La malachite est-elle «le botox des pierres précieuses» ?

Imprimer




La malachite est l’une des pierres précieuses à alimenter régulièrement les flux des médias sociaux. Considéré comme le «Botox des pierres précieuses» par un styliste devenu chaman Colleen McCann, ce minéral vert en hydroxyde de carbone produit des ondes cosmiques dans les industries de la beauté et de la mode.

Selon le site Well And Good, les utilisations de la malachite incluent le renforcement des défenses naturelles de la peau, un ingrédient de récupération de l’exposition au soleil, une richesse en antioxydants et la lutte contre les radicaux libres. La teneur en cuivre de la pierre verte est censée déclencher la production de collagène, ce qui améliore l’élasticité de la peau et combat les rides, d’où le surnom de botox. Ces effets (discutables) expliquent pourquoi la pierre est infusée dans les formules de soin de luxe de Tracie Martyn  et Sisley Paris.

Mais pour tous ceux et celles qui ne sont pas trop enthousiastes à l’idée de crèmes pour le visage infusées de malachite, la pierre précieuse verte donne aussi de superbes bijoux.

Le bonus est que lorsqu’elle est portée, la malachite aide à protéger contre les entités négatives, amplifie la créativité et favorise le développement de l’intuition.




.

Merci pour votre partage !
%d blogueurs aiment cette page :