10 bruits du corps humain qui devrait vous alerter

Imprimer






Etes-vous à l’écoute de votre corps ? Celui-ci émet toute sorte de sons, le plus souvent physiologiques et bénins. Cependant, certains bruits peuvent être le signe d’une pathologie. Ecoutez bien, c’est votre corps qui vous alerte ! Le Dr Damien Mascret, médecin généraliste, fait le point pour Doctissimo sur les bruits qui doivent vous amener à consulter.

el923_626x416

1. Un sifflement dans les poumons

Vous entendez un sifflement dans vos poumons à l’inspiration ou à l’expiration ? « C’est le signe d’un rétrécissement du calibre des voies aériennes supérieures », indique le Dr Mascret. Ce bruit inhabituel doit faire suspecter une infection pulmonaire, de l’asthme ou une bronchiolite chez un nourrisson. « Un enfant qui a avalé un corps étranger peut aussi émettre un sifflement à chaque mouvement respiratoire« , informe le Dr Mascret. Les sifflements respiratoires doivent vous conduire chez votre médecin.

genoux

2. Des craquements d’articulations associés à une douleur

« Les articulations craquent fréquemment et c’est le plus souvent parfaitement normal », informe le Dr Damien Mascret. « Le renouvellement du liquide à l’intérieur des articulations expliquerait ce bruit »,explique-t-il. Le craquement des doigts ne doit ainsi pas vous inquiéter. En revanche, si des craquements sont fréquents au niveau d’une articulation et associés à des douleurs, surtout si vous avez plus de 45 ans ou si vous avez surmené vos articulations par la pratique d’un sport intensif par exemple, mieux vaut en parler à votre médecin. « Celui-ci vous fera faire une radio pour voir s’il n’y a pas un problème d’arthrose«  indique le Dr Mascret.

nez-news

3. Un sifflement permanent du nez

En dehors d’un rhume, si vous entendez que votre nez siffle et que ce bruit est permanent, et accentué lors d’un rhume ou d’une bronchite, méfiance ! « Un sifflement nasal permanent est dû à un obstacle, par exemple des polypes qui se sont formés dans le nez », informe le Dr Mascret. Son conseil ? Aller voir un médecin oto-rhino-laryngologiste.

Hispanic girl covering her ear with her hand

4. Un chuintement dans les oreilles

Vous entendez en permanence un sifflement, une sorte de battement dans l’une de vos oreilles ? « La perception d’un tel bruit peut être le signe d’une artère à proximité de l’oreille qui commence à être dilatée ou d’une hypertension artérielle« , informe le Dr Mascret. Consultez si vous avez constaté un chuintement permanent dans une oreille ! Votre médecin vérifiera votre tension et vous fera passer des examens afin de voir si vous n’avez pas une malformation artérielle. En revanche, si vous avez juste les oreilles qui bourdonnent après une surexposition aux bruits, pas d’inquiétude !

hoquet

5. Un hoquet fréquent

Le hoquet est le plus souvent bénin. « Le hoquet peut, beaucoup plus rarement, être lié à une irritation du nerf pneumo-gastrique ou du nerf phrénique », informe le Dr Mascret. Une tumeur peut provoquer une stimulation des nerfs qui passent à proximité. « Dans ce cas, le hoquet est récurrent et souvent accompagné d’autres signes : grosseur que l’on sent, douleurs au niveau de l’abdomen ou du creux d’estomac, difficultés digestives… », explique le Dr Mascret.

ventre

6. Le ventre qui ne gargouille plus

Les gargouillis de votre ventre vous inquiètent ? Pourtant, ce sont des bruits en général bénins et c’est plutôt le « non-bruit » au niveau intestinal qui devrait vous alerter. « De façon paradoxale, c’est le silence au niveau abdominal qui est inquiétant », souligne le Dr Mascret. « Plus de gargouillis au niveau abdominal peut être le signe d’une occlusion intestinale« , explique-t-il. Cette absence de bruit s’accompagne alors de crampes abdominales, vomissements, d’incapacité à émettre des selles et des gaz.

machoire-qui-craque_resize_diapo_w

7. La mâchoire qui craque ou qui claque

Une mâchoire ne craque pas sans raison. Cela signale un problème au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire, notamment un syndrome algo-dysfonctionnel de l’appareil manducateur, (SADAM) appelé aussi syndrome de Costen. Le craquement de la mâchoire est associé à d’autres symptômes : douleur au niveau d’une ou des articulation(s) mandibulaire(s), bourdonnements ou sifflements d’oreille, limitation de l’ouverture buccale, névralgies faciales, migraines, vertiges, maux de tête… Si vous présentez de tels signes, consultez votre chirurgien-dentiste ou un stomatologue.

machoire

8. Des bourdonnements dans les oreilles

Un grésillement ou un bourdonnement d’oreille permanent ? Vous pourriez souffrir d’acouphènes. Ces derniers peuvent avoir été causés par un traumatisme acoustique, le phénomène normal de vieillissement de l’oreille, par une maladie de Ménière ou d’autres pathologies de l’oreille. « Une consultation ORL est indispensable« , indique le Dr Mascret.

grincement-jpg-medium

9. Des grincements de dents

Votre conjoint vous a dit que vous grinciez des dents la nuit ? Vous entendez votre enfant qui grince des dents ? Ce bruit est lié à une anomalie nommée bruxisme. Si le bruxisme survient de façon occasionnelle, pas d’inquiétude. En revanche, s’il devient plus fréquent, mieux vaut consulter un chirurgien-dentiste. Le bruxisme peut en effet entraîner des complications au niveau des dents et des articulations. « Il est souvent plus intense la nuit, ce qui contribue à abîmer l’émail des dents« , souligne le Dr Mascret.

Woman covering ears while man snores in sleep.

10. Un ronflement important

Il existe beaucoup de ronfleurs simples qui ne présentent pas de troubles de santé. Cependant, attention, le ronflement peut être un signe révélateur d’un syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS). « Le ronflement de l’apnée du sommeil ne ressemble pas au petit ronflement que l’on connaît, il s’agit d’un ronflement très bruyant et spectaculaire car il s’agit d’une reprise inspiratoire après une pause (silence complet) d’une bonne dizaine de seconde », informe le Dr Mascret. S’il est associé à des signes du SAOS, tels que des arrêts respiratoires décrits par l’entourage, des réveils nocturnes fréquents – souvent pour aller uriner -, une somnolence au cours de la journée, des  maux de tête le matin, des troubles de la concentration et de la mémoire, il faut consulter.

Source (cliquez sur le lien)






Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *