La NASA recommande une liste de plantes vertes dites dépolluantes à privilégier pour votre intérieur

Imprimer






Les plantes d’intérieur ne sont pas habituellement associées à la NASA, mais dans la fin des années 80 l’agence gouvernementale des États-Unis ont uni leurs forces avec les entrepreneurs associés d’Amérique (ALCA), afin de déterminer les plantes d’intérieur les plus efficaces pour éliminer des agents toxiques de l’air. Leur étude informative Clean Air a constaté que certaines plantes, plus que d’autres, pourraient naturellement filtrer les produits chimiques nocifs et aider à atténuer les effets qu’ils ont sur les humains.

Alors, quelles sont les meilleures plantes pour purifier l’air ?

Selon l’étude, certaines sont particulièrement efficaces pour éliminer les quantités de benzène, le formaldéhyde, le trichloréthylène, le xylène, le toluène et l’ammoniac dans l’air. La NASA recommande d’avoir au moins une plante par 10 mètres carrés d’espace, qui offre l’excuse parfaite pour remplir votre maison avec des plantes vertes.

COV (composés organiques volatils) néfastes

On retrouve plusieurs substances chimiques en suspension dans l’air ambiant, mais nous nous attarderons aux cinq principaux analysés par la NASA.

  • Formaldéhyde

Le formaldéhyde est l’un des contaminants intérieurs les plus toxiques et les mieux connus, puisqu’on le retrouve malheureusement en grande quantité dans les produits de consommation courants. Des études ont révélé que les personnes exposées à de faibles quantités de formaldéhyde sur de longues périodes étaient plus susceptibles de développer des troubles respiratoires associés à l’asthme. En quantités plus importantes, il peut même entraîner le cancer de la cavité nasale.

  • Trichloréthylène

Le trichloréthylène (TCE) est un polluant commun qui se dégage des peintures, des vêtements nettoyés à sec, des adhésifs, des pesticides et de l’encre des photocopieurs, télécopieurs et imprimantes. Une exposition de courte durée au TCE irrite le nez et la gorge et déprime le système nerveux central. À forte dose, il peut entraîner des engourdissements et de la douleur au visage, une baisse de la vue, une perte de conscience, de l’arythmie et même la mort.

  • Benzène et Xylène

On retrouve le benzène et le xylène dans les vapeurs de produits comme l’essence, les huiles, les peintures, les colles, les plastiques et le caoutchouc, auxquels ils sont ajoutés comme solvants. Ces polluants servent aussi à produire des détergents, des explosifs, des produits pharmaceutiques, des mousses et des teintures. Irritants pour la peau et les yeux, ce sont également des agents cancérogènes responsables de la leucémie.

  • Ammoniac

L’ammoniac est présent dans les produits nettoyants pour les vitres, les cires à parquet, les sels volatils et les engrais. Une exposition à court terme entraîne le plus souvent une irritation des yeux, de la toux et des maux de gorge.






1. Aloès (Aloe barbadensis)

Qui n’a jamais appliqué de gel d’aloès pour soulager une coupure ou une brûlure? J’adore cette plante dont l’odeur me rappelle mon enfance. C’était la plante préférée de ma grand-mère. Facile d’entretien, l’aloès raffole du soleil et élimine le formaldéhyde et le benzène présents dans l’air.

2. Plante-araignée (Chlorophytum comosum)

À la fois résistante et unique avec son feuillage abondant et ses minuscules fleurs blanches, la plante-araignée neutralise le formaldéhyde, le monoxyde de carbone et le xylène. Ses feuilles à croissance rapide absorbent les substances nocives comme la moisissure et les autres allergènes, ce qui en fait une plante toute désignée pour les personnes allergiques à la poussière.

3. Gerbera de Jameson (Gerbera jamesonii)

Je me laisse toujours séduire par les couleurs éclatantes de cette plante à fleurs qui filtre à merveille le benzène, le xylène, le formaldéhyde et le trichloréthylène qui peuvent s’imprégner dans les vêtements nettoyés à sec. Heureusement pour moi, car je n’arrive jamais à les garder bien longtemps, en saison nous pouvons en trouver partout !

4. Lierre du diable (Scindapsus aures)

Quoi que je fasse (ou que j’oublie de faire), impossible de tuer le lierre du diable, aussi appelée pothos doré. C’est une bonne chose, puisque la NASA le classe parmi les trois plantes les plus efficaces pour éliminer le formaldéhyde. Il filtre aussi le benzène et le xylène.

5. Sansevière à trois bandes (Sansevieria trifasciata ‘Laurentii’)

Aussi surnommée « langue de belle-mère », cette plante robuste aux belles couleurs filtre le formaldéhyde, le benzène, le trichloréthylène, le xylène, le toluène et les oxydes d’azote.

6. Fleur de lune (Spathiphyllum)

La fleur de lune est une plante magnifique qui combat le formaldéhyde, le benzène et le trichloréthylène, mais aussi le toluène et le xylène. Elle freine aussi la production de spores de champignon dans la maison. Dans la salle de bain, la fleur de lune empêche la formation de moisissure sur les carreaux et les rideaux de douche et absorbe les vapeurs nocives d’alcool et d’acétone.

7. Chrysanthème (Chrysanthemum)

En plus de décorer votre foyer, les fleurs colorées du chrysanthème sont parfaites pour éliminer le benzène, le trichloréthylène, le formaldéhyde et l’ammoniac. Cette plante raffole de la lumière directe, et pour favoriser l’éclosion des boutons, il convient de la placer en plein soleil près d’une fenêtre ouverte.

8. Lierre (Hedera helix)

Le lierre est parfait pour ceux qui ont des animaux à la maison, car il réduit la quantité de matières fécales en suspension dans l’air. Assurez-vous toutefois de le mettre hors de portée de vos petites bêtes, car il est toxique s’il est ingéré! Cette plante absorbe aussi le formaldéhyde, le trichloréthylène et le xylène. Des études révèlent également qu’elle favorise la concentration en assimilant de petites quantités de benzène, ce qui en fait la plante idéale pour votre bureau de travail!

9. Dragonnier balsamique (Dracaena fragrans)

Le dragonnier balsamique est une plante d’intérieur qui pousse dans pratiquement toutes les conditions. Un entretien minimal suffit à produire un feuillage luxuriant vert profond qui élimine le trichloréthylène, le formaldéhyde et le benzène présents dans l’air.

10. Dragonnier à bords rouges (Dracaena marginata)

Le dragonnier à bords rouges apporte une belle touche de couleur à votre intérieur. Cette plante, qui peut croître jusqu’au plafond, n’a pas d’égale pour éliminer le xylène, le trichloréthylène, le benzène et le formaldéhyde!

11. Palmier bambou (Rhapis excelsa)

Plante d’intérieur aussi populaire qu’élégante, le palmier bambou neutralise le formaldéhyde, le xylène, le toluène et l’ammoniac.

 


ATTENTION

LES PLANTES D’INTÉRIEUR PRÉSENTÉES CI-DESSOUS PEUVENT NUIRE À LA SANTÉ DE VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE (chien, chat etc.). PRENEZ SOIN DE VOUS RENSEIGNER SUR LEUR NOCIVITÉ POUR VOTRE ANIMAL AVANT TOUT ACHAT.








Source

Source

 

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *