Fréquence des repas dans le monde : qu’est-ce qu’on peut apprendre des autres cultures ?

Imprimer




Beaucoup de cultures mangent de petits repas fréquents tandis que d’autres s’accrochent à trois grands repas par jour. Quelles sont les implications pour la santé ? Eh bien, il n’y a pas de consensus mondial sur le nombre de repas que l’on devrait manger pour rester en bonne santé.

Si l’objectif est la santé générale et le bien-être, on devrait viser à trouver une fréquence alimentaire constante qui fournit la satiété tout en maintenant l’équilibre calorique. La qualité des repas et la quantité de nutriments à la fin de la journée sont plus importantes que la fréquence des repas. De plus, la fréquence des repas est déterminée par les besoins nutritionnels individuels, le mode de vie et la culture.

Voici des modèles de repas dans différentes cultures fournis par des représentants de pays et plusieurs organismes dont « The Academy’s international affiliate » et « The American Overseas Dietetic Association » :

Argentine (Romina Defranchi)

Les directives alimentaires pour les Argentins recommandent de prendre quatre repas par jour : le petit déjeuner, le déjeuner, le goûter de l’après-midi, et le dîner. C’est le modèle le plus courant, le petit déjeuner et le goûter étant des repas plus petits. Le dîner a tendance à être le plus grand repas et est généralement tard, vers 21 heures. Le yaourt et les fruits frais sont des collations courantes.

République tchèque (Terezie Mosby)

Trois repas et deux collations par jour sont courants. Le petit déjeuner est habituellement une pâtisserie et du lait. Les collations peuvent aussi être une pâtisserie ou une tartine sandwich (les Tchèques mangent beaucoup de pain) ou des fruits.

 

 

République dominicaine (Anayanet Jackez)

Trois repas par jour, avec un grand petit-déjeuner composé de bananes plantains vertes (mangu), œufs frits, fromage blanc ou salami frit aux oignons cuits sur le dessus. Il n’est pas fréquent d’avoir des collations pendant la journée, mais certains apprécient de manger des fruits tropicaux. Le déjeuner est le repas le plus lourd de la journée, qui comprend une grande quantité de riz et de haricots avec de la viande (poulet cuit ou porc). Le dîner a tendance à être similaire au petit déjeuner.

Allemagne (Nichole Erickson)

Pendant la semaine, la plupart des gens mangent trois repas par jour. Le repas principal est habituellement mangé au déjeuner et le Brotzeit, ou du pain avec des garnitures différentes, est généralement mangé le matin et le soir. Le muesli au yogourt est une alternative au pain pour le petit déjeuner. Le week-end, et surtout le dimanche, beaucoup mangent un brunch prolongé. Certains jours, deux repas sont normaux, et certains sautent le déjeuner le week-end pour le café et la pâtisserie.

Grèce (Elena Paravantes)

Les Grecs ont généralement quatre repas par jour : le petit déjeuner, le déjeuner, le café d’après-midi et le dîner. Traditionnellement, le plus gros repas était le déjeuner, mais beaucoup ont changé leurs habitudes en un style de vie plus occidentalisé. Les Grecs mangent un dîner tardif vers 21h à 22h. Si le déjeuner est important, le dîner est plus léger, avec des fruits au yogourt, sandwich, salade ou des restes.

Jamaïque (Patricia Thompson)

Les communautés agricoles ont deux grands repas principaux par jour, avec beaucoup de grignotage entre les fruits, les jus et les friandises locales faites à partir de noix de coco. Le déjeuner est appelé dîner et pris entre 14h et 15h. Dans les zones urbaines, ils ont trois repas principaux avec différents types de collations, comme les chips, fast-foods, etc.

Laos (Joanna Cummings)

Trois repas avec de petites portions et du riz collant, roulé en de petites boules et utilisées comme ustensile. Les gens dans les zones urbaines mangent le petit déjeuner généralement composé de bouillies de riz au poisson, au porc ou de buffle d’eau et des fruits tropicaux. Le déjeuner peut contenir un potage de nouilles au poisson, au poulet ou au porc. Le dîner est le laap, un plat de viande hachée et d’herbes qui est mangé avec du riz collant. Les personnes vivant dans les communautés rurales peuvent ne pas avoir autant de viande et sont généralement des agriculteurs qui pêchent, chassent le gibier sauvage ou ramassent des feuilles, des racines et des champignons.

UK (Kamelia Burjuklieva)

Trois repas principaux par jour : petit-déjeuner, déjeuner et dîner, ou certains l’appellent souper. En règle générale, le plus gros repas est le soir, sauf le dimanche, lorsque le déjeuner est également connu sous le nom de « dîner rôti ». Pendant le week-end, les familles et les amis prennent un brunch et/ou un thé dans l’après-midi, des petits sandwichs, des scones à la crème fraîche, des gâteaux, etc. et, bien sûr, un thé au lait.

 

Les habitudes alimentaires varient partout dans le monde et une bonne nutrition ne concerne pas seulement le nombre de repas. Bien que l’occidentalisation des modes de vie dans de nombreux pays puisse remettre en question les traditions de la cuisine des repas faits à la maison en tant que famille, les experts de nourriture et de nutrition, peuvent aider les gens partout dans le monde à avoir une attitude plus holistique à propos de la nourriture, en mettant l’accent sur une meilleure qualité nutritionnelle, des aliments et des repas plus diversifiés.




Source

Merci pour votre partage !

Une pensée sur “Fréquence des repas dans le monde : qu’est-ce qu’on peut apprendre des autres cultures ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *