Ne laissez pas l’herpès vous empoisonner la vie

Imprimer

Lherpès ? Un réel problème de santé publique, une maladie difficile à supporter psychologiquement qui peut perturber gravement la vie familiale, professionnelle , amoureuse, sociale et ostraciser ceux qui en sont atteints, une maladie méconnue du grand public et des malades eux-mêmes et pour laquelle , très souvent, ils n’osent pas consulter de médecin, une maladie qui peut vous gâcher la vie alors que des solutions existent qui permettent de la soulager, une maladie qu’il ne faut pas négliger.

C’est la raison pour laquelle je vous propose aujourd’hui de passer en revue divers aspects de cette maladie pour tenter de répondre aux questions que vous vous posez.

L’HERPES, QU’EST –CE QUE C’EST ?

L’herpès est une maladie contagieuse d’origine virale qui provoque l’apparition sur la peau et les muqueuses de boutons groupés à l’aspect vésiculeux ; 2 millions de français sont concernés ;  il s’agit d’une maladie contagieuse.

Quoique bénin en soi, l’herpès peut avoir des conséquences graves voire fatales en cas de complications :

– La transmission pendant l’accouchement au nouveau – né dont la mère est active peut entraîner la mort de l’enfant

Lorsque l’infection atteint les yeux elle peut déboucher sur une cécité

Enfin le virus de l’herpès fait le lit d’autres virus , dont celui du sida . non seulement il facilite la contamination par le VIH, mais il favorise aussi sa propagation dans l’organisme .

L’herpès peut se manifester soit dans la région oro –faciale , soit sur les organes génitaux ; des groupes de vésicules transparentes apparaissent avant de prendre rapidement un aspect jaunâtre et croûteux ; le phénomène s’accompagne de sensations de picotements , de brûlures et de démangeaisons

2 virus sont impliqués dans l’herpès : le HSV-1 qui est majoritairement à l’origine des herpès oro- faciaux et le HSV- 2 qui est principalement responsable de l’herpès génital

COMMENT ATTRAPE T –ON L’HERPES ?

HSV1 se transmet par contact avec la peau ou la salive d’une personne infectée et l’infection se produit généralement au-dessus de la taille, en particulier sur le visage. Ce sont notamment les fameux boutons de fièvre Toutefois, l’infection HSV1 peut exister n’importe où sur le corps selon le point de contact, y compris sur les parties génitales. On estime que près de quatre-vingt pour cent des adultes sont infectés par le HSV1, la plupart d’entre eux ayant été exposés au virus durant l’enfance .






L’herpès génital causé par le HSV- 2 est une maladie sexuellement transmissible ; il peut être transmis par contact direct oral ou génital . Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) , un demi milliard de personnes dans le monde âgées de 19 à 45 ans vivent avec un HSV-2 .

COMMENT RECONNAÎTRE LA MALADIE ? SES DIFFÉRENTES ÉTAPES ?

II est important de savoir qu’une fois que le virus a pénétré dans votre corps , il y reste pour la vie et prend ses quartiers dans des ganglions nerveux où il sommeille ;

l arrive ainsi que la primo infection passe totalement inaperçue , c’est – à – dire que la personne infectée sera porteuse du virus toute sa vie sans jamais manifester de symptômes de la maladie ; dans d’autres cas, au contraire l’herpès peut occasionner des lésions douloureuses sur le visage , notamment sur les lèvres, mais parfois aussi autour des narines ou sur le menton .

Par ailleurs , de temps en temps il peut arriver qu’à la faveur de certains événements provoquant un affaiblissement de votre système immunitaire, le virus se réveille, se déplace jusqu’au point où il est entré dans votre corps pour la première fois .ce sont les poussées d’herpès .

Vous ressentez d’abord une sensation de picotement à l’endroit infecté ; ensuite , cette zone rougit, enfle et les premiers signes visibles de l’herpès apparaissent : des cloques remplies de liquide se développent, éclatent avant de laisser la place à une plaie puis une croûte qui tombe une fois la poussée terminée.

QUELS SONT LES ÉLÉMENTS DÉCLENCHEURS ?

Les récidives peuvent survenir lorsque le système immunitaire est affaibli : fièvre, coup de soleil, mauvaise alimentation, stress. La sensation de picotements sur une zone donnée est le signal d’alarme annonciateur d’une crise imminente .

L’HERPES EST CONTAGIEUX

Le constat général est que l’insuffisance d’informations sur la question facilite la propagation du virus .

.Il faut savoir qu’une personne peut transmettre le virus même si elle ne présente pas de symptômes visibles de l’infection comme une éruption cutanée, des plaies ou des ampoules .

Si vous avez été en contact avec une personne ayant de l’herpès, les symptômes apparaîtront dans un délai de 2 à 20 jours .

Au bout d’une à 2 semaines les plaies guériront mais le virus restera dormant à vie dans votre corps .

LES PRÉCAUTIONS A PRENDRE

Si vous êtes porteur du virus , prenez certaines précautions élémentaires pour éviter la contagion : Gardez la zone infectée très propre et sèche ; lavez-vous toujours les mains après avoir touché une région infectée car l’infection peut se propager à d’autres parties du corps .

En cas de poussée d’herpès génital , soyez honnête avec votre partenaire et informez leafin d’éviter de le contaminer .

Si vous êtes enceinte , informez votre médecin

PEUT–ON GUÉRIR DE L’HERPES ?

gel d'aloe vera et herpès

le gel d’aloe vera calme les manifestations de l’herpès

Il n’existe aucun remède courant pour l’herpès. Les médicaments à prendre oralement ou à utiliser en applications locales sont efficaces et le sont d’autant plus qu’ils sont pris très tôt dès le début de l’attaque ; néanmoins ils vont uniquement aider à réduire les symptômes , à minimiser la fréquence, l’intensité et la durée des épidémies sans permettre d’éradiquer le virus .

L ‘herpès va se calmer même sans traitement ; le plus important est d’une part ,de se prémunir contre les infections secondaires et notamment la propagation de l’infection aux yeux car le risque de cécité est majeur .

D’autre part ,les événements déclencheurs étant connus ( maladie , stress ,coups de soleil , changements hormonaux , fatigue , prise de certains médicaments ) le mieux est encore de s’attacher à prendre les mesures nécessaires pour les éviter si possible et renforcer votre système immunitaire , donc ,vous prémunir contre toute attaque virale qu’elle soit due d’ailleurs ,au virus de l’herpès ou à tout autre virus .

Pour cela :

– soignez votre régime alimentaire en éliminant de votre alimentation tous aliments et substances susceptibles d’affaiblir votre système immunitaire comme : l’alcool , les drogues ,le tabac , le sucre , la charcuterie ; en revanche privilégiez les céréales germées , fruits et légumes et tous autres éléments produisant un effet drainant sur le foie et les reins ( radis noir , artichaut , pomme , citron …

tournez – vous vers les remèdes naturels qui vous guériront en profondeur en renforçant votre système immunitaire : 1- pensez au vinaigre de cidre à appliquer en compresse en cas d’herpès labial pour calmer les démangeaisons

Autre remède bien connu le gel d’aloe vera appliqué plusieurs fois par jour apaisera les brûlures de l’herpès labial et génital:

Dès les premiers picotements, vaporisez de l’argent colloïdal sur les différentes manifestations de l’herpès ; renouvelez l’application 2 fois par jour si nécessaire

En cas d’herpès labial recourez à l’huile essentielle de tea tree; anti infectieuse , elle peut s’utiliser pure sur les manifestations de l’infection 3 fois par jour

En interne, l’huile essentielle de clou de girofle est très efficace contre l’herpès

En cas d’herpès génital, privilégiez l’huile essentielle de mélisse très diluée dans de l’huile d’amande douce

– L’homéopathie offre également de nombreux recours contre l’herpès ;vous tirerez très certainement un grand profit de la la consultation d’un homéopathe

Pour contrer l’herpès faites une large place aux vitamines : vitamine C et certaines vitamines du groupe B , ( B1 B2 B3 B5 et B12 ) et aux oligo – éléments ( Soufre, Manganèse et Manganèse-Cobalt ; ou Manganèse-Cuivre pour les cas chroniques )

Enfin le stress étant bien connu comme élément déclencheur de l’herpès ; apprenez à gérerle vôtre en pratiquant la relaxation , la méditation et en vous livrant à une activité physique régulière

LE DERNIER ETAT DE LA RECHERCHE SUR L‘HERPES

La recherche s’active pour trouver les moyens d’éradiquer l’herpès :

  • En collaboration avec l’université de Queensland , une entreprise australienne a commencé desessais d’un vaccin qui pourrait permettre de prévenir et traiter l’herpès génital et pourrait ouvrir la voie à d’autres vaccins pour soigner des maladies comme le sida ou l’hépatite C
  • La revue Cell Host & Microbe a publié des travaux de chercheurs belges , italiens et américains d’après lesquels le gel microbicide Ténofovir utilisé comme gel vaginal pourrait réduire le risque de contracter l’herpès génital
  • Des chercheurs de l’Université de Montréal , en collaboration avec des chercheurs américains ,ont identifié un processus cellulaire qui permet à notre système immunitaire de lutter contre le virus de l’herpès de type HSV – 1
  • En matière de traitements naturels , les scientifiques s’intéressent de très près à des plantes comme l’échinacée ou la brunelle et à des produits comme la propolis dont les vertus pourraient ouvrir de nouvelle perspectives pour le traitement de l’herpès. D’après des travaux publiés en 2011 dans la revue Phytotherapy Research ,la tanaisie commune, plante utilisée depuis des siècles par la médecine traditionnelle pourrait être également efficace en cas d’herpès mais les chercheurs restent prudents en la matière et d’autres investigations doivent être menées pour confirmer ces travaux

Indépendamment des progrès de la recherche , des remèdes médicamenteux ou naturels existent pour soulager l’herpès ; ne minimisez pas l’importance de cette maladie et consultez votre médecin dés les premiers signes annonciateurs ; ne laissez pas l’herpès vous empoisonner la vie.





Source

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *