L’argile verte : Les bienfaits que vous ignorez !

Imprimer

Nous savons utiliser l’argile depuis la nuit des temps. De la manufacture au cosmétique en passant par les soins, elle nous prouve tous les jours son efficacité ! Comme beaucoup de pratiques ancestrales et traditionnelles, elle fut oubliée un temps mais bien heureusement remise au goût du jour il y a un peu plus d’un siècle par un groupe de naturopathes allemand. Elle soigne de nombreux maux. Les animaux n’ont jamais cessé de l’utiliser en bain de boue, pour se laver, se soigner etc.
 Il est relativement aisé de s’en procurer, en magasin bio ou en pharmacie. Zoom sur cette terre magique !






L’argile, d’ou ça vient ?

L’argile est une terre que l’on extrait dans des carrières et que l’on fait sécher au soleil. Concassée ou en poudre, mélangée à de l’eau, elle forme une pâte que l’on peut utiliser de différentes façons. 
Dans la nature, il existe plusieurs sortes d’argile qui se définissent par leur couleur et qui ont chacune leur spécificité.

tlpf-argiles-couleurs-telaissepasfaire

On dit que plus l’argile est foncée, plus elle est puissante.

La couleur varie selon leur concentration en acide ferrique. On peut trouver de l’argile bleu, jaune, verte, blanche, rouge etc., mais la plus utilisée et la plus facile à trouver reste néanmoins l’argile verte. De plus, c’est celle qui répond le mieux à tous les besoins. Grâce à son fort pouvoir absorbant, elle nous débarrasse de (presque) tous les corps parasites ou infectieux selon la situation…

« Aujourd’hui encore, ses modes d’actions suscitent de nombreuses et fructueuses recherchent à travers le monde. »

Comment l’utiliser ?

Grâce à des analyses et des études élaborées par des spécialistes on peut observer plusieurs bienfaits de l’argile sur l’organisme, en fonction de ses utilisations.

 En cosmétique

L’argile est peut-être plus connue pour ses vertus cosmétiques. De par ses capacités absorbante et adoucissante, les masques d’argile sur le visage, le corps et même les cheveux, les actions de l’argile sont fantastiques ! De quoi transformer votre salle de bain à jamais !

tlpf-argile-cosmetique-masque-telaissepasfaire

– Masque pour le visage : traite les problèmes de peau sèche, les irritations mais encore l’acné, les points noirs,…
– Un peu d’argile en poudre versé dans le bain et vous pourrez dire au revoir aux rougeurs et sécheresses des peaux sensibles !
– En shampoing /masque, seule en application directe sur le cuir chevelu (puis après rinçage, utilisation de son shampoing habituel doux de préférence) ou mélangée à d’autres produits (voir recettes maison) elle permet de réguler l’excès de sébum, sans dessécher le reste des cheveux parfait pour les racines à tendance grasse.
– Enfin elle peut servir d’élément de base dans une palette importante de produit cosmétique fait maison. Il suffit juste de s’y mettre, c’est très simple !

À priori, l’argile semble être une solution particulièrement intéressante pour une large gamme de problème que nous rencontrons au quotidien. On devrait prendre le réflexe d’y penser et elle se révèle magique.

En externe

TLPF-argile-pate-cataplasme-TELAISSEPASFAIRE

Ses innombrables utilisations en cataplasme :

Cicatrisation des plaies (même purulentes) à un rythme impressionnant (même cicatrice post-opératoire)
Cesse la prolifération des bactéries, pathogènes et microbes, et favorise la régénération cellulaire
– Guéri les brûlures Elle calme la douleur rapidement, mais permet aussi une meilleure régénération du tissu et prévient la formation de cloques.
– Efficace sur les coups, entorses, bosses, coupures, hématomes, douleurs et courbatures…
– Elle réduit considérablement les inflammations de manières générales, du simple coup de chaud, à la tendinite en passant par la bronchite, fièvres… En absorbant la chaleur.
– Et même des maux inattendus comme les furoncle, douleur au ventre, au foie, aux reins, à la vessie, arthrose, douleur rhumatismale, sciatique, panaris, verrue, mal de tête, bouton infecté,…

En interne

L’argile peut être efficace sur les voies buccale vaginale, anale. Elle se dirige vers la partie en souffrance, et/ou source de l’infection, s’accroche aux parois et y reste parfois plusieurs jours ! Lors de son évacuation elle entraine avec elle les impuretés (sang infecté, pus). Elle nettoie le sang.

« En analysant chimiquement l’argile verte, nous lui avons découvert de nombreux éléments vertueux, mais la façon dont elle agit reste encore une énigme aux yeux des scientifiques. La nature recèle encore des mystères que l’humanité ne saura expliquer que lorsqu’elle aura acquis suffisamment d’humilité. »

Il est également possible d’utiliser l’argile pour faire son dentifrice maison. Très simple à préparer, bio et très économique, il remplace aisément le dentifrice industriel qui contient souvent des substances agressives pour les dents, l’émail ou les gencives.

Il en existe plusieurs recettes, en voici une :

La cure d’argile

Pour une cure d’argile, choisissez une argile finement tamisée pour être débarrassée du sable qu’elle contient.

Toxines, poisons : ’argile neutralise les poisons, les toxines et les produits nocifs résultants des fermentations et putréfactions intestinales. L’argile aspire également les toxines présentes dans les tissus environnant les intestins.
Flore intestinale : L’argile permet de rééquilibrer la flore intestinale, tue les vers intestinaux et permet une meilleure destruction des microbes nocifs.
Carence : l’argile absorbée permet aussi de combler les carences minérales et a aussi une action cicatrisante lors d’ulcères d’estomac ou du duodénum.

À voir, cette magnifique vidéo, dans laquelle Micheline Dextreit (la fille de Raymond Dextreit, grand thérapeute) nous présente toutes les façons de se soigner à l’argile :

À l’heure où les pharmacies s’octroient le monopole de la santé et du bien-être, (de plus en plus remis en cause) ne serait-il pas de bon usage que de revenir à de plus anciennes pratiques ? Pour ainsi se nourrir des connaissances de nos ancêtres, abandonnées dans un premier mais aujourd’hui « sublimés ». Pour nous permettre de renouer avec la nature, avec notre instinct, et par conséquent agir encore un peu plus dans les actions de notre propre protection ainsi que celle de notre grande maison la Terre !

N’étant spécialiste dans le domaine, je conseille évidemment de vous renseigner sur le protocole à suivre lors de l’utilisation de l’argile. En effet les temps de poses, la température ou même la préparation (même si très simples) peuvent être différentes selon les bénéfices attendus. 
Il existe principalement des livres détaillants tout cela.






Sources :

Te Laisse Pas Faire

Mr plantesSecrets remedes naturels

Merci pour votre partage !

Une pensée sur “L’argile verte : Les bienfaits que vous ignorez !

  • octobre 12, 2016 à 17:25
    Permalink

    Attention, argile et huile de paraffine ne font pas bon ménage, risque d’occlusion intestinale

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *