Acouphènes et les traitements disponibles

Imprimer





Vous ressentez un sensation de sifflement , de bourdonnement , de tintement, ou vous avez l’impression d’avoir une chute d’eau à l’intérieur de l’oreille, en l’absence de tout bruit extérieur ? Vous êtes seul à percevoir ces bruits qui vous empoisonnent l’existence et vous empêchent de trouver le sommeil la nuit ? Vous avez l’impression que vous allez devenir fous si ces bruits ne s’arrêtent pas ? Votre entourage ne se rend pas compte de votre désarroi et de la véritable épreuve psychologique que vous traversez ? Il  vous arrive de penser à des solutions extrêmes. Dans le meilleur des cas vous vous résignez mais c’est toute votre vie sociale qui est affectée ;  vous êtes tenté par le repli sur vous–même et vous perdez le goût des contacts avec les autres . La dépression vous guette peut–être ?

Vous faites partie des millions de personnes  en France qui souffrent d’acouphènes dont 165000 sous une forme sévère . Les causes de ce phénomène sont très variées et de ce fait il n’existe pas  un traitement unique permettant de faire face à ce problème. Il n’existe pas non plus de traitement miracle permettant de guérir automatiquement les acouphènes ; il existe en revanche diverses thérapies , qui , combinées , permettent sinon de guérir les acouphènes du moins de les atténuer et de faire qu’ils ne soient plus réellement un problème pour la personne qui en est affectée ; il existe surtout des comportements à adopter pour maîtriser le problème et pouvoir “vivre avec” en attendant les progrès de la recherche .

CAUSES DES ACOUPHENES

Les causes des acouphènes peuvent être multiples :

Leur apparition peut être liée notamment à :

  • la prise de médicaments ototoxiques ( une centaine de ces médicaments sont actuellement répertoriés ) a nombre desquels figurent certains anti–inflammatoires et traitements de chimiothérapie ,des antibiotiques, des anesthésiques locaux et régionaux, des antidépresseurs, des antipaludéens comme la quinine. Attention aussi à l’auto–médication certains médicaments ne doivent pas être associés
  • un traumatisme auditif : 65% des cas recensés en France correspondent à ce cas de figure ; il s’agit de traumatisme subis suite à la détonation de pétards , de feux d’artifice ou encore liés à la fréquentation de discothèques ou de concerts (où le son est généralement  réglé au maximum)

acouphènes traitements 2013

Les acouphènes peuvent être provoqués par un traumatisme auditif

  • un accident de plongée
  • des problèmes cervicaux et mandibulaires
  • des problèmes dentaires (dysfonctionnement des occlusions dentaires : les dents de la mâchoire supérieure ne s’emboîtent pas  correctement avec celles de la mâchoire inférieure, ce qui se répercute  sur l’équilibre ostéopathique des plaques osseuses crâniennes)
  • des infections chroniques
  • hypertension, stress, dépression, angoisse, fatigue généraliséespasmophilie, bouchon de cérumen, sensibilité aux ondes électro magnétiques, dysfonctionnement de la Trompe d’Eustache…

TRAITEMENTS MÉDICAUX  ACTUELS DES ACOUPHÈNES

Les acouphènes ayant des origines très diverses , il ne peut y avoir un traitement unique ; en général le traitement est plutôt difficile mais certaines méthodes donnent de bons résultats.

Lorsque les acouphènes sont liés à une maladie ou à la prise de certains médicaments, il est relativement facile en traitant la maladie en question, en changeant en diminuant les doses de ces médicaments d‘atténuer voire même de supprimer complètement les troubles ;

Mais la plupart du temps il est extrêmement difficile d’identifier la cause de façon certaine ; dans ce cas le traitement  se fait au cas par cas et combine plusieurs techniques thérapeutiques ;

  • Prescription de médicaments  :
  • dans le cas d’acouphènes apparus suite à une exposition au bruit ,dans la plupart des cas les vasodilatateurs , les benzodiazépines n’ont pas eu d’effets positifs : 90 % des médecins sont insatisfaits quant à l’efficacité de ces médicaments,
  • pour traiter le stress ou la dépression, (certaines personnes ont eu  de bons résultats),
  • en cas de traumatisme sonore aigu ,des injections de corticostéroïdes à travers le tympan ,donnent parfois de bons résultats.

acouphènes traitements médicamenteux

Les traitements médicamenteux contre les acouphènes sont en général inefficaces

  • Masquage de l’acouphène

Pour les personnes dont l’audition est normale malgré les acouphènes, un générateur de sons blancs (une sorte de prothèse auditive)  qui envoie dans l’oreille un son blanc masquerait l’acouphène et en réduirait les inconvénients pour le patient.

Pour les patients souffrant d’une perte légère ou modérée de l’audition, le port d’une prothèse auditive rendrait les acouphènes moins audibles.

Toutefois la qualité des études réalisées ne permet pas d’établir de façon certaine l’efficacité de ces méthodes

  • Thérapie cognitivo-comportementale

Elle consiste en l’utilisation de techniques de relaxation, de visualisation et de modification des pensées du patient au sujet des acouphènes ; cette thérapie dure environ 3 mois ; d’après les expériences réalisées elle n’a pas d’incidence sur la force des acouphènes mais elle contribue à améliorer la qualité de vie des patients .

  • Thérapie acoustique d’habituation

Il s’agit d’apprendre à la personne atteinte à mieux vivre avec son trouble ; on lui explique le mécanisme des acouphènes , on la reprogramme pour qu’elle  sache faire  le distingo entre les sons utiles et les sons inutiles et ignore ces derniers  ; cette thérapie dure environ 18 mois dont 16 heures de suivi personnalisé ; d’après une étude réalisée en 2010, elle  serait plus efficace que le masquage des acouphènes

  • Stimulation magnétique transcranienne

Une impulsion magnétique indolore est envoyée à travers le crâne : il s’agit de diminuer l’activité des neurones dédiés à l’audition ; cette technique en est encore au stade expérimental et des essais sont toujours en cours .

Il existe donc plusieurs pistes possibles. Cependant, à l’heure actuelle, aucune des solutions existantes prise isolément  ne permet à elle seule de  régler complètement et définitivement le problème . Une approche multi-disciplinaire (médecin ORL psychiatre ou psychologue) doit être privilégiée pour les cas les plus sévères …

A signaler également  une vaste étude menée par des chercheurs de l’université de Maastricht  selon laquelle une combinaison de plusieurs thérapies comportementales peut s’avérer efficace : cumuler technique de relaxation, technique d’exposition et diversion de l’attention multiplie les chances de traiter avec succès ces problèmes auditifs, selon ces travaux, publiés le 26 mai 2012 dans la revue médicale britannique The Lancet .






AUTRES APPROCHES A SIGNALER

L’hypnothérapie ou auto hypnose a donné des résultats encourageants

L’Acupuncture d’après les essais cliniques réalisés ne guérit pas les acouphènes mais apporte un soulagement par son action sur le stress, les tensions du corps ;

Une supplémentation en mélatonine, améliore le sommeil des patients souffrant d’acouphènes et réduit la perception des sons gênants (4 essais)

Certains patients ont tiré profit de la kinésithérapie  et de l’homéopathie  ( China Rubra  7 ch  pendant un mois )

Il est important de consacrer le temps nécessaire à la recherche du traitement qui marche pour vous.

.Souvenez–vous aussi que quel que soit le traitement retenu, le résultat ne sera pas immédiat ; il faut lui laisser le temps de produire ses effets.

En attendant , il vous est possible de faire face aux acouphènes en adoptant certains comportements

ACOUPHÈNES ET COMPORTEMENTS

  • gérez votre stress

stress et acouphènes

Le stress un facteur déterminant des acouphènes

Un des plus importants facteurs psychologiques des acouphènes , c ‘est le stress ; toute la question est de savoir comment lutter contre le stress  quand on doit faire face en même temps aux acouphènes et à ces bruits permanents dans les oreilles ? Vous voilà aux prises avec 2 problèmes simultanés .

La meilleure manière de vous en sortir est d’adopter un style de vie sain : si vous adoptez une alimentation saine , faites de l’exercice régulièrement et prenez suffisamment de repos vous aurez la capacité de faire face à la fois au stress et aux acouphènes ; même si cela vous semble difficile , avec de l’entraînement  vous arriverez à gérer votre stress

Une pratique régulière de l’exercice physique est déjà une bonne façon de démarrer ; c’est un bon moyen de combattre le stress et ainsi d’atténuer vos acouphènes

Réduisez le sel , éliminez les graisses , les allergènes  alimentaires et les excitants de votre alimentation et veillez à ne pas refouler vos émotions ; refouler ses émotions peut –être source de stress . Trouvez quelqu’un à qui parler , quelqu’un susceptible de vous prêter une oreille attentive quand vous n’en pouvez plus ou que vous êtes malheureux .

  • Ne restez pas isolé

Si vous souffrez d’acouphènes, il est possible que vous ayez tendance à vous replier sur vous –même et à vous  couper du monde ; avoir une vie sociale  quand on souffre est très difficile d’autant que vous ne savez  pas quand la crise va démarrer ; il est très désagréable d’être hors de chez soi, au milieu d’autres personnes quand les acouphènes se manifestent ; donc vous préférez  vous calfeutrer chez vous

En vous coupant de toute vie sociale vous allez souffrir davantage ; beaucoup de problèmes peuvent se produire : cherchez plutôt à découvrir quels sont vos facteurs déclencheurs au lieu de fuir vos amis

Évitez les boîtes de nuit très bruyantes qui ne feraient qu’aggraver vos symptômes ; pensez à protéger vos oreilles si vous devez participer à des concerts ou si vous avez à effectuer des travaux avec des outils bruyants

En contrôlant les situations auxquelles vos vous exposez vous contrôlez vos acouphènes

  • Veillez à avoir un sommeil réparateur

contre les acouphènes : un sommeil réparateur

Bien dormir peut aider à atténuer vos acouphènes

S’il est important de se débarrasser du stress et de conserver une vie sociale , il est encore plus important de dormir suffisamment .Le sommeil influe sur notre humeur , sur notre comportement ; le manque de sommeil peut entraîner des problèmes sérieux

Il est difficile de trouver le sommeil quand on souffre d’acouphènes ; les somnifères chimiques ne sont pas la solution en raison des risques d’accoutumance ; il faut trouver un moyen plus sain de bénéficier d’un sommeil réparateur chaque nuit.

Veillez à ce que votre chambre à coucher ne soit pas complètement silencieuse : dans le silence total , la perception des acouphènes est plus forte ; utilisez une musique douce en bruit de fond ou un masqueur, ou placez une machine à bruit blanc dans votre chambre.

Ne buvez pas d’alcool avant de vous endormir ; c’est une erreur que font beaucoup de gens ; mettez –vous bien dans la tête que l’alcool peut –être un des facteurs majeurs contribuant à vos symptômes  ; à petite dose , cela ne pose pas de problème mais en excès cela peut aggraver vos acouphènes

Etre bien informés au sujet des différents problèmes découlant des acouphènes vous permettra de réellement progresser dans la recherche d’une solution à vos problèmes .

  • Veillez à votre  bonne santé corporelle

Si vous pouvez masquer vos symptômes vous pouvez aussi faire face aux acouphènes ; le meilleur moyen pour cela est de soigner votre corps tout entier en adoptant un régime approprié incluant de l’exercice et des compléments .

Pour l’instant les acouphènes vous handicapent mais vous avez les moyens de contrôler vos symptômes et de vous débarrasser de votre problème ; vous ne devez pas permettre qu’il perturbe votre vie changez vos habitudes quotidiennes : à travers les acouphènes, votre corps vous envoie un signal d’alerte ; décodez–le et prenez les mesures qui s’imposent.






Source

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *