Café en capsules : comment réduire son impact sur l’environnement

Imprimer




Déjà installées chez les consommateurs depuis des années, les machines à café avec capsules ont apporté un nouvel horizon de possibilités dans les arômes et les saveurs, pour les amateurs du «petit noir». Cependant, au-delà de la facilité d’utilisation et de la vitesse de nettoyage pour laquelle ce système est caractérisé, le mécanisme produit un grand volume de déchets non dégradables et nuisibles pour l’environnement : les capsules composées de plastique et/ou en aluminium.

Face à ce problème, les principales marques qui produisent cette technologie ont commencé à développer des initiatives pour rendre leurs produits plus durables.

Depuis 2009, Nespresso a développé un réseau de collecte qui compte aujourd’hui plus de 100 000 points dans le monde. Ainsi, les capsules retournent à la chaîne de valeur de l’aluminium, où elles sont recyclées pour devenir des objets d’usages variés tels que des moteurs de voitures, des bicyclettes, des ordinateurs, des canettes ou même de nouvelles capsules. De plus, les restes de café sont réutilisés pour fabriquer du compost ou produire de l’énergie renouvelable.

Pour ceux qui sont plus créatifs, il existe de nombreux designs et objets pouvant être réalisés avec les capsules utilisées. Visitez ce lien  pour en savoir plus.

Donc, si vous êtes un fan de café ou si vous aimez simplement en déguster un de temps en temps, rappelez-vous qu’il existe des options pour réduire l’impact environnemental de vos déchets.




Source

.

Merci pour votre partage !
%d blogueurs aiment cette page :