5 raisons pour lesquelles vous devriez arrêter de boire des milkshakes protéinés pour perdre du poids

Imprimer





Quand on est pressé le matin ou que nous n’avons pas le temps le midi de prendre une pause, une collation du genre milkshake protéiné semble une bonne solution, non ? Surtout si vous essayez de perdre quelques kilos. Mais malheureusement, les promesses de perte de poids ne sont pas toujours au rendez-vous et peuvent faire beaucoup plus de mal que de bien.

Voyez les 5 raisons pour lesquelles vous devriez arrêter de boire des milkshakes protéinés pour perdre du poids !

1. Ils contiennent des sucres ajoutés

Avez-vous remarqué que les milkshakes protéinés ont de délicieuses saveurs ? De la menthe aux pépites de chocolat et aux pacanes au beurre, ils sont super-attrayants, surtout quand ils ont une étiquette «faible en calories». Avec ces saveurs de dessert, ces substituts de repas contiennent généralement des sucres ajoutés, des édulcorants artificiels ou une combinaison des deux. Consommer trop de sucre peut causer des sautes d’humeur, des baisses de niveaux d’énergie, de l’inflammation et un gain de poids.

2. Ils contiennent des ingrédients artificiels

Beaucoup de substituts de repas en bouteille contiennent des ingrédients hautement transformés, y compris :

  • Huiles végétales raffinées – Beaucoup de milkshakes protéinés contiennent de l’huile de canola ou de l’huile de maïs, qui favorisent l’inflammation.
  • Des agents de conservation – Les agents épaississants et les agents de conservation, tels que la maltodextrine, sont des ingrédients courants dans les substituts de repas. Ils peuvent conduire à des pics de sucre dans le sang.
  • Colorants et Saveurs – Beaucoup de milkshakes protéinés contiennent des colorants et des arômes artificiels, ainsi que les édulcorants artificiels qui ont été liés à des problèmes, tels que le gain de poids et les maux de tête.

3. Ils peuvent causer une inflammation et de l’indigestion 

La forte teneur en sucre dans la plupart des substituts de repas peut causer une inflammation et de l’indigestion. De nombreuses études ont lié le sucre à l’inflammation accrue, la carie dentaire, les fluctuations hormonales et une baisse d’énergie.

4. Ils contiennent des vitamines et minéraux synthétiques

Alors que le milkshake protéiné peut vous promettre une bonne dose de vitamines et de minéraux, ce n’est pas exactement le cas. Beaucoup de substituts de repas contiennent des vitamines et des minéraux, mais ils sont faits synthétiquement, ce qui les rend difficiles à absorber pour le corps.

5. Ils n’aident pas à perdre du poids 

Beaucoup de gens se tournent vers les substituts de repas protéinés dans l’espoir qu’ils vont perdre quelques kilos. Malheureusement, cette stratégie se retourne habituellement contre eux. Sauter un repas pour boire un milkshake protéiné peut vous laisser un sentiment de privation, restriction et une baisse d’énergie.

Cela peut aussi provoquer des envies. Alors que vous pourriez être en mesure de vous délester de quelques kilos en sautant des repas et en réduisant drastiquement les calories, le poids est susceptible de revenir.

Alternatives aux milkshakes protéinés 

Si vous êtes constamment en déplacement, un substitut de repas en bouteille est souvent l’option la plus facile. Cherchez quelque chose qui n’a pas une longue liste d’ingrédients artificiels et nocifs. Essayez l’une de ces alternatives :

  • smoothie vert maison – Gardez un smoothie vert maison à portée de main. Vous allez recevoir le plein de fruits et légumes riches en antioxydants sans ingrédients artificiels.
  • Purée et soupes santé – Pour obtenir votre part de fibres, essayez une soupe ou purée saine avec des légumes et des herbes. Facile à digérer, vous vous sentirez rassasié.  De plus, vous pourrez congeler votre préparation pour une utilisation future.
  • Protéines en poudre à base de plantes – Si vous voulez boire un milkshake protéiné, utilisez de la protéine de pois ou de la protéine de chanvre. Assurez-vous qu’elle soit sans OGM et autres ingrédients nocifs.





Source

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *