5 Façons simples d’apprendre à améliorer l’oxygénation de votre corps

Temps de lecture : 4 minutes

Imprimer
Vous pouvez survivre 3 mois sans manger, 3 jours sans boire d’eau, mais vous ne pouvez pas faire 3 minutes sans air. L’oxygène joue un rôle crucial dans votre bien-être et ce n’est que par l’air pur que vous pouvez obtenir plus d’oxygène. Découvrons l’importance de l’oxygène et comment vous pouvez améliorer l’oxygénation de votre corps.

Le rôle de l’oxygène

1. Revigore, revitalise et électrise au niveau cellulaire

La cellule aérobie utilise du glucose et de l’oxygène pour générer 18 fois plus d’énergie que la cellule anaérobie. Cela explique pourquoi lorsque le corps est bien approvisionné en oxygène aux bonnes doses, on peut ressentir son effet énergisant.

D’autre part, l’hypoxie ou le manque d’oxygène entraîne de la fatigue, de la léthargie, des nausées, des maux de tête et une faiblesse générale du corps.

Même si une grave privation d’oxygène peut entraîner des lèvres sèches bleues  ou une peau bleue en raison du sang qui devient bleu, une légère privation d’oxygène peut commencer par une faiblesse générale ou une léthargie dans le corps.

2. Apaise les nerfs

Chaque fois que vous vous sentez irrité et déprimé à cause de certaines circonstances, il suffit d’une bouffée d’air frais pour vous calmer. En effet, l’oxygène aide à détendre le système nerveux et à éradiquer les tensions ou les angoisses.

Un autre symptôme du manque d’oxygène est l’euphorie, un état de surexcitation et un état artificiel de bonheur.

Cela se produit parce que le système nerveux est privé d’oxygène, ce qui entraîne une surstimulation ou un déclin de la fonction cognitive. Outre l’euphorie, cela peut également entraîner des changements mentaux comme un manque de jugement, de l’irritabilité, un manque de perspicacité, de coordination et une faible auto-évaluation.

3. Élément vital de la vie

L’absorption d’oxygène est empêchée par le monoxyde de carbone. Le monoxyde de carbone est abondant dans la plupart des villes métropolitaines en raison de la pollution, de la fumée des véhicules et de la présence de moisissures. Le monoxyde de carbone adhère aux globules rouges et empêche l’absorption d’oxygène, provoquant ainsi une privation d’oxygène.

Il en va de même pour le tabagisme, car cela augmente également le monoxyde de carbone dans le corps et diminue l’apport d’oxygène.

En conséquence, cela peut entraîner une privation d’oxygène au niveau cellulaire et entraîner la défaillance de certaines parties du corps. Certains fumeurs peuvent subir une amputation des membres, comme les orteils et les pieds pour la même raison.

Comment améliorer l’oxygénation ?

Le cancer ne peut pas vivre dans un corps bien oxygéné. L’air pur a un effet profond sur votre corps. Voici des moyens d’augmenter l’absorption d’oxygène dans votre système :

1. Hydratation

Le corps perd plusieurs verres d’eau chaque jour. Au réveil chaque matin, il est essentiel de revitaliser votre système avec une tasse d’eau. S’hydrater avec une tasse de café ou de thé ne suffira pas. Étant donné que le thé ou le café contiennent de la caféine et des cristaux de sucre, ils ont tendance à déshydrater le corps plus qu’à l’hydrater.

Si vous n’êtes pas suffisamment hydraté, les globules rouges ont tendance à s’agglutiner les uns aux autres et sont incapables de capter suffisamment d’oxygène.

Une bonne hydratation signifie boire suffisamment d’eau et éviter les stimulants aux propriétés déshydratantes.

2. Respiration correcte et consciente

Avez-vous déjà vu un petit bébé respirer ? Tout l’abdomen entre et sort au fur et à mesure que le bébé respire. Vos muscles abdominaux sont conçus pour faciliter le processus de respiration. La plupart des adultes ont perdu l’art de la respiration abdominale en raison d’une mauvaise posture en position assise ou en portant des vêtements serrés.

C’est là que la pratique du yoga, du pranayama et des exercices comme le Pilates visent à renforcer le tronc et à engager les muscles abdominaux à respirer, augmentant ainsi l’absorption d’oxygène. En outre, il est également essentiel de respirer par le nez. Le nez aide à purifier, humidifier et assainir l’air rentrant par les narines.

3. Les ions négatifs ont un effet positif sur l’augmentation de l’oxygénation

Vous êtes-vous déjà senti mal à l’aise dans une pièce surpeuplée ou climatisée ? La raison en est le manque d’ions négatifs dans la pièce. Les ions sont des particules chargées invisibles dans l’air – soit des molécules, soit des atomes, qui portent une charge électrique. Certaines particules sont chargées positivement et d’autres sont chargées négativement.

Pour le dire simplement, les ions positifs sont des molécules qui ont perdu un ou plusieurs électrons alors que les ions négatifs sont en fait des atomes d’oxygène avec des électrons chargés négativement. Ces ions négatifs ont un effet inverse sur l’organisme en améliorant la circulation de l’air pur.

Les ions négatifs sont abondants dans la nature, en particulier autour des cascades, près des vagues à la plage, après une tempête, sur l’océan et dans une forêt de pins.

4. Bien faire de l’exercice

Faites de l’exercice pour améliorer votre capacité pulmonaire et permettre à vos poumons d’absorber plus d’oxygène. Cela améliorera votre capacité respiratoire et facilitera l’apport d’oxygène pour atteindre vos cellules plus rapidement.

Chaque fois que vous en avez l’occasion, faites des entraînements modérés à intensifs qui maximisent votre capacité pulmonaire, vous essoufflent pendant un certain temps et améliorent ainsi la puissance de vos poumons.

L’oxygène et l’air pur sont un élément vital de la vie. Alors, assurez-vous de prendre de l’air frais pour la vitalité et une bonne santé.

Un manque d’oxygène peut être une cause inconnue pour la plupart des maladies d’aujourd’hui

5. Mangez des aliments riches en fer

Certains aliments peuvent aider à améliorer les niveaux d’oxygène dans votre sang. Le fer est un minéral nécessaire à nos globules rouges, les cellules qui transportent le sang dans le corps. C’est pourquoi nous pouvons être fatigués et épuisés si nous manquons de fer.

Les légumes à feuilles vertes comme le chou frisé et le brocoli, les fruits comme les pommes, les légumineuses et les protéines maigres comme les œufs, la volaille et le poisson sont d’excellentes sources d’aliments riches en fer.


Vous aimerez aussi : 10 conseils pour récupérer votre énergie






Source

Source

%d blogueurs aiment cette page :