L’açaï, composition, bienfaits, utilisations, recette

Imprimer



DESCRIPTION 

L’açaï (Euterpe oleracea C. Martius) est un fruit à haut pouvoir antioxydant grâce à sa teneur en polyphénols (principalement les anthocyanes) et la vitamine C.

Originaire d’Amérique du Sud, l’açaï est un des aliments fonctionnels les plus connus cultivé en Amazonie, sa consommation est très appréciée depuis des siècles tant pour ses propriétés nutritionnelles que pour ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et immuno-stimulantes.

Notre açaï écologique « Kallawayas » est riche en antioxydant. Consommez-le dès le matin pour commencer sainement une journée pleine d’énergie !

ORIGINE

L’acai, wassaï ou waçaï (Euterpe oleracea C. Martius, famille des Arecaceae) est un palmier qui peut atteindre 20 m de haut, il possède des tiges multiples et ses fruits sont des grappes d’environ 2 cm de diamètre et de couleur violet foncé ou noir tirant sur le pourpre. Originaire des régions tropicales du nord de l’Amérique du Sud, l’açaï pousse au Brésil, au Vénézuela, au Pérou, en Colombie, à Trinité-et-Tobago, en Guyane française et au Surinam (1).

HISTOIRE

L’açaï est un palmier et ses fruits sont consommés de manière traditionnelle, tant comme aliment que comme médicament, dans toute la région amazonienne. Ce fruit était déjà consommé en tant qu’aliment à l’époque précolombienne, sous forme de boissons, bonbons et jus (1).

Au Portugal, l’açaï est dénommé wassaï : ce terme est dérivé du tupi « ïwasa’í » (fruit qui pleure) et fait référence au jus qui s’écoule du fruit (1). En plus de son fruit, les feuilles du palmier sont utilisées en Amazonie péruvienne pour tisser des sombreros et recouvrir les toits et murs (2).

COMPOSITION

L’açaï est un fruit qui contient des composés polyphénoliques (les anthocyanes principalement) (2), de la vitamine A, de la vitamine C, des tanins, des protéines, du fer, du calcium (1), des fibres et des phytostérols. Sa teneur en hydrates de carbone et en graisses monoinsaturées en fait en outre un fruit énergétique.

Notre açaï écologique « Kallawayas » a une valeur ORAC* de 47800 µmoles TE et contient 295 mg de vitamine C et 490 mg d’anthocyanes pour 100 g de produit.

*La valeur ORAC détermine la capacité d’absorption des radicaux oxygénés d’un aliment. Ses unités sont des Équivalents de Trolox (analogue de la vitamine E).

NOTRE PRODUIT

  • Nom du produit : Açaï en poudre (issu de l’agriculture écologique)
  • Nom scientifique : Euterpe oleracea C. Martius
  • Partie utilisée : Fruit

BIENFAITS

L’açaï, en plus de sa valeur nutritionnelle, a de nombreuses propriétés dont une activité antioxydante, analgésique et anti-inflammatoire (3). Le fruit de l’açaï est aussi apprécié en Amazonie car il renforce le système immunitaire (2).

UTILISATION, DOSAGE

Il est recommandé de mélanger 3 g d’açaï en poudre avec de l’eau, du jus, des smoothies ou du lait. L’açaï en poudre peut aussi être utilisé en tant qu’assaisonnement dans les salades et c’est un ingrédient parfait pour un petit-déjeuner sain : le fameux bol d’açaï.

RECETTES

Comment préparer le bol d’açaï ?

Il existe de nombreuses manières de préparer ce délicieux petit-déjeuner (4). Voici un exemple de recette du bol d’açaï (5) :

Ingrédients :

  • 1 cuillère à café d’açaï écologique en poudre « Kallawayas » (Achetez ici : AÇAÏ BIO EN POUDRE)
  • Baies de goji « Manigango » (Achetez ici : BAIES DE GOJI)
  • 1 banane congelée
  • Fruits rouges congelés
  • Copeaux de noix de coco
  • Lait d’avoine
  • Copeaux d’avoine
  • Myrtilles

 

Préparation :

Mélanger dans un récipient, la banane, les fruits rouges et l’açaï et mixer à l’aide d’un batteur. Ajouter le lait d’avoine jusqu’à obtenir la texture désirée. Servir dans un bol et ajouter par dessus les myrtilles, les baies de goji, les copeaux de noix de coco et les copeaux d’avoine.

ÉTUDES

L’açaï contribue à réduire les niveaux de cholestérol dans le sang et a des propriétés antioxydantes, anti-inflamatoires (6), inmunostimulantes (7) et neuroprotectrices (3). Une étude pilote a été réalisée auprès de jeunes athlètes pour évaluer ses propriétés antioxydantes et dans laquelle les sujets ont consommé du jus à base d’açaï avec d’autres fruits pendant 6 semaines. L’étude a démontré que ce jus augmentait les niveaux de polyphénols dans le plasma ainsi que la concentration d’un antioxydant : le glutathion réduit. Ce produit augmente la capacité antioxydante et atténue légèrement le dommage musculaire occasionné par l’exercice (6).

D’autres études ont évalué l’effet de la consommation de pulpe d’açaï pendant 4 semaines dans la prévention du stress oxydatif chez des femmes saines. Au terme des 4 semaines, on a pu observer une augmentation de la capacité totale antioxydante et de l’activité de l’enzyme catalase, ainsi qu’une diminution de la production de dérivés réactifs de l’oxygène (8).

Enfin, en ce qui concerne les propriétés anti-inflamatoires de l’açaï, une étude réalisée pour évaluer le pouvoir antioxydant de la pulpe d’açaï lyophilisée a démontré une inhibition potentielle des enzymes COX-1 et COX-2, toutes deux impliquées dans le processus inflammatoires (9).






Bibliographie :

  1. Alonso (2012) El fruto de asaí (Euterpe oleracea) como antioxidante. Revista de Fitoterapia 12 (2): 149-157.
  2. Berdonces JL. Gran diccionario ilustrado de las Plantas Medicinales descripción y aplicaciones. Barcelona: Oceano Ambar, 2009.
  3. Kolinski et al. (2016) Neuroprotective effects of açaí (Euterpe oleracea Mart.) against rotenone in vitro exposure. Oxid Med Cell Longev 2016: 8940850.
  4. http://www.huffingtonpost.com/2014/04/15/acai-bowls-recipe_n_5147465.html
  5. http://mividavegetariana.com/acai-bowl/
  6. Sadowska-Krępa et al. (2015) Effects of supplementation with acai (Euterpe oleracea Mart.) berry-based juice blend on the blood antioxidant defence capacity and lipid profile in junior hurdlers. A pilot study. Biol. Sport 32: 161-168.
  7. Holderness et al. (2011) Polysaccharides isolated from Açaí fruit induce innate immune responses. PLoS One 6(2): e17301.
  8. Barbosa et al. (2016) Açai (Euterpe oleracea Mart.) pulp dietary intake improves cellular antioxidant enzymes and biomarkers of serum in healthy women. Nutrition 32(6): 674-80.
  9. Schauss et al. (2006) Antioxidant capacity and other bioactivities of the freeze-dried amazonian palm berry, Euterpe oleraceae Mart. (Acai). J Agric Food Chem 54: 8604-8610.

Merci pour votre partage !

Une pensée sur “L’açaï, composition, bienfaits, utilisations, recette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *