Les 10 additifs alimentaires les plus controversés et les aliments à éviter !

Imprimer





Utilisés principalement pour prolonger la durée de conservation des aliments, rehausser leur saveur ou préserver leur couleur, de nombreux additifs de synthèse sont inoffensifs; certains, notamment l’acide ascorbique, peuvent même améliorer le profil nutritionnel des aliments. Toutefois, il en est d’autres qui n’on pas été suffisamment expérimentés ou pour lesquels les études n’ont pas donné de résultats probants.


Résultats de recherche d'images pour « Acésulfame de potassium »1. Acésulfame de potassium (ou acésulfame K)

Aliments en renfermant: produits de la boulangerie et pâtisseries, gomme à mâcher, desserts à la gélatine, boissons gazeuses, boissons pour sportifs

Ce que c’est: un édulcorant artificiel environ 200 fois plus sucré que le sucre

Pourquoi l’éviter: les résultats de deux études portant sur des animaux indiquent que cet additif pourrait causer le cancer, bien que d’autres études ont permis d’affirmer qu’il était sans danger. En outre, il se dégrade en acétoacétamide qui, à hautes doses, affecte la thyroïdes des chiens, des lapins et des rats. Portez une attention particulière aux produits qui renferment du sucralose, un édulcorant artificiel, car il est souvent utilisé en conjonction avec ce dernier.


2. Aspartame

Aliments en renfermant: divers substituts du sucre; une foule d’aliments de régime, dont des boissons gazeuses, les boissons substituts de repas et les desserts surgelés hypocaloriques; la gomme à mâcher.

Ce que c’est : un édulcorant artificiel

Pourquoi l’éviter: la controverse autour de cet édulcorant date des années 1970, alors que les résultats d’études menées sur des rats indiquaient qu’il pouvait entraîner la formation de tumeurs au cerveau. Des études plus récentes ont conduit à l’associer aux lymphomes, à la leucémie et au cancer du sein. En outre, il s’est avéré que certaines personnes y étaient extrêmement sensibles, éprouvant des maux de tête et des étourdissement peu de temps après en avoir consommé. Enfin, on a observé que les aliments de régime qui en renfermaient non seulement ne permettaient pas de perdre du poids, mais pouvaient pousser à manger plus.


Résultats de recherche d'images3. Nitrite de sodium, connu aussi sous le nom de nitrate de sodium

Aliments qui en renferment: le bacon, le jambon, les hot dogs, les charcuteries et autres viandes industrielles

Ce que c’est: un agent de conservation utilisé aussi comme aromatisant et colorant (il stabilise la couleur des viandes saumurées, salées ou séchées, pour éviter qu’elles ne prennent une couleur grisâtre). On s’en sert aussi pour prévenir le développement des bactéries causant le botulisme.

Pourquoi l’éviter: le nitrite de sodium peut entraîner la formation de nitrosamines, substances cancérigènes; cette réaction se produit surtout dans le bacon. Optez pour les produits de bacon renfermant de l’acide ascorbique ou de l’acide érythorbique, ces deux additifs inoffensifs contribuant à inhiber cette réaction potentiellement dangereuse.


4. Huiles végétales partiellement hydrogénées

Aliments en renfermant: de nombreux aliments transformés, particulièrement le shortening et certaines margarines, les aliments cuits en haute friture, les produits de la boulangerie et les pâtisseries, les biscuits et les aliments pour casse-croûte. De plus en plus, les fabricants les remplacent par d’autres ingrédients; lisez les étiquettes.

Ce que c’est: un type de gras transformé qui permet de prolonger la durée de conservation des produits alimentaires et d’en améliorer la texture.

Pourquoi les éviter: le procédé permettant d’obtenir une huile végétale partiellement hydrogénée conduit à la formation de gras trans, dont on pense qu’ils augmentent le risque de cardiopathie et de diabète. De nombreux fabricants ont éliminé ou sont sur le point d’éliminer les gras trans, si bien qu’il existe dans le commerce de nombreuses solutions de rechange.


Résultats de recherche d'images pour « Gallate de propyle »5. Gallate de propyle

Aliments en renfermant: certaines huiles végétales, produits de viande, bâtonnets de pomme de terre, bases de soupe au poulet et gomme à mâcher

Ce que c’est: un conservateur antioxydant qui prévient le rancissement des gras et des huiles (l’oxydation provoque le rancissement et des changements dans la coloration, voire une décoloration)

Pourquoi l’éviter: les résultats d’études fiables portant sur des souris et des rats ont mis en lumière un lien possible avec le cancer. Le gallate de propyle est souvent utilisé en conjonction avec le BHA et le BHT (voir ci-dessous).


Résultats de recherche d'images pour « BHA »6. BHA (hydroxyanisol butylé) et BHT (butylhydroxytoluène)

Aliments en renfermant: céréales, gomme à mâcher, huile végétale, croustilles; parfois ajoutés dans les emballages pour préserver la fraîcheur des produits.

Ce que c’est: comme le gallate de propyle, ce sont des antioxydants qui préviennent le rancissement des gras et des huiles.

Pourquoi les éviter: les résultats d’études menées sur des rats, des souris et des hamsters indiquent que ces agents peuvent causer le cancer, tandis que d’autres indiquent qu’ils sont sans danger. Quoiqu’il en soit, on peut facilement les éviter, de nombreux fabricants ayant recours à des procédés d’emballage ou des substances plus sûrs (par exemple, la vitamine E), ou éliminent complètement les agents antioxydants.


4-colorants-1-640

7. Bleu no 1 (ou Bleu brillant FCF)

Aliments en renfermant: boissons, bonbons, produits de la boulangerie et pâtisseries

Ce que c’est: un colorant artificiel (voir ci-dessous)

Raisons de l’éviter: les études sont inadéquates; les résultats de certaines d’entre elles indiquent qu’il pourrait être associé à un faible risque de cancer.


8. Bleu no 2 (ou Indigotine)

Aliments en renfermant: aliments pour animaux de compagnie, boissons, bonbons

Ce que c’est: un colorant artificiel (voir ci-dessous)

Pourquoi l’éviter: les résultats d’une étude de grande envergure indiquent qu’il pourrait entraîner la formation de tumeurs cérébrales chez les rats mâles.


9. Rouge no 3 (ou Érythrosine)

Aliments en renfermant: cerises dans les cocktails de fruits, bonbons, produits de la boulangerie et pâtisseries

Ce que c’est: un colorant artificiel (voir ci-dessous)

Pourquoi l’éviter: dans les années 1980, la FDA a recommandé que soit banni ce colorant après que des chercheurs aient acquis la preuve qu’il provoquait la formation de tumeurs de la thyroïde chez les rats. Toutefois, il est encore utilisé partout dans le monde.


10. Jaune orangé S (ou Jaune soleil FCF)

Aliments en renfermant: boissons gazeuses, saucisses, produits de la boulangerie et pâtisseries, bonbons, desserts à la gélatine

Ce que c’est: un colorant artificiel (voir ci-dessous)

Pourquoi l’éviter: des études animales financées par l’industrie alimentaire ont permis d’établir un lien entre ce colorant, le troisième en importance, et la formation de tumeurs sur les surrénales et les reins. Il pourrait également causer des réactions allergiques.


Remarque : les colorants artificiels sont très souvent utilisés pour donner des couleurs éclatantes et vives aux produits alimentaires, particulièrement à ceux qui sont destinés aux enfants. Bien que ceux qui sont dérivés des plantes (par exemple, de la betterave) soient sans danger, les colorants artificiels, dérivés du goudron de houille, coûtent moins cher à produire et sont donc plus communs. Si, dans le passé, les études effectuées par les chercheurs sur les colorants ont surtout porté sur le cancer (ce qui a conduit à en bannir quelques-uns), aujourd’hui, la recherche se concentre sur leurs effets chez les enfants, notamment en ce qui a trait au comportement perturbateur, au trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité et aux troubles d’apprentissage (le benzoate de sodium fait également l’objet de ce type de recherche. Les quatre colorants de synthèse décrits ci-dessus sont parmi les plus controversés bien qu’ils soient toujours utilisés par l’industrie.






Source (cliquez sur le lien)

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *