Un hôpital en Colombie soignent ses patients avec des plantes médicinales

Imprimer



remèdes maison d'élaboration

Habituellement, lorsque nous tombons malades ou souffrons de douleurs, nous prenons des médicaments qui à long terme peuvent être nocifs pour la santé. Même si divers remèdes naturels ont été développé, certaines personnes ne leur font pas ou peu confiance et ils préfèrent utiliser les médicaments des compagnies pharmaceutiques.

Heureusement, aujourd’hui certains hôpitaux sont encouragés à aller plus loin vers d’autres types de médicaments : l’hôpital Nazareth de la localité de Sumapaz dans le département de Cundinamarca, traite plus de 2000 patients avec ce que nous donne la nature.

L’hôpital Nazareth se trouve dans le parc à thème Chaquén, et il vise à la recherche de l’écosystème et de l’écothérapie de la santé humaine. Par ailleurs, les personnes responsables de l’hôpital de Nazareth, enseignent aussi à leurs patients l’importance de l’amélioration des pratiques agricoles telles que la rotation des cultures pour éviter les parasites et la dégradation des terres et ne pas avoir à utiliser autant de produits agrochimiques.

La région de Sumapaz est agricole, et dans cette localité, nous trouvons l’une des plus grandes zones de culture de pommes de terre de la planète avec environ 178 000 hectares. Les habitants sont atteints de nombreuses maladies en raison de l’utilisation de pesticides et de douleurs ostéo-articulaires dues à leur travail, ainsi que des problèmes liés à l’exposition au soleil.

Dans le cadre du programme alternatif offert par l’hôpital, ils forment également des paysans et des médecins sur l’utilisation de 25 espèces de plantes médicinales – telles que la papaye, vira vira et larmoise – sur les 90 approuvées en Colombie par la commission d’examen des produits pharmaceutiques Invima pour le traitement de certaines de leurs maladies. Selon l’OMS, 40% de la population en Colombie utilise la médecine traditionnelle. Les communautés autochtones et paysannes sont les plus susceptibles de l’utiliser et profiter de jusqu’à 5.000 espèces.

Ces traitements naturels sont appelés écothérapie et peuvent aussi encourager les personnes vivant à Bogota et souffrant d’un trouble bipolaire, et de schizophrénie. L’hôpital Nazareth fournit des brochures éducatives à la communauté pour leur apprendre à utiliser correctement la médecine traditionnelle. Ensuite, nous vous ferons découvrir certaines plantes qu’ils utilisent pour certaines maladies.

Voici les plantes qui sont utilisées comme remèdes naturels pour les symptômes suivants :

  • Troubles digestifs :  Ail, basilic, menthe, séné, lin, aloe vera, anis, cannelle, camomille, boldo 
  • Soins de la peau :  Arbre fougère, plantain, calendula, morelle noire
  • Maladies respiratoires :  Sureau, gingembre, eucalyptus, calebasse, romarin, mauve
  • Douleurs : Ortie, origan, saule, herbe de grâce, pissenlit, thym, calendula
  • Troubles nerveux : Mélisse, passiflore, camomille, valériane, verveine citronnelle, orange, pomme
  • Infections des voies urinaires : Ortie

ing formation environnementale




Source

Merci pour votre partage !

Une pensée sur “Un hôpital en Colombie soignent ses patients avec des plantes médicinales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *