vis des bactéries de l’intestin.
  1. Les boissons diététiques ont également un gout hyper-sucré mais n’apportent pas de calories sous forme de sucre, comme notre corps s’y attend. Ceci qui trompe notre corps et l’amène à ne plus savoir comment gérer. Nos récepteurs du gout sucré, qui se trouvent sur nos langues, dans nos intestins et pancréas sont hyper-activés et déclenchent la libération d’insuline. L’insuline est l’hormone nécessaire lorsque le corps reçoit des sucres. Mais s’il n y en a pas, au fil du temps, cela conduit à un dysfonctionnement métabolique. L’insuline est l’hormone qui fait absorber sucres et autres nutriments dans les cellules, qui fait stocker les sucres, qui empêche de brûler les graisses, qui favorise la production de graisse dans les cellules adipeuses. Pour toutes ces raisons, il n’est pas intéressant d’avoir des taux d’insuline trop élevés. D’autant plus que, lorsque il n’y a pas de sucre à utiliser, mais la production d’insuline est stimulée, l’effet est que notre métabolisme demande du sucre. Donc, les personnes qui utilisent des sucres artificiels, notamment des édulcorants dans le Coca Cola Zero par exemple, risquent d’être d’autant plus attirées par les sucres, le long de leur journée.
  1. Il y aussi une raison purement psychologique. A savoir: si vous pensez que ces boissons diététiques ne vous apportent pas de calories, vous allez penser que vous avez le droit d’en prendre ailleurs.
  1. Votre envie de sucre va rester la même et vous allez toujours chercher des aliments sucrés, alors qu’il est mieux de s’habituer au véritable gout des aliments. Tant que vous chercherez toujours des aliments trop sucrés, sans fibres, raffinés et dépourvus de nutriments, vous ne réglerez jamais votre problème de poids.
  1. Non seulement le Coca Cola Zero, les boissons diététiques et les édulcorants artificiels ne vous font pas perdre du poids, mais ils n’améliorent même pas vos valeurs sanguines relatives aux risques de diabète, comme la glycémie, la tolérance au sucre ou la résistance à l’insuline.

Le débat sur les édulcorants artificiels est encore ouvert. En attendant l’arrivée d’une réponse univoque et certaine, il est préférable d’éviter ou, tout au moins, de réduire les édulcorants artificiels, en optant pour des boissons non sucrées ou naturellement sucrés (idéalement des jus ou centrifugés de fruits et légumes frais).






Source (cliquez sur le lien)

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *