Conseils pour bien accueillir le printemps

Imprimer




Selon la médecine traditionnelle chinoise, le printemps est la saison du foie et de la vésicule biliaire. Ces organes sont chargés de réguler un flux d’énergie doux et apaisant dans tout l’être humain (corps et esprit). Ils sont également sujets à la congestion (alias «stagnation») car la plupart des gens absorbent trop de graisses de mauvaise qualité, d’aliments dénaturés, de produits chimiques, de médicaments et de substances intoxicantes.

Que peut-il arriver quand il y a stagnation et que l’énergie du foie et de la vésicule biliaire ne circule pas correctement ?

Nous pouvons ressentir de l’irritabilité, le syndrome prémenstruel, de la dépression, de l’insomnie et une incapacité à prendre des décisions et à diriger. Nous pouvons également devenir plus susceptibles à des problèmes tels que des tensions et des contractions musculaires, des douleurs articulaires et des maux de tête lorsque l’énergie est déséquilibrée. Voici quelques conseils pour rester en bonne santé et garder votre foie et votre vésicule biliaire en circulation.

Conseils pour bien accueillir le printemps

1. Mangez du vert

Le printemps est associé à la couleur verte. Assurez-vous de manger plus de légumes verts, d’herbes, de microalgues, de spiruline, de persil, de chou frisé, de chou vert et d’autres aliments riches en chlorophylle afin d’accélérer le rajeunissement du foie.

2. Détoxifiez 

Au réveil, avant votre première tasse de thé ou de café, buvez de l’eau tiède avec un filet de jus de citron frais ou essayez une cuillère à café de vinaigre de cidre de pomme et de miel brut pour détoxifier le foie et la vésicule biliaire.

3. Apaisez-vous

Boire du thé à la menthe tout au long de la journée est un autre remède pour apaiser le Qi du foie (énergie), en particulier si vous ressentez de l’irritabilité, de la frustration ou si vous remarquez des soupirs fréquents.

4. Évitez certains aliments

Évitez les aliments lourds, c’est-à-dire les produits laitiers, aliments frits, viandes issues d’animaux mal nourris ou de grandes quantités de noix ou de beurre de noix.

5. Manquez piquant

Ajoutez des aliments modérément piquants comme les oignons verts, l’ail, le gingembre, le cresson, le curcuma, le basilic, la cardamome, la marjolaine, le cumin et le fenouil. Ceux-ci aident la transition vers le printemps lorsque les changements de temps nous rendent plus susceptibles au rhume, à la grippe, aux allergies et aux maladies aiguës. Ils renforcent puissamment le système immunitaire.

6. Choisissez vos aliments

Mangez plus d’aliments crus, de graines germées et de graines. Les légumes racines tels que les pommes de terre, les carottes, les betteraves et les navets sont également bénéfiques selon la médecine chinoise.

7. Mangez amer

Augmentez la qualité des aliments légèrement amers, car ils peuvent aider à dissiper la chaleur et l’inflammation du foie. Le seigle, la laitue romaine, les asperges, l’amarante, le quinoa, les feuilles de radis, le zeste d’agrumes, la camomille, le pissenlit, le chardon-Marie et les graines ont tous des propriétés équilibrantes et nettoyantes pour le foie. Intégrez-les régulièrement à votre alimentation si vous êtes sujet aux allergies printanières caractérisées par des démangeaisons, des yeux rouges, un écoulement nasal et ou des éternuements. Ces aliments aident à combattre d’autres types d’inflammation, tels que les articulations rouges et enflées.

8. Mangez acide

Mangez des aliments plus acides comme le citron, le pamplemousse, le citron vert, la choucroute et le vinaigre de cidre.

Effectuer des changements saisonniers et vivre dans le respect de la nature améliorera considérablement votre santé qui en bénéficiera à bien des égards.

La sagesse ancienne de la médecine chinoise est toujours d’actualité à notre époque.

Voici donc un printemps en santé !


Vous aimerez aussi : Vinaigre de cidre de pomme : 5 vérités à connaître





Source

.

Merci pour votre partage !
%d blogueurs aiment cette page :