Mastoses et remèdes naturels

Imprimer





Les mastoses sont des affections bénignes non inflammatoire qui se présentent généralement sous forme de kyste ou d’adénofibrome.

Leur taille est variable selon les phases du cycle menstruel ? Il s’agit d’un kyste fonctionnel. Leur taille est fixe ? Il est le résultat d’un épaississement du tissus mammaire et en période de pré-ménopause c’est le plus souvent un kyste liquidien.

Les mastoses mammaires sont dues à un excès d’œstrogènes ou à un manque de progestérone. Les traitements en médecine traditionnelle consistent à utiliser des hormones synthétiques ou animales, nous les écarterons dans cet article et nous concentrerons sur les traitements naturels à base de plantes contenant des substances aidant le corps à fabriquer des hormones ou des phyto-hormones que l’organisme choisira d’assimiler ou non.

Ces traitements sont bien entendu plus long à traiter que l’injection directe d’hormones isolées sous forme médicamenteuse. Mais l’organisme ne subira pas d’effets secondaires néfastes.

Une mastose n’est pas à prendre à la légère, et avant de commencer ces traitements, consultez votre médecin.

Les traitements naturels pour soigner les mastoses…

L’huile d’onage contre les mastoses

 Effectuer une cure d’huile d’onage (1ère pression à froid) pendant 3 mois, à la dose de 500 mg, 2 à 3 fois par jour avant les repas.

Traitement hépatique contre les mastoses

En parallèle, soulager le foie avec cette cure de plantes : Artichaut (feuilles et tiges), Bouleau, Camomille, Chardon-marie (Silymarine), Curcuma, Ortie, Pissenlit, Prêle des champs, pendant 3 à 6 semaines. (10 ml avant les repas, et après le repas du soir).

Traitement au Yam avant les règles

Prendre 600 mg (matin et soir avant les repas), 10 jours avant les règles, de l’ignam sauvage du Mexique (extrait de la racine de la plante).

Surveiller son taux de fer

Demander conseil à votre médecin

Plantes régulatrices de l’équilibre hormonal

Associés au Franboisier : le bouleau, Pommier de Sibérie, Aulne glutineux, Genévrier commun aident à réduire les dimensions des kystes mammaires et préviennent leur réapparition.

Favoriser la circulation du sang dans le sein

• Effectuer des massages mammaires, en massant le sein et le bord interne du bras (de l’extérieur du sein vers le mammelon, comme si l’on voulait en extraire le lait), avec le gel Œmine Vitex (gel non hormonal à base de gattilier et d’alchémille). Ces plantes qui ont été étudiées comme préventives du cancer du sein, calment la mastose et permettent de réduire les régions fibrokystiques.
Appliquer le gel 1 fois par jour, 15 jours par mois (du 12e au 28e jour du cycle).
• Vous pourrez réduire aussi la douleur en utilisant de l’huile camphrée.

Massage préventif de la mastose du sein

Voici une technique de massage du sein contre la mastose du sein à faire tous les jours si possible ou régulièrement (sous la douche par exemple).

Prévenir la mastose du sein avec le massage… Source

La médecine chinoise traditionnelle et la mastose…

La mastose est identifiée depuis longtemps dans la médecine traditionnelle chinoise, on trouve les premières publications en 610 dans Zhu Bing Yuan Hou Lun (Traité sur l’origine et les syndromes de diverses maladies).
Selon la médecine traditionnelle chinoise, la mastose est en relation étroite avec le foie, l’estomac et la rate.
L’excès de colère et l’anxiété peuvent bloquer le foie et la rate ainsi que l’estomac, ce qui peut provoquer un blocage circulatoire des vaisseaux dans la région des seins.

Un des premiers traitement conseillé par la médecine chinoise est donc de débloquer le foie, la racine du problème. Maître Guo nous a fait remarquer que le traitement chirurgical ne traite que la « Cime » mais pas la « Racine » de cette maladie car celle-ci récidive souvent après un tel traitement qui de plus altère l’aspect esthétique du sein. L’acupuncture est de nos jours le premier procédé thérapeutique à choisir pour traiter cette maladie.





Source : http://www.remedes-de-grand-mere.com/remede/soigner-les-mastoses/#axzz4GbUEej8q

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *