La viande végétale, bonne pour la santé : info ou intox ?

Temps de lecture : 2 minutes

Imprimer
La viande végétale a le vent en poupe. Elle tente de séduire les consommateurs soucieux du bien être animal, de leur impact environnemental ou souhaitant tout simplement réduire leur consommation de viande.

Les substituts de viande ont envahi les rayons de la grande distribution et se retrouvent à la carte de certains restaurants. Ils se déclinent sous toutes les formes :steaks, saucisses, hachés de viande, boulettes, nuggets, allumettes…

Mais le terme de viande porte à confusion, si bien que la dénomination de viande végétale va être prochainement interdite pour les produits dénués de viande animale qui sont fabriqués et vendus en France.

Cette fausse viande a t-elle une place dans nos assiettes ?

Est -elle vraiment un aliment » santé » ?

Les produits industriels sans viande, des aliments surtout ultra transformés !

Ces produits végétaux ressemblent à s’y méprendre à la viande en tout point :la texture, le goût et l’aspect visuel. La dégustation de cette fausse viande est tout simplement bluffante.

Ces produits à base de protéines végétales (soja, pois, fèves, blé…) contiennent une forte teneur en protéines, comme les produits carnés.

Ces aliments, commercialisés avec la mention « 100 % végétal », contiennent des fibres et sont souvent associés à une alimentation saine.

Malheureusement, ces produits sans viande vendus comme des aliments « santé », sont surtout des aliments ultra-transformés et riches en sel.

A y regarder de plus près, ces substituts de viande sont bourrés d’additifs pour justement imiter un produit carné (épaississants, exhausteurs de goût, colorants, conservateurs…).

Diététicienne, je vous conseille donc de limiter leur consommation et de choisir plutôt un produit avec une liste courte d’ingrédients.

De plus, le prix des ces produits industriels est souvent plus élevé que la viande animale. Rappelons quand même que l’eau est l’ingrédient majoritaire dans la plupart des produits. En effet, elle apparaît en premier sur la liste des ingrédients.

Ces substituts de viande donc sont vendus bien chers au regard de leur composition en eau.

Des recettes maison de viande végétale 

Cuisinez des plats végétariens et ressemblant à de la viande, c’est possible avec du seitan ou des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots secs …) ou du tofu.

Privilégiez les produits bruts (légumes, légumes secs, céréales..) plutôt que des produits transformés comme par exemple les protéines de soja texturisées.

Voici quelques idées de recettes végétariennes :

  • hachis parmentier sans viande avec des champignons
  • spaghetti bolognaise sans viande avec des lentilles
  • le fameux chili sin carne avec des haricots rouges et des céréales (riz)
  • lasagne végétarienne avec des légumes
  • légumes farcis avec un mélange quinoa, haricots secs et maïs
  • burger végétarien avec des petits pois, des légumineuses et du quinoa
  • croque monsieur au tofu

En conclusion, mangez moins de viande, c’est bon pour la planète, pour votre porte monnaie et pour votre santé, à condition de bien choisir le contenu de votre assiette.

Rappelons que les dernières recommandations nutritionnelles officielles conseillent la consommation de moins de 500 g de viande par semaine.


Vous aimerez aussi : Les lentilles une source de protéines végétales


 

%d blogueurs aiment cette page :