Réfléchissez à deux fois avant d’utiliser un sèche-mains dans une toilette publique

Imprimer

 


Nichole Ward a mené sa propre expérience scientifique en utilisant un sèche-mains dans une toilette publique et a partagé une photo de bactéries sur facebook.  Sa publication devenue virale a été partagé plus de 500 000 fois sur le réseau social et le journal The Sun en a fait un article !

Cela pourrait vous faire réfléchir à deux fois avant d’utiliser cet appareil !

Elle prétend avoir tenu sous un Dyson Airblade (celui où l’on place ses mains à l’intérieur) une boîte de pétri pendant trois minutes et laisser «incuber» pendant 48 heures.

Selon une étude publiée dans le Journal of Applied Microbiology, ce type de séchoir à mains répandrait 60 fois plus de germes que les séchoirs à air standard, et 1300 fois plus que les serviettes en papier. Leurs découvertes ont permis de découvrir que les explosions d’air de 430 mph du sécheur Dyson sont capables de propager des virus jusqu’à 3 mètres dans les toilettes. Le séchoir standard répand les virus à 75 cm, et les essuie-mains à 25 cm.

En 2014, une étude similaire menée par des chercheurs de l’Université de Leeds a montré que le nombre de germes dans l’air était 27 fois plus élevé autour des sécheurs à air pulsé par rapport à l’air autour des distributeurs d’essuie-mains.

La prochaine fois que vous vous séchez les mains dans les toilettes publiques à l’aide d’un sèche-mains électrique, vous risquez de propager des bactéries sans le savoir. Vous pouvez également être éclaboussé avec des microbes provenant des mains d’autres personnes.

Ces résultats sont importants pour comprendre les façons dont les bactéries se propagent, avec le potentiel de transmettre la maladie et la maladie.

 


Source

Source

Source

 

pierresetcristaux.com     
Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :