Plein d’astuces pour soulager l’inflammation des gencives

Imprimer





Pour soulager les gencives douloureuses, vous pouvez essayer l’un des gargarismes et massages suggérés dans cette article. Votre véritable ennemi reste bien sûre la plaque dentaire. Pour éviter l’inflammation des gencives, voyez régulièrement votre dentiste et brossez-vous scrupuleusement les dents (choisissez une brosse souple et insistez sur la base des dents, à la zone d’insertion dans la gencive), sans oublier le fil dentaire).

Problèmes de gencives : ce qui ne va pas ?

Vos gencives sont enflées ? Elles saignent quand vous les brossez ? Vous souffrez probablement d’une gingivite, une inflammation de la gencive provoquée par l’accumulation de la plaque dentaire, l’enduit composé de débris alimentaire et de bactéries qui se forme à la surface des dents. La plaque dentaire irrite les gencives. Si vous ne prenez pas soin de l’éliminer par un brossage et un nettoyage réguliers, elle se solidifie, laissant à la surface des dents un dépôt encore plus irritant, le tartre, que seul le dentiste peut éliminer. Non traitée, la gingivite peut évoluer en parodontite : le tartre érode le tissu gingival, il se forme alors des poches autour des dents, sièges d’infections bactériennes qui peuvent provoquer des abcès douloureux, une mauvaise haleine chronique, voire le déchaussement de dents.

Soulager la douleur

  1.   Pour apaiser des gencives enflées et endolories, rincez-vous la bouche pendant 30 secondes avec de l’eau salée (une cuillerée à café de sel dilué dans un verre d’eau chaude).
  2. Vous pouvez aussi essayer une eau de rinçage composée à parts égales d’eau oxygénée et d’eau chaude. Comme le sel, l’eau oxygénée calme la douleur et tue les bactéries.
  3. Appliquez un sachet de thé humide sur la zone douloureuse. Le thé contient de l’acide tannique, un astringent puissant qui fait dégonfler les tissus et endigue les saignements. Il fait office de cataplasme styptique (qui resserre les tissus).
  4. Appliquez un glaçon enveloppé dans de la gaze sur la joue au niveau de la zone endolorie. Le froid fait dégonfler et a un effet anesthésiant.
  5. L’essence de girofle et le gel gingival destiné aux bébés qui font leurs dents peuvent aussi soulager en cas de crise aiguë.
  6. Badigeonnez vos gencives d’un peu de bicarbonate de soude dilué dans l’eau. En quantité raisonnable, le bicarbonate tue les bactéries et neutralise les acides qu’elles sécrètent. (Attention : n’en mettez pas trop car le bicarbonate peut irriter les tissus fragiles de la gencive).

Masser pour soulager

  1. Quand vos muscles sont douloureux, que faites-vous ? Et bien vous les massez ! Faites de même avec vos gencives. Saisissez la gencive entre le pouce et l’index, et imprimez une série de petits pincements. En stimulant la circulation de sang dans les tissus endoloris et irrités, le massage favorise la guérison.
  2. Afin d’optimiser l’effet apaisant du massage, vous pouvez essayer le traitement recommandé par les médecins ayurvédiques : masser les gencives avec de l’huile de noix de coco.stimulateur-gencive
  3. Vous pouvez aussi massez vos gencives à l’aide d’un stimulateur gingival en bois, vendu dans les pharmacies et certaines grandes surfaces. Insérez la pointe entre deux dents et placez-la à angle droit par rapport à la gencive, massez doucement avec de petits mouvements circulaires, puis passez à l’interstice suivant.
  4. Achetez un appareil à jet dentaire pour masser les gencives et nettoyer les interstices que la brosse à dent ne peut atteindre. Autre investissement judicieux : la brosse à dents électrique, dont la petite tête se faufile dans les recoins inaccessibles de la bouche.
  5. Le calendula (souci), qui possède d’incontestables vertus thérapeutiques, soulage les gencives douloureuses en soignant l’inflammation. Frictionnez directement les gencives avec de la teinture de calendula.







Rinçages et gargarismes

  1. Utilisée en gargarisme, la tisane de camomille serait souveraine contre la gingivite. Versez une tasse d’eau chaude sur trois cuillerées à café de camomille, faites infuser 10 minutes, filtrez et laisser refroidir. Vous pouvez préparer une grande quantité de tisane et la conserver au réfrigérateur.

Autres traitements naturels 

  1. La coenzyme Q10 : les Japonais l’utilisent depuis longtemps comme traitement de la gingivite et les résultats ont été confirmés par de très nombreuses études.
  2. L’acide folique (vitamine B9) : son efficacité a aussi été vérifiée devant les gingivites. Après 4 semaines d’utilisation d’un bain de bouche contenant de l’acide folique, une amélioration significative des symptômes a été rapportée .
  3. Le gel d’aloe vera : il stimule la cicatrisation tout en augmentant le renouvellement du collagène. Il a également une activité anti-inflammatoire. Je connais une personne qui a soigné de façon précoce ses problèmes de parodontie uniquement par une cure d’aloe vera pur à boire : 3 litres sur 3 mois avec des pauses d’une semaine et en gardant en bouche le liquide quelques secondes avant de l’avaler.
  4. La propolis : des études cliniques ont démontré qu’un extrait actif agit en 24 heures sur les principales espèces bactériennes pathogènes de la bouche et du pharynx. La propolis est aussi bactériostatique à large spectre, et offre des propriétés anesthésiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes.
  5. Le tea tree : l’huile essentielle de l’arbre à thé est également un puissant antibactérien capable d’éliminer aussi bien Escherichia coli que Candida albicans. Personnellement, je ne me brosse jamais les dents sans mettre 1 goutte de tea tree sur la brosse avec le dentifrice. Cela nettoie en profondeur et entretient la blancheur des dents.
  6. La vitamine K1 : elle agit sur les saignements excessifs de la gencive et réduit l’inflammation tout en soutenant la structure osseuse (en régulant et conduisant le calcium vers les dents et les tissus osseux).
  7. L’extrait de thé vert : riche en puissants antioxydants (catéchines), il combat la formation de la plaque dentaire en inhibant la concentration des bactéries.
  8. La poudre de perle (riche en aragonite) : la nacre sous forme de gélules est un complément fantastique pour la régénération cartilagineuse et osseuse ! L’aragonite qu’elle contient favorise la multiplication et l’activation des ostéoblastes, les cellules ouvrières du tissu osseux. Ce produit est donc hautement recommandé en cas d’ostéoporose mais aussi de toute perte osseuse, y compris en dentisterie : il peut faire merveille devant un début de parodontie. L’idéal dans ce cas est d’adjoindre à la cure de la coenzyme Q10.
  9. L’huile d’oeuf : peu courante, on en trouve cependant dans certains dentifrices. Deux études menées par le Dr Conrads, chef du service de microbiologie à l’Hôpital universitaire dentaire d’Aix-la-Chapelle ont montré que l’huile d’oeuf mélangée à du dentifrice agit sur les infections bactériennes et stoppe les gingivites et parodontoses en quelques jours.






Quelques traitements mis au point par des dentistes « naturels »

Il existe des dentifrices, des gels dentaires et des bains de bouche qui ont été mis au point par des dentistes soucieux de n’employer que des produits naturels et spécialement formulés pour s’attaquer aux problèmes de gingivite, parodontite ou parodontose. Ils contiennent de nombreux ingrédients déjà cités comme la propolis, l’aloe vera ou la coenzyme Q10 et d’autres encore capables de potentialiser les effets suivants :

L’huile d’avocat est anti-inflammatoire et protège les tissus conjonctifs.

L’huile de manuka agit sur les trois catégories d’agents infectieux : bactéries, virus et champignons.

L’extrait de pépins de pamplemousse possède des propriétés antibactériennes et antiparasitaires, agit sur l’équilibre du pH et comme anti-inflammatoire local.

Le pycnogénol (extrait d’écorce de pin maritime) enfin, protège les cellules contre le stress oxydatif et stimule la microcirculation vasculaire.


Pour un traitement complet et vraiment efficace, il semble qu’il faille associer

  • Un dentifrice naturel comme par exemple le Meswak, issu de l’ayurveda ou, encore mieux (mais plus cher), le dentifrice à l’huile d’oeuf (issu de la tradition alchimique) et appelé « Crème du ciel ».
  • Un gel dentaire ou un bain de bouche. Ici, le gel d’Aloe Vera cité plus haut peut très bien faire l’affaire. Il existe aussi une formule naturelle plus élaborée contenant Propolis, extrait de pépins de pamplemousse bio, Aloe vera bio, extraits de mélisse et de lavande, zinc, calcium. Huile essentielle de fragonia. Cette formulation est présentée à la fois en bain de bouche (voir ici) et en gel dentaire (voir ici).






Préparer vous-même un bain de bouche 100 % naturel en utilisant des HE

  • très équilibrant
  • prévient les infections
  • gère les phénomènes inflammatoires
  • favorise la micro circulation
Pour cela, dans un flacon de 30 ml, mélanger HE de laurier noble 150 gouttes, HE de tea tree 150 gouttes, HE d’hélichryse italienne 60 gouttes, HE de citron jaune zeste 150 gouttes, compléter jusqu’en haut du flacon avec de l’huile végétale de sésame.
Procéder au bain de bouche 3 fois par jour (après le brossage), en mettant l’équivalent d’une petite cuillère à soupe du mélange en bouche. Essayer de le garder pendant 5 à 10 minutes, puis recracher le tout. Ne pas rincer.
En tout cas, vous ne risquez pas grand chose à tenter ce type de traitement quelques mois (au moins un ou deux très sérieusement) avant de retourner voir votre dentiste.

Si vous faites détartrer et examiner vos dents deux fois par an par un dentiste, les petites irritations gingivales ne requièrent pas de soins particuliers. Considérez-les comme un signal d’alarme et redoublez d’attention en vous brossant les dents et en les nettoyant à l’aide d’un fil dentaire. Si vos gencives commencent à saigner, ou si vous constatez qu’elles changent d’aspect, prenez rendez-vous avec votre dentiste. Si vous avez très mal, demandez à le voir en urgence, surtout si vous avez de la fièvre et des ganglions enflés dans le cou. Vous avez peut-être un abcès qui exige des soins immédiats.







 Source (cliquez sur le lien)

Source (cliquez sur le lien)

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *