Le Siwak et ses nombreux bienfaits pour la santé bucco-dentaire

Imprimer





Les scientifiques commencent à peine à découvrir les vertus du siwak qui provient de l’arbre al-‘arak en l’introduisant dans la composition de certains dentifrices tandis qu’on connait ses bienfaits depuis plusieurs siècles.

Santé bucco-dentaire :

Le siwak purifie la bouche (élimine microbes, bactéries etc..)· Il évite les caries et leur extension.· Il renforce les gencives qui deviennent plus solides, prévient la plaque dentaire, rend les dents plus blanches, élimine la mauvaise haleine, améliore le sens du goût et éclaircit la voix. D’autre part aide à la digestion, calme les nerfs et arrête les glaires.

Il contient environ 19 substances qui ont des bienfaits pour la santé dentaire comme les antiseptiques naturels, l’acide tannique, l’huile essentielle aromatique qui augmente la salivation, la triméthylamine, l’alcaloïde salvadorine, la vitamine C, les sels minéraux tels que le chlorure et le fluorure ; les minéraux: le soufre, le phosphore, le calcium et surtout le silicium ; des quantités variables de saponines, flavonoïdes et stéroïdes.

Le Siwâk sous le microscope

Après avoir porté à ébullition un mélange d’alcool + glycérine + eau (en quantité équivalente) + des tranches transversales des Siwâk, les chercheurs ont identifié 3 couches :

1. La couche supérieure composée d’une écorce douce (comme celui du chêne)
2. Une couche intermédiaire un peu plus solide que la précédente
3. Une couche inférieure fine en fibres de cellulose très bien agencées. Les fibres sont parfaitement ordonnées par dizaines en ensembles disposés côte à côte. C’est une vraie brosse à dents naturelle.

1931566ff45a4ec98

L’influence de la plaque dentaire sur la santé

Après avoir détruit les cellules épithéliales des gencives, les bactéries atteignent les vaisseaux sanguins et donc la circulation sanguine générale du corps, atteignant d’autres organes.

 

Ce type d’infection a été répertorié et classifié par les scientifiques :

  • La bactérie de bouche de l’espèce « profiromonaz jinjia fals » va jusqu’au cœur, endommage les vaisseaux sanguins qui l’alimentent au point les obturer (sécrétion d’enzymes qui font s’accumuler les acides gras).
  • La bactérie de bouche de l’espèce « hliyou cobactir bilory » cause les aphtes (trous inflammatoires) de l’estomac.
  • Une autre espèce de bactéries de bouche extrêmement dangereuse cause une accumulation des acides gras dans les vaisseaux sanguins du cerveau, coupant peu à peu son alimentation en oxygène.
  • D’autres espèces encore de bactéries de bouche atteignent les yeux, les poumons, la peau, les reins et les articulations.

Le Siwâk : un remède efficace

Un magazine de l’Allemagne de l’Est, paru en 1961 (n°4) a publié un article réalisé par le chercheur ROWADART -Directeur du Département des Microbes de l’Université Rosto. Il y dit : »J’ai lu sur le Siwak que les arabes l’utilisent comme brosse à dents dans leur livre d’un voyageur qui a visité un de leurs pays. Ce voyageur a montré cela d’une manière ironique en disant : « Comment peut-on, au XXème siècle, se frotter encore les dents avec un bâtonnet de bois ? Cela relève de l’archaïsme et du sous-développement de ces peuples. » – Le Docteur ROWADART explique qu’il s’est penché sur le sujet et qu’il a cherché une vérité scientifique derrière cette pratique. Il en a donc réduit en poudre et l’a rajouté, dans une couveuse, à une culture microbienne. Les résultats ont montré que la poudre de Siwâk a attaqué les bactéries de la même façon que la pénicilline(antibiotique très efficace). 7 ans après, le Docteur Frédérique FOSTER a confirmé ces résultats et s’est mis à utiliser personnellement et régulièrement le Siwâk.

Composants chimiques du Siwâk

Des études plus approfondies ont permis d’identifier les composants du Siwâk :

  • Les fibres contiennent un élément anti-inflammatoire à large spectre et qui assure la blancheur des dents, maintient les gencives en place et empêche leur saignement tout en les renforçant
  • Un élément, nommé « Sinnigirin », ayant une forte odeur et un certain goût qui a une réelle action anti-microbienne
  • Du « Cholure » et de la « Silica » qui rendent les dents plus brillantes. La « Silica » entraîne la formation d’une substance collante invisible qui recouvre et protège l’émail de la dent des effets de la « plaque dentaire » et donc de la formation des caries
  • Du « 3-Méthyl-Amine » qui guérit les blessures des gencives et les renforce. Elle modifie la réaction chimique de la muqueuse buccale avec les bactéries de bouche (par action sur l’hydrogène), diminuant leur multiplication
  • Des anti-inflammatoires et des Anticorps contre certaines tumeurs
  • Du « Florène » qui réagit avec l’émail dentaire, qui transforme l’ »hydroxy-Apatit » en « Floro-Apatit »renforçant l’émail
  • De la « Silice » à hauteur de 4%, qui dissout la « plaque dentaire » et du « Bicarbonate de Soude » dont l’effet bénéfique a été identifié et utilisé par les fabricants de dentifrice
  • Du « Silva Yourya » qui lutte contre la carie et les maladies de la gencive
  • De l’ »Acide Anisik » qui aide les poumons à éliminer du mucus, de l’ »Acide Ascoropique » et de la matière « citocetral » qui renforcent tous deux les vaisseaux sanguins des gencives
  • 1% d’huile naturelle parfumée
  • De « l’Antralitone » qui régule le fonctionnement des intestins

Différence entre Siwâk et dentifrice

Après la découverte des vertus du Siwâk et des ses bienfaits sur la santé bucco-dentaire, des chercheurs en médecine dentaire ont expérimenté de nouveaux dentifrices à base de Siwâk. Ils l’ont appelé le dentifrice « Qualime Swaks » produit par une société suisse célèbre nommée « Farma Pazl Limited ».

Ils ont lancé ce dentifrice sur le marché mais il n’avait pas les mêmes effets que l’utilisation du Siwâk. Ils se sont posé la question du pourquoi. Ils ont refait de nouvelles études sur le frottement du Siwâk. Ces études ont montré l’apparition de nouveaux composés qu’ils n’avaient pas inclus dans le « Qualime Swaks ».

En effet ces composés sont formés lors de réactions chimiques lors du frottement entre le Siwâk et les dents au contact des enzymes salivaires. Ces nouveaux composés ont prouvé leur efficacité en supprimant 97% des bactéries en peu de temps. Certaines enzymes n’étant produites que pour répondre à des modifications d’acidité de la bouche, certains composés du Siwâk sont produits avec ce mécanisme vital.

Le Siwâk possède donc une triple action : mécanique, chimique et vitale

Des dentistes ont mis en garde contre certains dentifrices riches en fluoride qui empoisonnent les enfants qui en avalent accidentellement, contrairement au Siwâk. L’Assemblée des Dentistes Américains a démontré l’incapacité de la brosse à dents à éliminer toutes les bactéries de la bouche, contrairement au Siwâk qui a des capacités absorbantes. Après 14 jours, les bactéries transforment la brosse à dents en un milieu de culture adéquat.

Une aide dans l’abstinence de la cigarette

Une étude récente a montré le besoin physiologique dans la relation mécanique entre la main et la bouche. C’est la base qui fonde la réussite de l’industrie de la cigarette ainsi que le point commun entre la dépendance et son remède. La persévérance dans l’abstinence de cigarette apparaît avec l’utilisation d’un remplaçant hygiénique comme le fait de porter un bâtonnet de Siwâk à la bouche. Il est donc conseillé de joindre à une cure anti-tabac l’utilisation du Siwâk.

Source (cliquez sur le lien)






Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *