Huile de palme, danger pour la Santé…Cholestérol & hypertension !

Imprimer

Huile de palme et DangersEn général, les huiles végétales sont plus bénéfiques pour la santé que les graisses animales, mais selon certaines sources mentionnées à la fin de cet article, l’huile de palme est une exception.

L’huile de palme provient de la pulpe du fruit du palmier à huile qui est cultivé dans de grandes plantations dans de nombreuses régions du monde, surtout en Indonésie et en Malaisie.

L’huile de palme jouit d’une grande popularité dans les aliments transformés, car elle ne contient pas de gras trans qui obstruent les artères et parce qu’elle est riche en antioxydants naturels tels que les vitamines A et E.

Cependant, comme de nombreuses substances naturelles, l’huile de palme a aussi ses inconvénients, dont certains pourraient poser des risques graves pour la santé.






A température ambiante, l’huile de palme a la consistance du beurre ou de la graisse et est souvent utilisée à la place de ces derniers dans les produits de boulangerie et les aliments transformés.

On entend dire que la grande quantité de gras saturés et le nombre élevé de calories qu’elle contient rendent l’huile de palme un choix risqué pour la santé. Cette information est-elle exacte ?

Huile de Palme – Trop d’Acides Gras Saturés ?

L’huile de palme est particulièrement riche en graisses saturées. L’Université du Maryland Medical Center indique que les régimes riches en graisses saturées peuvent conduire à un taux élevé de cholestérol et une accumulation de plaques d’athérome dans les artères.

Au fil du temps, cela peut conduire à une crise cardiaque ou un AVC. Ainsi, il est recommandé par l’American Heart Association à ne pas manger plus de 16 grammes de gras saturés par jour pour une alimentation quotidienne de 2.000 calories.

Or, une cuillère à soupe d’huile de palme renferme 6,7 grammes de gras saturés. La consommation de 2 cuillères et demie à soupe d’huile de palme suffit à dépasser la dose quotidienne maximale recommandée en graisses saturées.

Huile de Palme, Cholestérol et Maladie Cardiovasculaire

Selon une spécialiste en nutrition, Marion Nestle, auteure du livre « Que manger ? », l’acide palmitique renfermé dans l’huile de palme, est un type de gras saturés qui contribuent à augmenter les taux sanguins de mauvais cholestérol.

Une analyse britannique datée de 1997 a évalué 147 essais cliniques sur l’homme et a conclu que l’acide palmitique, un ingrédient actif dans de l’huile de palme, élève les taux totaux de cholestérol sanguin.

Une autre analyse, néerlandaise cette fois-ci, sortie en 2003, comparait les données provenant de 35 études cliniques différentes et constatait que l’acide palmitique augmente de manière significative le ratio ou rapport entre le cholestérol total et le cholestérol HDL, ce qui accroît à son tour le risque de maladie cardiovasculaire.






Huile de Palme et Hypertension Artérielle

En plus de causer un gain de poids et d’augmenter les taux de mauvais cholestérol, la consommation d’huile de palme qui a été chauffée peut élever la pression artérielle. Une étude publiée dans le numéro de Décembre 2011 « Cliniques » a constaté que l’huile de palme chauffée produit des radicaux libres.

Au fil du temps, les radicaux libres peuvent conduire à une maladie chronique. Dans cette étude, la consommation d’huile de palme chauffée a été spécifiquement liée à l’hypertension.

Toutefois, lorsque l’huile de palme se consomme à l’état brut sans élever sa température, on observe aucun effet néfaste sur la pression artérielle. Cela signifie que l’huile de palme ne représente pas de danger pour la santé lorsqu’on ne la consomme sans jamais l’avoir chauffée au préalable !

L’huile de palme est donc sensible à l’oxydation et à la chaleur. Ceci est la raison pour laquelle les scientifiques conseillent de la consommer « fraîche » parce que la combinaison de l’oxydation et des effets thermiques génèrent des molécules toxiques.






Huile de Palme, Riche en Graisses Saturées

Dans son livre: « Cooking for Healthy Healing», l’auteur Linda page, un naturopathe, reconnaît que la consommation de l’huile de palme ne représente pas un danger pour la santé des consommateurs et peut même exercer des bienfaits thérapeutique dès lors que l’huile n’est pas raffinée.

Le processus de raffinage appauvrit la plupart des nutriments présents naturellement dans l’huile et la rend plus difficile à digérer. Pour ces raisons, ce médecin ne recommande pas la consommation d’aliments transformés cuisinés avec de l’huile de palme.

Sources :

http://www.livestrong.com/article/198975-what-are-the-dangers-of-palm-oil/

http://healthyeating.sfgate.com/palm-oil-health-hazards-7375.html

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1836037

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *