Les 9 signaux d’alarme que vous consommez trop de sucre

Imprimer





Mangez-vous plus de sucre que vous ne le devriez ? Voici les symptômes et signaux d’alarme vous indiquant que vous devriez diminuer votre consommation de sucre.

consommez-vous-trop-sucre

1. Consommez-vous trop de sucre ?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a récemment recommandé une baisse radicale de notre consommation quotidienne de sucre. L’OMS suggère une diminution quotidienne de sucre de 10%, soit l’équivalent d’environ 6 cuillères à thé de sucre par jour. L’Américain moyen consomme environ quatre fois plus de sucre que la quantité recommandée par l’OMS, soit près de 22 cuillères à thé de sucre par jour.

Surveillez les symptômes reliés à une surconsommation de sucre évoqués le long de cet article. Ceux-ci pourraient signaler que vous êtes à risque de contracter le diabète. Cela dit, réduire sa consommation de sucre peut être tout un défi puisque ce dernier est omniprésent. Lisez donc attentivement la liste des ingrédients des aliments que vous mangez et réduisez votre consommation de produits raffinés et transformés. Optez plutôt pour des aliments frais et des protéines maigres.

2. Vous avez plus de boutons que d’habitude

2. Vous faites davantage d’acné ?

Manger trop de sucre peut causer des ravages sur votre peau et accroître les problèmes d’acné. Une étude dans le Journal of Academy of Nutrition and Dietetics suggère un lien entre les régimes riches en sucres et la sévérité des problèmes d’acné. Les participants avec une acné modérée ou grave ont reporté consommer de plus grandes quantités de sucres, comparativement à ceux ayant de l’acné légère ou qui n’en avaient pas du tout.

3. Vous êtes épuisée

3. Un coup de fatigue ?

Si vous mangez un déjeuner ou un dîner bourré de sucres et dépourvu de protéines, de fibres et de gras, qui donnent un sentiment de satiété, vous pourriez être confronté à une chute d’énergie en après-midi. Vous pourriez même contracter un mal de tête ou une subite envie de vous recroqueviller dans votre lit. Un régime nutritif et équilibré aide à éviter que votre taux de sucre dans le sang chute brusquement.

4. Votre dentiste a de mauvaises nouvelles à vous annoncer

4. Votre dentiste a de mauvaises nouvelles à vous annoncer

Les caries ont toujours été un indice flagrant que vous avez la dent sucrée. Lorsque les bactéries de votre bouche digèrent les glucides, ils produisent un acide qui se combine à votre salive pour former la plaque dentaire. Si vous ne vous brossez pas les dents suffisamment, cette plaque s’accumule sur les dents et commence à éroder l’émail des dents. C’est alors que les caries commencent à prendre forme. La clé ? Se brosser les dents après chaque repas et manger des aliments aidant à garder vos dents en santé.






5. Vous avez été diagnostiqué avec de l’hypertension

5. Vous faites de l’hypertension

Votre pression artérielle est considérée normale si elle est de 120/80 ou moins. Un régime riche en glucides peut élever votre pression au-dessus de ce seuil, selon une étude duJournal of the American Society of Nephrology. Dans une recherche exhaustive publiée dans le Journal BMJ Open Heart, des experts médicaux avancent que de limiter l’apport en sucre est plus important encore que de réduire sa consommation de sodium pour conserver une pression artérielle en santé. « Un régime riche en glucides et en glucose-fructose augmente considérablement les risques de maladies cardiovasculaires », peut-on lire dans cette étude.

trop-sucre-diagnostique-cholesterol

6. Vous avez été diagnostiqué avec un taux élevé de cholestérol

Une augmentation des gras qui circulent dans votre flux sanguin pourrait indiquer que vous consommez trop de sucre. Une surabondance de sucre peut diminuer le bon cholestérol (HDL) et augmenter le mauvais cholestérol (LDL), selon une étude du Journal of the American Medical Association. Si les mécanismes par lesquels le sucre affecte le cholestérol et les lipides dans le sang n’ont pas encore été démontrés, les instigateurs de l’étude suggèrent que le glucose-fructose incite le corps à créer des triglycérides et du cholestérol LDL, faisant ainsi augmenter le mauvais cholestérol. Si votre niveau de cholestérol est élevé, discutez avec votre médecin des changements alimentaires que vous pourriez entreprendre pour réduire votre cholestérol.

7. Vous vous effondrez après une séance d’entraînement

7. Vous vous effondrez après une séance d’entraînement

Il est essentiel de bien alimenter votre corps pour soutenir vos efforts physiques. Si l’exercice physique semble devenir de plus en plus ardu, un régime à haute teneur en fructose pourrait en être le coupable. « Si vous augmentez votre taux de glucose sanguin juste avant un exercice physique intense, vous risquez de vous retrouver très fatiguée par la suite », signale Sara Folta, assistante au doctorat de Tufts Friedman School of Nutrition Science and Policy. Le fait de vous alimenter avec trop de sucres simples aura pour effet de hisser votre indice glycémique d’un coup et le faire chuter tout aussi rapidement, compromettant ainsi vos capacités et efforts physiques.

8. Vos jeans sont un peu trop ajustés ?

8. Vos jeans sont un peu trop ajustés ?

Si vous vous êtes tourné vers les boissons gazeuses pour traverser une semaine ardue ponctuée d’échéanciers serrés, votre poids pourrait s’en faire ressentir. Selon une analyse de multiples recherches menée par l’American Journal of Clinical Nutrition, les breuvages sucrés semblent contribuer à la prise de poids en raison d’une combinaison fatale : leur taux de sucre élevé et leur faible capacité à procurer un sentiment de satiété. En effet, ces boissons sucrées ne font que s’ajouter aux calories des autres aliments que vous consommez pour calmer votre faim, sans toutefois pouvoir les remplacer. Évitez ainsi les boissons sucrées et tournez-vous vers l’eau, le lait, le café et le thé.

9. Vous vous sentez déprimé?

9. Vous vous sentez déprimé ?

De nombreuses études démontrent un lien entre la consommation de sucre et les risques de dépression. Une alimentation constituée surtout de glucides provenant de sucres simples est aussi associée à la maladie de la dépression. En se basant sur des données du Women’s Health Initiative ayant suivi près de 70 000 femmes, des chercheurs ont observé que plus le sucre sanguin d’une femme augmentait après avoir mangé un aliment sucré et raffiné, plus les risques de souffrir de dépression étaient élevés. Mieux encore: un régime riche en grains entiers, fruits et légumes frais semble constituer un facteur de protection contre les troubles de l’humeur. Certains nutriments, dont l’oméga-3 que l’on retrouve notamment dans les poissons gras, semblent aussi protéger contre la dépression.






Source

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *