Les bienfaits du kombucha

Imprimer





La boisson kombucha est appréciée depuis des milliers d’années en Extrême Orient. Réputée pour ses vertus digestives et détoxifiante, elle est aujourd’hui très demandée aux États-Unis et en Allemagne.

Le kombucha, aussi appelé « Champignon de longue vie » est une boisson consommée depuis des millénaires en Chine, au Japon, en Mongolie et dans les pays d’Extrême Orient. Historiquement, elle aurait des vertus d’immortalité… que l’on transposera plutôt en vertus pour la santé.

Qu’est ce que le kombucha ?

Le kombucha est un champignon (ou un lichen, selon les théories) qui se forme en mélangeant une base de thé noir, d’eau, de sucre et une symbiose de levures-bactéries qui forment une sorte de crêpe gélatineuse sur le dessus de la préparation, après fermentation.

Quels sont les bienfaits du kombucha ?

Riche en enzymes et vitamines : B, C, D, E, minéraux…

Les levures et bactéries contenues dans la boisson à base de thé contribuent : 

  • à renforcer le système immunitaire grâce à ses propriétés de détoxification
  • à l’action positive sur l’assainissement du sang
  • à être plus serein et à combattre le stress
  • à l’équilibre du système digestif
  • à améliorer le transit
  • à rééquilibrer la flore intestinale
  • à améliorer l’état de la peau
  • à renforcer les défenses naturelles et à doper l’énergie
  • à prévenir la dégénérescence des cellules
  • à lutter contre le vieillissement cutané
  • à lutter contre certains cancers

Les dernières études fiables démontrent son action :

  • contre les microbes
  • les douleurs
  • la qualité du sommeil

Depuis, les utilisations du kombucha ne cessent de se développer et sont même reprises par les industriels, notamment en cosmétique.





Comment fait-on du kombucha ?

Matériel

  • Pot de verre (4 litres) pour fermentation
  • Bouteilles hermétiques propres pour embouteillage
  • Cuillère de plastique
  • Tissu fin qui respire bien
  • Un élastique
  • Filtre fin
  • Un espace chaud (idéal 27 degrés Celsius) et sombre
  • Culture de Kombucha
  • Thé noir, vert ou blanc (+/- 15 g ou 3 c. à s.)
  • Tisane au goût (+/- 15 grammes ou 3 c. à s.)
  • Sucre de canne équitable et biologique (1 ½ t.)
  • 355 ml de boisson Kombucha que l’on nomme le starter, soit 10 % du total.
  • Eau de qualité (filtrée, de source ou distillée)
  • Un peu de patience et beaucoup d’amour.

Ingrédients

Démarrer une culture avec une bouteille

Chaque bouteille de Kombucha de Crudessence porte l’intégralité de la culture. Il est donc possible de se démarrer une production de Kombucha avec une petite bouteille.

  • Vider votre bouteille de Kombucha dans un pot de un litre et le couvrir avec un tissu et un élastique.
  • Attendre deux semaines sans toucher au pot; la culture grandit lentement!
  • Utiliser votre nouveau bébé Kombucha (starter) pour partir votre recette.

La fermentation du Kombucha

  1. Faites bouillir 1 litre d’eau et y infusez le thé et la tisane pendant 5 minutes, filtrez au besoin.
  2. Utilisez ce concentré de thé aromatisé pour bien dissoudre le sucre dans la jarre de verre.
  3. Ajoutez 2 ½ litres d’eau fraîche ainsi que la portion de Kombucha (starter), la préparation deviendra tiède.
  4. Déposez la culture de Kombucha sur le dessus de votre préparation et fixez le tissu avec l’élastique sur la jarre.
  5. Étiquetez votre élixir (date, recette et saveur) et entreposez-le à l’abri de la lumière.
  6. Et voilà, patientez de 7 à 14 jours, laissant la vie faire son œuvre.

La récolte et la mise en bouteille du Kombucha

  1. Goûtez votre Kombucha à l’aide d’une cuillère (non métallique), et lorsqu’il commence à développer une saveur vinaigrée, il est prêt. Trouvez votre préférence dans la balance sucré/vinaigré car chaque brasseur fait un Kombucha unique ! Plus il sera vinaigré plus il sera médicinal, plus il sera sucré plus il sera accessible.
  2. Sortez la culture avec soin et rincez-le à l’eau fraîche. Il y aura peut-être des résidus noirs à enlever (particules de thé agglomérées).
  3. Filtrez doucement votre boisson dans des bouteilles de verre se fermant hermétiquement (bouteilles de vin, de bière capsulées ou autres). Utilisez un filtre de nylon très fin.
  4. Le secret pour un Kombucha pétillant est de mettre, à l’embouteillage, un peu de jus de gingembre (1 cuillère à thé par 4 litres) et de conserver ces bouteilles à température de la pièce pendant une semaine. Gardez ensuite vos bouteilles au frais pour plus de 6 mois.
  5. Gardez 400 ml de Kombucha (le fond de la jarre, plus brumeuse) pour votre prochaine brassée et/ou pour mettre votre culture en dormance au frigo. Ainsi, il se conservera au frais pendant trois mois environ.
  6. Au cours de vos brassées successives, votre culture se dédoublera, se multipliera, grandira … Partagez-le à votre famille et à la santé de tous!

Ce champignon se démultiplie et on peut le couper en plusieurs morceaux pour le cultiver dans de petits bocaux, puis recommencer la préparation à l’infini.

À propos du Kombucha 

Le kombucha est consommé quotidiennement en petite quantité depuis des millénaires, comme une populaire médecine de longue vie .

Sa riche composition, forte en enzymes et en bactéries bénéfiques font de cette boisson un concentré de vie !

Il est optimal de consommer le kombucha en apéritif ou en digestif, soit 20 minutes avant les repas, en portion d’environ 100 ml. Ainsi, le kombucha préparera ou aidera la digestion. Le kombucha remplacera avec grâce et nouveauté vos boissons alcoolisées, bière et champagne… réellement à votre santé !

Détoxification

Avertissement : Pour les néophytes du kombucha, il est préférable de le consommer avec parcimonie. Sa consommation en grande quantité peut entraîner une certaine purification radicale du système et l’apparition de symptômes de détoxification. Ne vous inquiétez pas et diminuez simplement votre consommation.

Thé stimulant

Notez aussi que le kombucha contient du thé, blanc, noir ou vert, qui est un stimulant nerveux. Il est évidemment préférable de ne pas consommer le kombucha avant le sommeil.

0,5 degré d’alcool

Pendant la fermentation en palier du thé kombucha, les levures composent d’abord des alcools avec les sucres. Ensuite, les bactéries synthétisent des enzymes et autres acides organiques avec ces alcools. À l’embouteillage, il reste environ 0,5 degré d’alcool; tout comme dans certains vinaigres et jus de pommes brut de qualité. Selon votre sensibilité, cela peut entraîner un léger effet, il est donc déconseillé au femmes enceintes.

Acheter du kombucha

La fabrication maison du kombucha demande précision et mesures d’hygiène. En effet, la base d’eau-thé-suce peu rapidement être contaminée par des micro-organismes extérieurs. La fermentation est alors loupée, et la consommation du mélange contaminé peut provoquer de graves infections. On conseille donc le kombucha du commerce dont la fabrication aura suivi les normes d’hygiène adéquates.






Source

Merci pour votre partage !

Une pensée sur “Les bienfaits du kombucha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *