Crème mains réparation intense maison

Imprimer



Voici une crème pour les mains très facile à préparer à la maison. Elle est idéale pour les moments où nous ressentons une peau extrêmement sèche et craquelée en raison du froid, du contact avec l’eau ou d’autres facteurs externes. Sa texture dense et les actifs que nous utiliserons aideront à retrouver la douceur de vos mains en peu de temps.

Gardez à l’esprit que de nombreuses crèmes commerciales, y compris certaines apparemment «naturelles», comprennent des ingrédients non recommandés pour la santé. Ce sont des substances qui peuvent modifier nos hormones, affecter la fertilité, provoquer des allergies, ou avec un potentiel cancérigène, entre autres.

Propriétés de la crème

Les beurres utilisés dans cette recette, le karité et le cacao, adoucissent et calment les irritations, hydratent en profondeur, et sont exceptionnels pour la réparation et la régénération de la peau. D’autre part, l’huile de ricin  potentialise l’action de réparation intensive, en plus d’aider à protéger la peau et compléter la formule  avec de l’huile d’amande, facilite la pénétration de la crème et augmente son pouvoir émollient et anti-inflammatoire.

En ce qui concerne les huiles essentielles utilisées, la lavande fait partie des meilleurs pour aider à récupérer la peau endommagée. Et d’un autre côté, l’huile essentielle de katafray (cedrelopsis grevei), est excellente pour apaiser les peaux irritées.

INGRÉDIENTS

Si vous n’avez pas tous les ingrédients proposés, nous vous proposons quelques idées de substitution avec ce que vous avez peut-être à la maison.
  • 4 cuillères à soupe de beurre de karité
  • 2 cuillères à soupe de beurre de cacao
  • 8 cuillères à soupe d’huile d’amande (ou autres comme le sésame, l’olive …)
  • 1 cuillère à café d’huile de ricin
  • 40 gouttes d’huile essentielle de lavande
  • 20 gouttes d’huile essentielle de katafray (cedrelopsis grevei)

Recommandations lors de l’achat de matières premières 

Il est conseillé de choisir des beurres et des huiles naturels et non raffinés, de premières pressions à froid, et vierges, pour vous assurer de garder toutes leurs propriétés. Quant aux huiles essentielles, elles devraient être extraites par distillation à la vapeur d’eau, pour éviter les produits frelatés ou avec des résidus chimiques indésirables. Il est également possible de les acquérir à partir de l’agriculture biologique, pour contribuer à un environnement plus sain.

PRÉPARATION

  1. Mettre les beurres au bain-marie à feu doux.
  2. Quand ils ont fondu, éteignez le feu et ajoutez les huiles (amandes et ricin). Bien mélangez le tout.
  3. Versez dans un pot en verre. Quand le mélange a refroidi un peu, mais qu’il est encore liquide, ajoutez les huiles essentielles. Remuez bien pour qu’elles soient complètement incorporées.
  4. Couvrir le pot sans le fermer complètement. Quand le mélange commence à se solidifier, remuez constamment jusqu’à ce qu’il soit complètement refroidi. Cela aidera à rendre la crème plus douce. Vous pouvez passer cette étape et laisser refroidir sans remuer, ce sera juste un peu plus solide.
  5. Une fois la crème refroidie, fermez le pot hermétiquement et conservez-le à température ambiante à l’abri de la lumière.

Application

La texture de cette crème est assez compacte, mais elle fond immédiatement lorsqu’elle entre en contact avec la peau. Elle devrait bien s’étaler avec un massage doux pour aider son absorption. Une fois la crème appliquée, laissez-la reposer quelques minutes et retirez les résidus que la peau n’a pas absorbés avec un chiffon. Évidemment, cette crème sert aussi pour toutes les zones sèches du corps comme les coudes ou les pieds.

IDÉES POUR ADAPTER LA RECETTE AVEC CE QUE VOUS AVEZ À LA MAISON

Beurres : Vous pouvez utiliser uniquement du karité, en remplaçant le cacao par celui-ci. Ou utilisez de l’huile de noix de coco vierge à la place d’un ou des deux beurres, mais dans ce cas, il peut être nécessaire d’ajouter de la cire d’abeille pour épaissir.
Huiles végétales : Utilisez n’importe quelle huile végétale de qualité telle que l’huile d’olive, de sésame, d’argan, de rose, de macadamia… Y comprises, les huiles macérées tel que le calendula ou l’hypericum (millepertuis).
L’huile de ricin :  Dans cette recette, elle fournit un facteur de réparation supplémentaire, mais on peut s’en passer, ou elle pourrait être remplacée, par exemple, par du miel.
Huiles essentielles : vous pouvez faire la recette sans huiles essentielles, ou les remplacer par celles que vous avez. Celles qui se combineraient bien dans cette crème sont : rose géranium, ciste, myrte, camomille, encens, myrrhe, genévrier, lavande…

LES SUBSTANCES NOCIVES POUR LA SANTÉ

Pour être conscient de la quantité de toxines que nous mettons sur notre peau à travers les produits cosmétiques, voici quelques-uns des ingrédients que l’on peut retrouver et certains des dommages possibles associés :

  • Propylparabène : lié aux allergies, immunotoxicité, perturbation endocrinienne, toxicité pour la reproduction.
  • Methylparaben : perturbateur endocrinien, allergies, immunotoxicité, changements au niveau cellulaire ou biochimique.
  • Phénoxyéthanol : irritation (peau, yeux, poumons). Toxicité sur le système organique (non reproductif).  Allergies, immunotoxicité.
  • Stéarate de PEG-40 : toxicité sur le système organique (non reproductif).
  • Cyclopentasiloxane : persistance et bioaccumulation. Toxicité sur le système organique (non reproductif).  Neurotoxicité, cancer, perturbateur endocrinien.
  • Diméthicone : toxicité sur le système organique (non reproductif).

Rappelez-vous que ce que nous mettons sur notre peau pénètre dans le sang en peu de temps. Ces crèmes respectent sans doute les limites légales. Mais nous savons que ces limites ne valorisent pas l’effet cocktail, c’est-à-dire l’ensemble des ingrédients contenus dans le produit, plus la somme de toutes les toxines auxquelles nous nous exposons quotidiennement. Crème, maquillage, parfum, gel, shampoing, dentifrice…et cela sans compter la pollution de l’environnement, les pesticides et les métaux lourds dans les aliments, les produits de nettoyage , etc.

Parce que beaucoup de règlements sont faits en pensant plus au respect des intérêts commerciaux qu’à ceux de la santé des gens et de la planète. 

Pour cela, la préparation de nos propres produits cosmétiques naturels, en choisissant consciencieusement les matières premières, est un geste qui, en plus d’être sain, peut être très révolutionnaire. Et si vous ne pouvez pas, consultez au moins des bases de données telles que la vérité sur les cosmétiques pour soutenir uniquement les entreprises engagées pour la santé de tous. Agissons pour que l’industrie cosmétique cesse de profiter de notre ignorance et de notre passivité, libérant librement dans l’environnement des substances dont ils n’ont pas démontré l’innocuité et dont nous paierons les conséquences pour des générations. En tout cas, il est important de toujours garder à l’esprit le principe de la cosmétique naturelle la plus fiable, qui fait appel au bon sens et à l’expérience humaine millénaire : “ne mettez pas sur votre peau ce que vous ne mettez pas dans la bouche”.



pierresetcristaux.com
Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :