Soupe à la tomate curcuma et poivre noir cuisinée en 15 minutes pour combattre l’inflammation et bien plus…

Imprimer





Bien que l’inflammation soit un élément nécessaire de votre réponse immunitaire aux menaces réelles pour la santé, quand elle se produit hors de son contexte, elle fait beaucoup plus de mal que de bien.

La recherche a montré que l’inflammation incontrôlée dans le corps est associée aux premiers stades du développement de la maladie. Une inflammation inappropriée est la cause de nombreuses maladies chroniques courantes telles que l’arthrite, l’asthme, la maladie intestinale inflammatoire, voire la sclérose en plaques.

Pourtant, la clé pour réduire le nombre de personnes souffrant d’une maladie chronique est de traiter l’inflammation par des changements d’alimentation et de mode de vie. Dans une publication scientifique de 2005, T. Edwards écrit « nous avons actuellement assez d’informations pour apporter les changements nécessaires dans notre mode de vie afin d’influer de manière significative sur le processus inflammatoire et vivre potentiellement plus longtemps, en meilleure santé, avec moins de charges sur un système médical surchargé et défaillant. »

Comment combattre l’inflammation

Le facteur le plus important sur lequel nous avons le contrôle en ce qui concerne l’inflammation est notre alimentation. Alors qu’il existe des types d’aliments qui sont tristement célèbres pour provoquer une inflammation inutile et dangereuse, il en existe d’autres dont il a été prouvé qu’ils ont l’effet inverse. L’un de ces aliments est le curcuma.

Bienfaits du curcuma

Le curcuma a longtemps été utilisé dans le cadre de la médecine traditionnelle chinoise et la médecine ayurvédique pour ses propriétés anti-inflammatoires. Il est largement adopté dans la culture occidentale pour la même raison. Une étude de 2011 a testé ses effets sur l’arthrite chez le rat, et a constaté que le curcuma a diminué la production de cytokines inflammatoires, tout en augmentant la production de cytokines anti-inflammatoires dans le corps. Ces chercheurs ont également comparé le curcuma au gingembre, et ont constaté qu’il était un anti-inflammatoire encore meilleur que le gingembre l’est.

Le curcuma est aussi utilisé pour favoriser la santé digestive. Plus précisément, il peut aider à traiter la maladie de Crohn, les ulcères et la maladie intestinale inflammatoire. En outre, le curcuma est un antioxydant, de sorte qu’il contribue à prévenir le cancer. Une étude qui a testé 3 types de racine de curcuma différents a constaté qu’il était en mesure de réduire le cancer du sein, le cancer du côlon, la leucémie et le mélanome !

Bienfaits du poivre noir

Manger du curcuma avec du poivre noir va totalement maximiser ses effets. Il y a une substance dans le poivre noir appelée pipérine qui augmente l’absorption du curcuma (biodisponibilité) par votre corps de 2000% ! Même à lui seul, le poivre noir peut combattre l’oxydation dans votre corps et peut stimuler une digestion saine.

Bienfaits des tomates

Les tomates sont pleines de lycopène, ce qui leur donne leur couleur rouge vif ! C’est aussi ce qui en fait de puissants anti-oxydants. Non seulement celles-ci réduisent votre risque de cancer, mais la consommation de lycopène peut également aider à se prémunir contre les maladies cardiaques en abaissant le taux de cholestérol dans votre corps et en conservant votre pression artérielle faible. La biodisponibilité du lycopène (comment notre corps peut l’absorber pendant la digestion) est significativement augmentée lorsque nous mangeons des tomates cuites par rapport aux tomates crues

detox-soupe-tomate





Recette de soupe curcuma tomate

soupe-curcuma-tomate

Cette soupe colorée et délicieuse tire profit de ces trois aliments qui combattent les maladies chroniques. Nous aimons aussi la rapidité de préparation : seulement 15 minutes!

Ce dont vous avez besoin :

  • ¾ de tasse de tomates cerises, rincées et coupées en deux
  • 1 tomate en dés (ne jetez pas le jus)
  • ½ tasse de bouillon de légumes à faible teneur en sodium
  • 1 oignon émincé
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 2 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 1 cuillère à café d’huile de coco
  • ½ cuillère à café de sel marin
  • 1 cuillère à café de basilic séché
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • Poivre noir fraîchement moulu au goût

Ce qu’il faut faire :

  1. Faites revenir l’oignon et l’ail dans de l’huile de coco à feu moyen pendant 1 minute.
  2. Ajoutez le curcuma, les tomates cerises et les dés de tomate. Faites cuire jusqu’à ce que les tomates soient tendres.
  3. Ajoutez le bouillon, le vinaigre de cidre, le basilic et un peu d’eau. Portez à ébullition à feu moyen-élevé, puis couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 5 minutes.
  4. Mixez à l’aide d’un blender ou d’un mixeur à main jusqu’à avoir une consistance crémeuse.
  5. Assaisonnez avec du sel et du poivre et noix mélangées, pour garnir.







Source (cliquez sur le lien)

Source (cliquez sur le lien)

Source (cliquez sur le lien)

Source (cliquez sur le lien)

Merci pour votre partage !

Une pensée sur “Soupe à la tomate curcuma et poivre noir cuisinée en 15 minutes pour combattre l’inflammation et bien plus…

  • novembre 29, 2016 à 08:06
    Permalink

    article très intéressant…. Souffrant d’inflammation , je ne peux qu’être attiré par vos écrits. Je vais évidemment tester votre recette, gourmande comme j’aime.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *