Combien de curcuma devriez-vous réellement prendre ?

Imprimer





A l’heure actuelle, vous savez que l’inflammation est considérée par beaucoup comme la cause profonde de certains grands problèmes de santé (des ballonnements  aux  troubles auto-immunes …).Ce qui pourrait expliquer pourquoi le curcuma est devenu l’épice star contre la lutte de l’inflammation et que l’on peut retrouver dans toutes sortes de recettes.Pour autant que les gens parlent de la couleur vibrante de l’épice, les règles sanitaires sont encore brumeuses. Est-ce que boire un lait d’or par jour peut vraiment nous garder loin de l’inflammation ? Ou est-il plus efficace de consommer le curcuma en gélule ?Nous allons partager tout ce que vous devez savoir sur le curcuma et de la meilleure façon de le consommer à la dose vous devez prendre pour effectivement voir un impact réel.

Dosage et approvisionnement

Tout d’abord, l’ingrédient actif dans la racine est la curcumine. Donc, lorsque vous achetez des gélules de curcuma, la vérification de l’étiquette est importante pour noter le pourcentage de curcumine. Parmi les curcuminoïdes, on distingue quatre substances : la curcumine (qui représente environ 80% de tous les curcuminoïdes), la demethoxycurcumine, le bisdemethoxycurcumine et le cyclocurcumine. Si vous voulez de réels effets anti-inflammatoires, vous aurez besoin de consommer 500 à 1000 milligrammes de curcuminoïdes par jour.

Lorsque vous utilisez l’épice brute, la règle commune de base est qu’il y a 200 milligrammes de curcumine dans une cuillère à café de curcuma frais ou en poudre (même si elle varie un peu en fonction de la source et de l’origine).

Choisir les gélules est peut-être la manière la plus facile de sassurer de prendre la bonne quantité mais prendre du curcuma chaque jour sous différentes formes est certainement le meilleur choix pour que le dosage s’additionne.

Environ 500 milligrammes de curcuminoïdes par jour est une bonne dose de bien-être pour garder l’inflammation éloignée et maintenir la santé de l’intestin mais si vous ressentez de la douleur chronique, vous pourriez quadrupler la dose.

Les gélules sont bonnes pour couvrir vos bases, mais il faut aussi considérer le pouvoir de l’épice dans les aliments (et les boissons bien-être). Les épices sont quelques-uns des plus puissants médicaments naturels de la nature, de sorte que cuisiner le curcuma est une excellente idée car il est susceptible d’aider à maintenir un état de bien-être, sans pour autant guérir ou résoudre un problème.

Augmenter la puissance de la curcumine : le poivre noir

Bien qu’elle soit puissante, la curcumine n’est pas toute-puissante. Elle peut être mal absorbée. Donc, vous pourriez prendre la dose recommandée, mais si elle n’a pas fait son chemin dans votre intestin, vous ne recevez pas la gamme complète de ses bienfaits.

La solution réside dans le couplage avec une autre épice commune : le poivre noir. Lorsqu’il est combiné avec le curcuma, il augmente la capacité de votre corps à absorber l’épice pour combattre l’inflammation.

Voilà pourquoi beaucoup de gélules de curcuma et de curcumine lincluent souvent (il est judicieux de vérifier attentivement l’étiquette la prochaine fois que vous faites des emplettes). Et si vous cuisinez avec les épices, il est préférable d’ajouter le poivre noir à votre recette, aussi.

Méfiez-vous du greenwashing

Le greenwashing ou l’écoblanchiment est une expression désignant un procédé de marketing ou de relations publiques utilisé par une entreprise dans le but de se donner une image écologique responsable.

Les fabricants d’alimentations et de boissons sont avertis, ils savent que les consommateurs sont à l’affût des nouvelles sources pour obtenir leur dose de curcuma. L’ingrédient commence à apparaître dans certaines marques de produits industriels qui profitent du buzz par des moyens qui sont plus ou moins honnêtes.

Une barre de céréales ou un jus de fruits dits santé, faits avec 20 grammes de sucre, des conservateurs et une petite quantité de curcuma comme antiinflammatoire est tellement plus toxique et inflammatoire qu‘ils sont antiinflammatoires.

Ce qui amène un autre bon point : avaler des gélules de curcumine chaque jour ne va pas compenser une alimentation déséquilibrée. Si votre régime quotidien repose fortement sur les produits laitiers, le sucre, la viande rouge et le soja, avant de vous ruer sur les suppléments de curcuma, il serait peut-être bon de revoir votre alimentation et assaisonner généreusement vos repas santé avec votre nouvelle épice préférée.

Effets secondaires

En général, les effets secondaires du curcuma sont rares, voire inexistants. Parfois, il peut engendrer une légère nausée ou diarrhée. il n’est par contre pas très conseillé d’en prendre durant la grossesse car il pourrait stimuler l’utérus et conduire à une fausse couche. Durant le cycle de menstruation, il aide aussi à éliminer le sang stagnant.






Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *