Quelques moyens pour mieux prévenir et aborder la période hivernale

Imprimer





rhumes

Nous abordons une période difficile pour les organismes et pour le moral. Le froid, les jours qui raccourcissent, sont autant de facteurs influençant le fonctionnement des organismes.

Voici quelques moyens pour aborder au mieux la période hivernale qui s’annonce à l’horizon de cette fin d’automne.

La luminothérapie

Elle combat la dépression saisonnière ressentie à cette période de l’année.

La saison automnale apporte de la grisaille dans le ciel et dans le cœur de certains d‘entre nous!

La diminution de l’ensoleillement, les journées  qui raccourcissent, se ressentent au niveau de l’humeur.

Cela est d’autant plus vrai pour tous ceux déjà fragilisés psychologiquement.

Ces états sont  une réaction du cerveau au manque de lumière!

Des séances régulières, entre 8h00 et 16h00, de luminothérapie aideront  votre organisme à :

  • combattre les effets néfastes des changements de saisons ;
  • lutter contre le manque d’énergie ;
  •  réduire la fatigue matinale ;
  • combattre l’irritabilité ou l’apathie ;
  • résister à la traditionnelle déprime hivernale.

Renforcer ses défenses naturelles

Le système immunitaire protège notre organisme contre les agressions extérieures.

Son bon fonctionnement dépend de divers facteurs environnementaux, comme l’équilibre nutritionnel, la gestion du stress, le mode de vie en général.

Affronter la période hivernale avec un système immunitaire affaibli, c’est s’exposer aux diverses infections entraînant rhumes à répétition, grippes etc.






Une bonne hygiène de vie

Il est donc conseiller de bien veiller à son hygiène de vie toute l’année et plus particulièrement à cette saison d’automne.

Tout d’abord s’assurer d’une bonne qualité de sommeil afin de bien récupérer de la journée passée, et permettre à l’organisme de préparer la suivante. L’organisme profite des heures du sommeil pour se régénérer, développer ses fonctions immunitaires et de croissance.

Ensuite respecter une alimentation équilibrée et variée, en   favorisant les légumes et les fruits de saison et en limitant les aliments gras, et sucrés chargés de toxines et inhibiteurs d’éléments  nutritionnels essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

L’approche de l’hiver s’accompagne avec l’arrivée sur les étalages de dattes, noix, figues et divers agrumes, ces aliments renfermant des nutriments précieux pour un équilibre physiologique normal de l’organisme.

Même si on éprouve moins le besoin de boire après l’été, il ne faut pas négliger l’hydratation régulière tout au long de la   journée, en alternant eau, jus de fruits et de légumes, thé, tisanes. C’est la période où les soupes doivent être privilégiées soir comme midi.

L’activité physique fait partie intégrante d’une bonne hygiène de vie, lorsqu’elle est bien adaptée. Elle doit être pratiquée régulièrement dans un environnement propice sans pollution.

Se relaxer régulièrement dans la journée, avec des petits  exercices de respiration, des étirements doux pendant les   pauses au travail, et si possible effectuer une sieste de 15 à 30 minutes permet de limiter les tensions nerveuses et physiques en canalisant le stress. Participer à des séances de relaxation régulière.

Stopper le tabac sera un plus, les données épidémiologiques indiquent les effets délétères de la cigarette. Une aide en psycho énergie aidera à vaincre sa dépendance au tabac.

Il est primordial de veiller à une bonne hygiène corporelle. La peau est un très gros organe à travers lequel peuvent passer de nombreux germes. Se laver régulièrement les mains réduit les risques d’infections.

L’environnement dans lequel on vit influence le système immunitaire, pollution, qualité des relations sociales…

Pensez aux massages qui en stimulant les récepteurs du toucher permettent la libération d’endorphines et autres   hormones anti stress comme l’ocytocine, renforçant le système immunitaire.

La complémentation alimentaire

Une complémentation alimentaire peut judicieusement apporter les éléments  nutritionnels nécessaires pour renforcer les défenses naturelles de l’organisme afin de garantir le meilleur fonctionnement physiologique de l’organisme. Il faut dans ce cas s’assurer que le produit utilisé va apporter une parfaite synergie des  éléments le constituant, vitamines, (C, B…), minéraux, (Zinc,  Sélénium…),  plantes, (Shitaké, Maïtaké…).

Cette combinaison  de nutriments permettant de maintenir les bonnes réserves de fonctionnement de l’organisme tout en nous aidant à nous adapter aux éléments stresseurs, (psychologiques et physiques).

Il ne faut pas oublier les pré et probiotiques, pour renforcer l’intégrité de l’intestin, véritable frontière contre les germes  pathogènes.

Ces quelques moyens sont proposés pour mieux prévenir que guérir !







Source :  Equilibre Sante

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *