L’eau de coco : la boisson de l’été ?

Imprimer





Les people américains en raffolent, les sportifs vantent ses mérites, ses ventes explosent. L’eau de coco, c’est vrai, est particulièrement désaltérante et son côté exotique est très séduisant. Mais tient-elle vraiment toutes ses promesses santé et minceur ?

Extraite des noix de coco quand elles sont encore vertes, l’eau de coco est composée à 95% d’eau.

Elle contient également un peu de sucre (4 g pour 100 ml), des minéraux, notamment du potassium, des acides aminés et des phytohormones.

Bien moins énergétique que le lait de coco, elle affiche 20 calories pour 100 ml.

« Naturelle et peu sucrée, l’eau de coco est une bonne alternative aux sodas et aux jus de fruits »

…explique Isabelle Brivet, diététicienne-nutritionniste.

« C’est aussi une boisson intéressante pour les sportifs : isotonique et riche en potassium, elle les aide à lutter contre la déshydratation et à récupérer plus vite. Mais elle n’a rien d’un produit miracle comme on l’entend dire depuis quelques années. »

Pas question donc de boire de l’eau de coco à longueur de journée en espérant profiter de ses prétendues vertus détoxifiantes et amincissantes.

Les apports en sucre seraient alors trop élevés.

Et si les minéraux sont indispensables à l’organisme, ils peuvent provoquer des troubles quand ils sont absorbés en excès, notamment au niveau des reins.

On ne le répétera jamais assez, la seule boisson indispensable reste l’eau.

A noter : il existe aujourd’hui des eaux de coco aromatisées. Si vous voulez les mettre au menu de vos apéritifs cet été, assurez-vous qu’elles comportent bien la mention « sans sucre ajouté ».






Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *