Le jus d’herbe d’orge : un concentré de vitalité

Imprimer





Le jus d'herbe d'orge: Un concentré de vitalité

Le jus d’herbe d’orge fournit un ensemble de nutriments essentiels parfaitement assimilable par notre organisme. Une boisson naturelle complète!

Un pur concentré de nature
L’herbe d’orge est d’une richesse exceptionnelle en minéraux comme le fer, le magnésium, le zinc, le cuivre, le manganèse et le potassium, ainsi, qu’en vitamines et en enzymes (C, E B6, B12, acide folique, bêta-carotène, SOD).
C’est un super aliment plein de protéines de grande qualité puisque tous les acides aminés essentiels et notamment la méthionine, la lysine et le tryptophane, s’y trouvent réunis. Les acides aminés sont les éléments constitutifs des protéines. L’herbe d’orge est également riche en chlorophylle.

 Ses bienfaits

  • l’amélioration de la circulation sanguine et la régulation de la tension nerveuse.
  • l’oxygénation et la régénération des cellules et notamment celles du foie qu’elle aide à se débarrasser des toxines, purification du sang.
  • la neutralisation des toxines bactériennes.
  • 
l’amélioration du fonctionnement des organes digestif
  • le rétablissement de l’équilibre acido-basique grâce à sa richesse en magnésium.

  • Consommation
    • Cure sur 1 ou 2 mois
    • De 3 cl à 15 cl (pour les habitués) 3 fois par jours
    • Vous pouvez couper le gout avec un peu d’eau







     

     

     

    Quelques indications

    Acidité : L’herbe d’orge est peut-être l’aliment le plus alcalin qui soit.
    Son pouvoir neutralisant sur les acides est proprement spectaculaire, et se vérifie relativement rapidement aux niveaux émotionnel et cutané avant, bien sûr, de restaurer l’équilibre acido-basique de l’organisme et de se répercuter sur la santé en général.
    Anémie : Très riche en fer et en cuivre qui permet de stocker le fer dans l’hémoglobine, l’herbe d’orge est naturellement un aliment anti-anémique.
    Cerveau : L’herbe d’orge stimule les fonctions cérébrales dans la mesure où elle leur apporte tout d’abord de l’oxygène par la chlorophylle, puis de l’acide glutamique, agissant comme un neurotransmetteur excitant, de la phénylalanine, favorisant la mémoire et luttant contre la dépression,
    et enfin du magnésium, du potassium, du sodium, du zinc et de la vitamine C. L’herbe d’orge favorise la concentration et lutte contre la dépression et la neurasthénie.
    Détoxication : Le jus d’herbe détoxique les systèmes hépatique, lymphatique, rénal et digestif. De plus, il favorise une meilleure assimilation des nutriments.
    Digestion : Contenant de nombreuses fibres, l’herbe d’orge lutte contre la constipation et favorise donc la digestion. Le jus d’herbe régénère la flore intestinale et aide à lutter contre la candidose et certains virus.
    Fatigue : Chlorophylle, minéraux et vitamines sont les nutriments anti-fatigue par excellence ! Aussi, le jus d’herbe d’orge permet en quelques jours de retrouver un bon niveau énergétique, tout en éliminant de nombreux déchets qui contribuent à la fatigue organique générale.
    Immunité : Par ses enzymes et ses vitamines, l’herbe d’orge renforce le système immunitaire. Ses enzymes anti-oxydantes combattent les radicaux libres pendant que le Bêta carotène, également présent en grandes quantités, stimule la lysozyme qui détruira de nombreuses bactéries. D’autres vitamines, comme la B1, la B2 et la B6 stimulent respectivement le système lymphatique, les anticorps et le système immunitaire dans son ensemble. La choline renforce la production d’hormones. Enfin, la vitamine C rend la phagocytose plus efficace. On ne pourra que conseiller l’herbe d’orge à toute personne au système immunitaire affaibli, et bien sûr aux allergiques et aux diabétiques.
    Intestins : Le jus d’herbe d’orge est tout particulièrement recommandé pour purifier les intestins et régénérer la flore. Les fibres de l’herbe stimulent le péristaltisme, pendant que d’autres nutriments arrêtent la croissance des bactéries et champignons nocifs.
    Obésité : Les enzymes contenus dans l’herbe d’orge activent les enzymes organiques capables de scinder les molécules de graisse, pendant que l’acide gamma linoléique réduit le cholestérol, et que divers acides aminés freinent les sensations de faim. Le jus d’herbe d’orge est LE complément nutritionnel de la minceur, à part entière, d’autant que, comme on l’a vu, certains de ses minéraux normalisent le niveau de sucre du sang.
    Ostéoporose : Au plan de la prévention, bien sûr, l’herbe d’orge contient suffisamment de calcium de bonne qualité pour éviter l’ostéoporose ; d’autant que sa composition assure une relation équilibrée entre la vitamine C, les protéines et le magnésium, ce qui n’est pas le cas du lait, même des laits de brebis, de jument ou de chèvre. D’une manière générale, un régime à base d’herbe d’orge, de spiruline, de germes d’alfafa, de sésame, d’amandes épluchées, d’avocat et de banane peut combattre toutes les décalcifications et déminéralisations, surtout si on lui adjoint les vertus de la prêle.
    Peau : En détoxiquant l’organisme, l’herbe d’orge assure naturellement un nettoyage de la peau, qui se reconnaîtra à l’extérieur ; mais ses enzymes améliorent aussi la respiration cutanée, rajeunissent la peau et estompent les rides. On peut appliquer en usage externe l’herbe d’orge sous forme d’une compresse de coton trempée dans son jus.






    Source

    Merci pour votre partage !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *