Un couple russe sauve un chat dont les pattes étaient coincées dans la glace

Imprimer



En Russie, un couple a trouvé un chat avec ses pattes coincées dans la glace et incapable de bouger pendant les intempéries hivernales. Ils n’ont pas hésité à lui venir en aide pour le sauver.

L’hiver dans la ville de Zlatooust est implacable. Un homme nommé Sergey Baranov a découvert un chat dont les pattes étaient coincées dans la glace.

Le chat aurait essayé de se cacher sous sa voiture pour chercher de la chaleur, mais le temps glacial a finalement gelé ses pattes et l’a coincé dans la neige. Serge Baranov a déplacé sa voiture et a demandé à sa femme, Yelena, de l’aider pour sauver le chat.

Le félin digne d’une peluche était coincé par un froid de -35 °C. Une couverture de glace enveloppait sa fourrure et ses moustaches étaient couvertes de givre.

Yelena est allée immédiatement chercher un seau d’eau chaude pour aider à dégivrer la glace pendant que son mari restait à surveiller le chat.

Après plusieurs seaux d’eau tiède, ils ont pu libérer ses pattes de la glace et l’ont rapidement enveloppé d’une grande couverture et l’ont amené à l’intérieur de leur maison.

Pendant toute l’opération de sauvetage qui aura duré 10 minutes, le chat n’a pas fait un bruit comme s’il savait qu’ils essayaient de l’aider.

“Il faut toujours vérifier ce qui est sous vos voitures avant de démarrer le moteur !” a déclaré Serge Baranov dans la vidéo.

Regardez le sauvetage dans cette vidéo :

“Nous avons appelé un vétérinaire qui est venu tout de suite pour des soins. A la fin de la journée, le chat avait commencé à remarcher” a déclaré le couple. Le vétérinaire a déterminé que le chat était âgé de sept à neuf mois.

Trois jours après le sauvetage, le couple a trouvé une dame dans leur ville qui est heureuse de donner au chat un foyer aimant. Ses pattes vont bien, il court et saute partout.

Sa nouvelle propriétaire le garde à l’intérieur. Le chat semble aimer sa nouvelle maison et aime être câliné.

Mise à jour du chat dans cette vidéo.





Source

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :