Le fruit des moines l’édulcorant le plus sain à ce jour ?

Temps de lecture : 6 minutes

Imprimer




Le sucre est le tueur doux et silencieux lié à de nombreuses maladies chroniques telles que le diabète, l’obésité, les maladies cardiaques, le cancer et bien d’autres. De plus en plus de personnes prennent conscience de ses effets nocifs et recherchent des édulcorants alternatifs.

Certains produits alternatifs sur le marché aujourd’hui, tels que le nectar d’agave, l’aspartame ou le sucralose, prétendent être meilleurs et plus sains que le sucre. Cependant, ces substituts courants peuvent être des loups déguisés en brebis.

Par exemple, l’aspartame utilisé dans les sodas light a été associé à certains symptômes comme des malaises, des maux de tête ou des douleurs abdominales. Certaines études montrent qu’il peut être toxique lorsqu’il est mélangé avec des colorants alimentaires courants. Le nectar d’agave peut être bon s’il est pur et naturel, mais en réalité, ces agaves disponibles dans le commerce sont souvent composés d’au moins 70 % de fructose. Enfin, le sucralose (plus connu sous les marques Splenda, Sukrana, Candys ou Nevella) est traité à l’aide de chlore et est une source de pollution de l’eau.

Les édulcorants naturels sont donc la voie à suivre !

Le miel cru, la stévia et la mélasse sont des substituts sains populaires. Ces trois édulcorants ont tous leurs bienfaits soutenus par la science et la recherche. Mais un autre édulcorant naturel moins connu peut même être meilleur encore : le fruit des moines alias Luo Han Guo.

Qu’est-ce que le fruit des moines

Aussi appelé « monk fruit » ou fruit du moine, le Luo Han Guo est un petit fruit rond largement planté dans les régions méridionales du sud de la Chine. Cette plante au nom scientifique, Siraitia  grosvenorii  fait partie de la famille des Cucurbitacées. Ses noms chinois et anglais ont été inventés après les moines bouddhistes (appelés luohan) qui ont cultivé la plante il y a plusieurs siècles.

La chair du fruit du moine peut être consommée fraîche, mais elle est souvent vendue sèche car difficile à conserver.  Les fruits sont généralement séchés au four puis utilisés pour faire du thé ou de la soupe.

Il est utilisé comme une plante thérapeutique dans la médecine traditionnelle chinoise depuis le 13e  siècle. Le fruit du moine était utilisé pour humidifier les poumons, dissiper la chaleur et arrêter la toux. Il a également été utilisé pour le soulagement gastro-intestinal car on pense qu’il humidifie les intestins, régulant ainsi les selles et soulageant la constipation.

Malgré son utilisation depuis des centaines d’années, ce n’est qu’au cours des deux dernières décennies que le fruit du moine a été utilisé commercialement comme édulcorant. Le fruit du moine est broyé pour obtenir l’extrait de fruit après avoir retiré la peau et les graines. Les extraits peuvent également être dérivés de fruits de moine séchés. Le concentré de fruit de moine cru nécessite un traitement supplémentaire pour un stockage plus long et l’élimination de nombreuses saveurs supplémentaires.

Avant que son extraction commerciale et sa fabrication ne soient brevetées par Procter & Gamble en 1995, des méthodes inférieures étaient utilisées pour homogénéiser, traiter puis pasteuriser l’extrait de fruit de moine. Lorsque le brevet a expiré en 2013, de nombreuses autres entreprises ont alors utilisé des procédés plus sophistiqués pour produire des édulcorants aux fruits de moine sous forme liquide, de granulés et de poudre.

Les édulcorants aux fruits de moine sont jusqu’à 250 fois plus sucrés que le sucre de table sans les glucides élevés qui accompagnent le sucre. Il a zéro calories et zéro glucides. Il a été classé comme “généralement classé comme sûr” ou GRAS par la FDA aux États-Unis. Même les diabétiques et les femmes enceintes peuvent consommer des édulcorants aux fruits de moine car ils n’augmentent pas la glycémie. Contrairement à la plupart des fruits, ce qui rend celui-ci si sucré est l’abondance d’antioxydants spécifiques appelés mogrosides.

Quels sont les composants du fruit du moine ?

Ce qui fait du fruit du moine une alternative saine au sucre, ce sont ses composants naturels. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour connaître la répartition nutritionnelle exacte du fruit, nous savons déjà qu’il contient les éléments suivants :

  • Mogrocides 1 à 5
  • Kaempférol
  • Cucurbitacines
  • Glycosides triterpéniques

Le fruit du moine contient également de la vitamine C et des fibres de polysaccharides.

5 avantages pour la santé du fruit du moine

1. Anti-inflammatoire

2. Antioxydant

3.  Anti-tumorigène et anti-fibrotique

4.  Analgésique

5.  Anti-obésité

Anti-inflammatoire

Le fruit du moine est probablement le plus célèbre pour ses effets anti-inflammatoires. Bien avant que la science n’ait décomposé ses composants et expliqué sa puissance, les praticiens de la médecine chinoise l’utilisaient déjà comme anti-inflammatoire et antihistaminique naturel pour soigner les maux de gorge, soulager les troubles digestifs et calmer les coups de chaleur.

Complètement opposé au sucre, qui déclenche ou aggrave l’inflammation, le fruit du moine initie une réponse contre l’inflammation par l’action des mogrocides et de la cucurbitacine. Les mogrocides régulent à la baisse les expressions des gènes inflammatoires et régulent à la hausse les gènes protecteurs de l’inflammation. La cucurbitacine inhibe également l’action des enzymes COX-2 et des espèces azotées réactives.

Antioxydant

En plus de lutter contre l’inflammation, les mogrocides sont également efficaces contre le stress oxydatif car ils réduisent les espèces intracellulaires réactives de l’oxygène et régulent l’expression des gènes impliqués dans le métabolisme du glucose. Le kaempférol trouvé dans le fruit du moine sert également d’antioxydant efficace car il récupère l’anion superoxyde, l’acide hypochloreux, la chloramine et l’oxyde nitrique dans le corps. Les capacités anti-inflammatoires et antioxydantes du fruit du moine sont probablement la raison pour laquelle on l’appelle le fruit de la longévité. Ces propriétés renforcent le système immunitaire, en gardant les infections et les maladies à distance.

Anti-tumorigène et anti-fibrotique

Vous avez probablement entendu parler de la croyance selon laquelle « le sucre nourrit le cancer ». Et bien qu’il s’agisse d’une affirmation très controversée qui doit encore être nuancée, elle contient une grande vérité. C’est une autre raison impérieuse de choisir le fruit du moine plutôt que les autres édulcorants disponibles.

La cucurbitacine et le glycoside triterpénique disponibles dans le fruit présentent de puissantes propriétés anticancéreuses, anti-tumorigènes et anti-fibrotiques. De nombreuses études ont déjà prouvé que la cucurbitacine aide à prévenir la migration et l’invasion des cellules cancéreuses métastatiques. Le glycoside triterpénique, quant à lui, ralentit l’apoptose ou la mort cellulaire tout en inhibant la prolifération cellulaire, la formation de colonies et l’invasion tumorale.

Analgésique

La cucurbitacine et les flavonoïdes comme le kaempférol, tous deux présents dans le fruit du moine, sont des analgésiques naturels qui ont des propriétés antinociceptives permettant le blocage ou la réduction des stimuli douloureux transmis aux neurones sensoriels. Il y a également eu des études associant la cucurbitacine à une cicatrisation plus rapide des plaies.

Anti-obésité

Le sucre est le coupable le plus courant de l’obésité. La consommation de boissons sucrées en calories et d’aliments transformés contenant du sucre raffiné joue un rôle dans l’augmentation du poids corporel, le développement de syndromes métaboliques, de troubles du sommeil, de stéatose hépatique et d’autres problèmes de santé. Remplacer le sucre par du fruit du moine est un bon début pour changer le régime sucré. Non seulement il aide à réguler la glycémie, mais il aide également à lutter contre l’inflammation du tissu adipeux et d’autres affections liées à l’inflammation associées à l’obésité.

Pourquoi n’utilisons-nous pas tous du fruit du moine pour sucrer alors ?

1. Pas toujours facile à trouver

C’est probablement la raison pour laquelle le fruit du moine n’a pas été aussi populaire qu’il devrait l’être, malgré tous ses bienfaits. Le fruit du moine est difficile à cultiver, à récolter et à sécher. La transformation et l’importation des fruits n’ont pas été faciles, ce qui rend les édulcorants aux fruits du moine un peu plus chers que leurs contemporains naturels. La bonne chose est qu’un certain nombre de marques d’édulcorants aux fruits du moine sont maintenant disponibles sur internet. L’accessibilité n’est plus un problème.

2. Certaines personnes peuvent être allergiques aux fruits du moine

Les personnes allergiques aux aliments de la famille des cucurbitacées comme la courge, la pastèque, le concombre et la courgette peuvent également avoir des problèmes avec le fruit du moine.

3. Certaines personnes disent qu’il y a un arrière-goût

En tant que fruit cru et frais, le luo han guo aurait un goût sulfurique. Et même après le traitement, certains disent qu’il a toujours un arrière-goût distinct, légèrement amer. Le goût est relatif. Et comme le fruit du moine est inconnu de beaucoup, il faudra peut-être un peu plus de temps pour s’y habituer.

Quel édulcorant aux fruits du moine devez-vous acheter ?

Malgré les bienfaits du fruit du moine en général, tous les édulcorants aux fruits du moine ne sont pas égaux.

Lorsque vous l’achetez, faites attention à la maltodextrine. Cette poudre dérivée de l’amidon est souvent utilisée comme épaississant ou conservateur dans les produits transformés. La maltodextrine est un polysaccharide (une forme de sucre) qui peut augmenter la glycémie en contrecarrant les bons effets du fruit du moine. Il n’a également aucune valeur nutritive et peut provoquer des réactions allergiques car il est souvent fabriqué à partir de fécule de maïs, de blé ou de pomme de terre.

N’oubliez pas de lire vos étiquettes et assurez-vous de tirer le meilleur parti de ce super édulcorant.

Un goût de passion – Un dessert fabuleux à base de fruits de moine

  • 1 boîte de crème épaisse de noix de coco
  • 2 fruits de la passion bien mûrs ou 4 grosses fraises bien mûres
  • 1/8 c. à café de fruit du moine
  • Baies

Lorsque vous cherchez une boîte de crème de noix de coco, choisissez-en une avec le moins de liquide possible.  Lorsque vous secouez la boîte, vous ne devriez entendre aucun liquide. Et achetez bio avec le moins d’additifs possible.

Réfrigérez la boîte de crème de noix de coco au réfrigérateur pendant 5 à 12 heures. Réfrigérez également le bol mixeur.

Versez la pulpe du fruit de la passion dans le bol, ajoutez le fruit du moine et la crème de noix de coco puis fouettez jusqu’à obtenir des pics mous. Les graines peuvent, bien sûr, être retirées.

Réservez couvert au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Versez dans des ramequins avec quelques baies sur le dessus.


Vous aimerez aussi : 5 bienfaits du fruit du moine





%d blogueurs aiment cette page :