Une vidéo effrayante dévoile les effets des UV du soleil sur la peau

Imprimer






Grâce à une caméra pas comme les autres, l’artiste Thomas Leveritt a réussi à révéler les effets qu’ont les rayons du soleil et plus précisément les ultraviolets sur la peau. Bien qu’elles soient pour la plupart invisibles à l’œil nu, les marques que laisse le soleil ont un véritable impact sur notre peau. Pour le démontrer, un artiste anglo-américain a décidé de les révéler grâce à un procédé très simple. En utilisant une caméra à ultraviolet, Thomas Leveritt a proposé à des passants de s’observer à travers l’œil de son appareil. Et ceux-ci sont très surpris de ce qu’ils y voient.

L’expérience a ainsi permis de visualiser les zones de la peau des passants qui sont les plus sensibles aux rayons ultraviolets. Les parties de la peau les plus exposées au soleil apparaissent de couleur blanche tandis que les autres sont de couleur noire. Dès lors, des taches de coloration, auparavant invisibles, font leur apparition sur le visage sidéré des cobayes. L’efficacité de la crème solaire démontrée Pour démontrer que le système fonctionne bien, il suffit d’utiliser des lunettes de soleil. Ces dernières bloquent les rayons UV et, lorsqu’un individu en porte devant la caméra, les verres sont complètement noires. Par ailleurs, l’expérience se montre particulièrement probante lorsque les passants se mettent de la crème solaire sur le visage. En effet, la caméra démontre que s’appliquer de la lotion est redoutablement efficace face aux rayons du soleil.

En s’étalant la crème sur la peau, celle-ci va se foncer instantanément comme si les passants s’appliquaient une épaisse couche de peinture noire. Rien de plus logique, la crème solaire est une photo-protection externe passive :

Elle réduit l’exposition de la peau au rayonnement solaire. Fonctionnant comme un filtre ultraviolet, la crème solaire est le meilleur moyen de protéger la totalité du corps face au soleil. Car ses rayons ne font pas qu’agir en surface, ils ont aussi un effet plus profond sur notre peau, les cellules et même sur l’ADN qui s’y trouve.   Filtre UV  Dans cette expérience, il ne s’agit en réalité pas d’une caméra à ultraviolet à proprement parler. En photographie le procédé est bien connu, il suffit d’équiper la lentille de son appareil d’un filtre UV. Ce sont des filtres en verre foncé, presque noirs, qui transmettent la lumière ultraviolette mais absorbent la lumière visible. Finalement, le résultat permet de se rendre compte que nous sommes tous vulnérables face au soleil et qu’il ne faut pas oublier de se protéger. Un conseil régulièrement rappelé par les dermatologues qui s’alarment de l’augmentation de la fréquence des mélanomes et autres cancers de la peau.






Source

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *