Que se passe-t-il 1 heure après l’ingestion d’un Big Mac

Imprimer






Nous sommes nombreux à culpabiliser après avoir englouti notre hamburger chez McDonald’s car ce n’est pas la façon la plus saine de se nourrir, mais savez-vous vraiment quelles réactions se déclenchent  dans votre corps après l’ingestion d’un Big Mac ?

Le fait de manger un Big Mac entraînerait toutes sortes de réactions chimiques comme des pics d’insuline, la production de dopamine, l’ingestion d’énormes quantités de sel, d’acides gras et de fructose (dont le corps a toutes les peines à se débarrasser), engendrerait une addiction comparable à celle de certaines drogues et pourrait être à l’origine de maladies graves.

Voici un petit résumé de ce qui se passe !

  • 10 minutes après l’ingestion des 540 calories du Big Mac, le niveau de sucre dans le sang augmente et notre cerveau déclenche la production de dopamine. Une substance “feel good” également synonyme d’addiction et de bouffe compulsive.
  • Au bout de 20 minutes, le fructose et le sel prennent le relais, deux ingrédients addictifs et responsables d’obésité, diabète et maladies de cœur.
  • Après 30 minutes, les 970 milligrammes de sodium du Big Mac entraînent un début de déshydratation et font battre le cœur plus rapidement pour faire circuler le sang dans les veines. Une haute pression sanguine peut notamment mener à une crise cardiaque.
  • Entre 40 minutes et 1 heure, vous aurez sans doute perdu le contrôle de votre taux de sucre dans le sang, notamment à cause de la réponse d’insuline qui fait baisser les niveaux de glucose et donne faim.
  • Au bout d’1 heure, la digestion commence et le processus peut durer plus de trois jours au lieu des 24 à 72 heures habituelles. La raison ? Le gramme et demi d’acides gras trans qui est une cause fréquente d’obésité, cancer, diabète et problèmes cardiaques.

Si vous voulez manger un Mac Bic, essayez de le faire de façon  occasionnelle car ses ingrédients peuvent causer de graves dommages à votre corps. Surtout si vous le consommez sur une base régulière.

Allez…Bon appétit bien sûr !






 

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *