7 raisons pourquoi votre chevelure grisonne de plus en plus ?

Imprimer





Le grisonnement des cheveux peut être causé par plusieurs facteurs. Voici 7 raisons pour lesquelles vous avez de plus en plus de cheveux blancs.

1. Vous avez des cheveux blancs car vos parents ont grisonné prématurément

Les cheveux blancs sont déjà dans vos gènes, explique Doris Day, professeure agrégée de dermatologie au Langone Medical Center de l’Université de New York et auteure de Forget the Facelift. Dans une nouvelle étude publiée dans Nature Communications où les caractéristiques capillaires de 6000 sujets latino-américains ont été analysées, on a pu isoler une variante génétique qui était effectivement liée au grisonnement. Tout comme la calvitie, les gènes du cheveu blanc viennent des deux côtés de la famille, conclut la dermatologue.

Grisonnement-cheveux-maladie auto-immune

2. Vos cheveux blancs pourraient être symptomatiques d’une maladie auto-immune

Une maladie auto-immune de la peau, l’alopécie areata, peut mener à la prolifération de cheveux blancs. Selon la National Alopecia Areata Foundation (NAAF), les gens atteints de cette affection voient apparaître sur leur crâne des petites plaques lisses et rondes et ils peuvent devenir complètement chauves de la tête et du corps. «La raison en est que le système immunitaire attaque les follicules de vos cheveux et de vos poils et les fait tomber, explique la Dre Day. Quand ils reviennent, ils poussent tous blancs.» Selon la NAAF, 6,6 millions d’Américains souffrent ou vont souffrir de cette maladie. Si vous remarquez que vous perdez beaucoup trop de cheveux ou découvrez des plaques de calvitie, consultez un dermatologue.

Grisonnement-cheveux-pollution

3. Votre environnement est pollué

Les polluants peuvent causer un grisonnement précoce, selon des données issues de la Bibliothèque du Congrès. Des études suggèrent que les agents chimiques génèrent des radicaux libres — ou stress oxydatif — qui nuisent à la production de mélatonine et accélèrent le vieillissement du système pileux. Aussitôt que cheveux et poils sortent du follicule, ils meurent, ajoute la Dre Day. « Ce qui se passe au niveau du follicule aura l’impact le plus important, précise-t-elle. Les facteurs environnementaux ont bien sûr de l’importance, mais ce sont d’autres facteurs, comme le stress, qui influent véritablement sur l’apparition de cheveux blancs.»

Grisonnement-cheveux-stress

4. Le stress pourrait être la cause de vos cheveux blancs 

Le président Obama est entré à la Maison-Blanche avec une chevelure noire. Cinq ans plus tard, les gens s’inquiétaient : il était complètement grisonnant. Or, le lien entre stress et grisonnement fait l’objet de nombreux débats. Pour la Dre Day, il ne fait aucun doute que le stress stimule le bagage génétique. Ce qui veut dire que si vous n’êtes pas programmé pour grisonner prématurément, le stress ne changera rien à votre couleur de cheveux. Mais si le grisonnement précoce est dans vos gènes, alors le stress vous fera blanchir plus vite et plus tôt — sauf si vous faites des efforts pour bien gérer votre stress. N’oubliez pas d’intégrer à votre quotidien des stratégies antistress !

Grisonnement-cheveux-cigarette

5. Vos cheveux blancs découlent d’une exposition à la fumée de cigarette

L’exposition à la fumée de cigarette peut altérer la couleur de vos cheveux, peu importe que ce soit vous ou quelqu’un dans votre maison qui soit accro à la cigarette. Une recherche publiée en 2013 indique que les fumeurs courent 2,5 fois plus de risques de grisonner prématurément — sans doute à cause des quantités astronomiques de radicaux libres produits par la combustion du tabac. Les cheveux blancs ne sont ainsi qu’une raison de plus d’écraser !

Grisonnement-cheveux-hormones

6. Les hormones changent la texture, la densité, mais aussi la couleur de vos cheveux

Un simple coup d’œil sur une photo de vous datant d’une dizaine d’années vous mettra face à ce constat : vos cheveux ne sont plus les mêmes. À cause des hormones, vos cheveux peuvent, avec le temps, changer de texture, de densité et de couleur. « Ce phénomène devient plus évident passé la trentaine, observe la Dre Day. C’est vers cet âge que les gens commencent à consulter et à se plaindre de ces problèmes. » Et il y a bien sûr des femmes dans la cinquantaine en pleine ménopause qui n’ont pas le moindre cheveu gris. On suppose ici la conjonction de trois facteurs : la génétique, l’environnement et les changements hormonaux. Les experts tentent toujours de comprendre comment les hormones (œstrogènes, progestérone, cortisol, etc.) influencent le grisonnement, ajoute la dermatologue.

Grisonnement-cheveux-âge-vieillissement

7. La production de mélanine décroît avec le temps

Vous n’êtes peut-être pas prêt à grisonner, mais vos cheveux le sont. La production de mélanine — qui donne à vos cheveux leur pigment — décroît avec l’âge. Après la trentaine, chaque décennie augmente vos chances de grisonner de 10 à 20 %, selon des données issues de la Bibliothèque du Congrès, la bibliothèque nationale américaine. Même si certains d’entre nous gardent plus longtemps leur couleur naturelle, il y a là quelque chose d’inévitable : tôt ou tard, vos cheveux tourneront au blanc.






Source

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *