Alimentation et maux de tête…Découvrez les facteurs déclenchants !

Imprimer






Quand la migraine passe par l’assiette

La journée semble tellement longue lorsqu’une migraine se pointe à l’horizon. C’est à se demander ce qu’on a bien pu faire pour mériter une telle souffrance. L’alimentation aurait-elle un rôle à jouer dans le déclenchement des migraines? Extenso fait le point sur la question.

Démystifier la migraine

La migraine n’est pas qu’un simple mal de tête.

Elle se distingue par :

  • des élancements douloureux d’une intensité modérée à sévère
  • une douleur localisée sur un seul côté de la tête
  • une durée de 4 à 72 heures
  • des nausées ou des vomissements à l’occasion
  • une grande sensibilité aux bruits et à la lumière

Elle se fait ressentir lorsque des vaisseaux sanguins dans le cerveau se contractent ou se dilatent. La migraine est souvent une histoire de famille. Par contre, les facteurs déclencheurs peuvent différer d’une personne à l’autre.

Des déclencheurs à la tonne

Chacun a son petit truc pour éviter ou diminuer les migraines, mais ce qui fonctionne pour certains peut s’avérer inefficace pour d’autres. On a recensé, avec les années, des dizaines de déclencheurs de migraine, dont les allergies, le stress, les changements hormonaux (principalement chez la femme), la chaleur ou le froid excessifs, le manque de sommeil… bref autant de causes que de personnes qui en souffrent.

Le rôle de l’alimentation

Il en va de même pour l’alimentation. Certaines personnes y sont sensibles, d’autres moins. Certains aliments ont un effet direct sur la contraction ou la dilatation des vaisseaux sanguins dans le cerveau. D’autres provoqueraient une réaction allergique dont le principal symptôme serait la migraine.

Tous ces aliments sont présentés dans le tableau suivant : 

Élément déclencheur Caractéristiques Sources alimentaires
Tyramine Naturellement présente dans certains aliments Fromages vieillis (parmesan,cheddar…)
Vin rouge
Crème sûre, sauce soya
Caféine Stimulant Café, thé
Boissons gazeuses
Chocolat
Aspartame Substitut du sucre dans les produits faibles en Calories Boissons gazeuses « diète »
Jell-o « léger »
Bonbons et gommes sans sucre
Nitrite Conservation des viandes et charcuterie Pepperoni, salami
Jambon, bacon, saucisses
Poissons fumés
Glutamate monosodique
(MSG)
Rehausseur de saveur des produits transformés Mets chinois
Soupes en conserve
Mets congelés
Autres aliments Agrumes, ananas, raisins
Choucroute, pois chiches, oignons
Bière, levure
Il n’est pas nécessaire d’éliminer tous ces aliments de votre alimentation. Commencez par observer si vos migraines se manifestent habituellement après la consommation de certains de ces aliments. Ensuite, diminuez graduellement la consommation des aliments soupçonnés afin de voir s’il y a une amélioration.

Pour prévenir les migraines :

  • Mangez régulièrement dans la journée : sauter un repas a tout un effet sur le corps humain, principalement sur les hormones liées au contrôle de la faim. Ces mêmes hormones pourraient être en cause dans le mécanisme déclencheurs des migraines.
  • Hydratez-vous : la déshydratation influence la pression sanguine et le transport de l’oxygène et des nutriments au cerveau, ce qui peut causer des migraines.

  • Modérez votre consommation d’alcool : la consommation d’alcool peut mener à l’apparition des migraines, surtout lorsqu’on dépasse ses limites!

  • Évitez les aliments susceptibles de causer des migraines : principalement ceux que vous soupçonnez de déclencher vos crises.

  • Dormez suffisamment.
  • Faites régulièrement de l’exercice.
  • Réduisez vos sources de stress.
Les changements alimentaires ne font habituellement pas cesser les migraines. Par contre, l’élimination des aliments déclencheurs peut en diminuer la fréquence et l’intensité. C’est donc une option à ne pas négliger !


Références

  • Millichap G.J., Yee, M.M., The Diet Factor in Pediatric and Adolescent Migraine, Pediatric Neurology, vol. 28, no1, 9-14,2002






Source (cliquez sur le lien)

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *